Le blog de Jean-Marie Renoir

22 février 2020

Vallée Doller et Soultzbach: La fibre optique va bientôt remonter la vallée

Le dernier conseil communautaire de cette mandature a abordé de nombreux points budgétaires et administratifs, et a validé la convention cadre avec SFR réseaux pour le déploiement de la fibre optique.

 En introduction au conseil communautaire de mercredi dernier, le président de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach, Laurent Lerch a salué les conseillers en les invitant « ...à tirer collectivement un bilan positif de cette mandature... tant financier qu'au niveau des réalisations... ». Il a aussi rappelé quelques investissements réalisés malgré la baisse des dotations et les prélèvements du FPIC, ainsi que l'acquisition de certaines compétences. « Au terme de ce mandat, nous avons donné à notre intercommunalité les moyens de mener des projets à la hauteur de ses ambitions, tout en respectant le dialogue et l'écoute... » a-t-il conclu en remerciant les conseillers et le personnel pour leur engagement. L'approbation à l'unanimité du compte administratif 2019 a été suivi du vote du budget primitif 2020, qui prévoit entre autres la reconduction des taxes locales, de la participation aux transports scolaires et à la location du Cosec, et des subventions aux associations. Suite à la concertation relative au projet de PLUi ( Plan local d'urbanisme intercommunal) lancé en 2015, le conseil a validé à l'unanimité le projet qui va être soumis pour avis aux autorités publiques. Le conseil a également décidé de retenir deux projets au titre de la programmation DETR 2020 (Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux), et de solliciter des subventions pour l'ALSH de Burnhaupt-le-Bas et la gendarmerie de Burnhaupt-le-Haut. Concernant cette dernière, le conseil a approuvé l'acquisition du terrain selon l'estimation de France Domaine.  Après concertation la semaine dernière avec SFR réseaux, qui a exposé et détaillé son projet d'extension de la fibre optique dans la vallée, la communauté de communes considère l'aménagement numérique de son territoire comme un élément déterminant de son développement économique et du cadre de vie des habitants. Les élus ont donc approuvé la signature d'une convention de programmation et de suivi de déploiement de la fibre optique sur 100% du territoire par SFR pour 2020, les usagers gardant le choix de leur opérateur. Les effectifs actuels de la collectivité ne permettant pas d'assurer les besoins du SPANC (service public d'assainissement non collectif), la création d'un poste de technicien territorial a été voté à l'unanimité. Enfin, la com com considérant que le lycée professionnel Joseph Vogt a toujours démontré son adaptabilité aux défis économiques, soutient le développement de l'établissement et appuie le maintien de la section Métiers de l’accueil et l'ouverture de deux sections : Bac Professionnel Métiers d’art option communication audio-visuelle plurimédia, et Bac Professionnel laboratoire contrôle qualité.  

JMR 22/02/20

media-reseau-deploiement-fibre-didiercocatrix-3

La signature de la convention avec SFR va permettre l'extension de la fibre optique dans toute la vallée.

 

 

Posté par ours68 à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 février 2020

Masevaux-Niederbruck: Marie Mancassola: « L'appel de l'ancien monde » tome 2

Etudiante en 3ème année de psychologie à Strasbourg, la masopolitaine Marie Mancassola vient de publier le deuxième tome de sa série commencée l'an dernier « L'appel de l'ancien monde». Paru en novembre dernier, «Les larmes d'argent» font suite à « La chute de l'ange », et raconte l'histoire de Sara qui doit trouver sa place dans l'univers surréaliste de Solaria, où le pouvoir et la magie règnent en maître, et où la paix est fragile. Se sentant investie d'une mission, elle va lancer la Résistance d'Argent pour combattre les Guerriers de l'Ombre, et mener coûte que coûte son peuple à la victoire. « J'ai commencé à écrire à 17 ans et depuis je n'ai plus arrêté, commente la jeune-fille. J'avais prévu deux tomes à cette histoire, mais emportée par mon imagination, je vois déjà une suite de deux autres tomes à venir... ». Marie a présenté premier son livre en mai dernier aux 3èmes du collège Champagnat d'Issenheim, et en novembre au salon du libre de Leclerc Cernay, puis en décembre elle a animé un atelier d'écriture avec les élèves d'une classe de 4ème du collège de Masevaux, qui avaient lu le livre en classe. D'abord plébiscité par les ados et les jeunes, ce roman, a séduit les adultes de tous âges dont certains le qualifient de «...Magnifique! Une très belle suite de "La chute de l'Ange"! L'auteur n'est pas tombée dans les clichés, son tome 2 est époustouflant!... ». Les deux ouvrages publiés chez Librinova peuvent être commandés sur internet et le deuxième tome sera bientôt disponible à la libraire Leclerc de Cernay.

JMR 21/02/20

P1130432



Posté par ours68 à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2020

Masevaux-Niederbruck: Des sanitaires publics flambants neufs

Afin de compléter les équipements sanitaires existants sur la voie publique, la commune de Masevaux-Niederbruck vient d'investir dans un bloc toilettes fourni par la société MPS Toilettes automatiques, rue de la Halle aux Blés, derrière l'Espace Claude Rich. La structure a été installée mardi matin par la société de levage Mediaco de Cernay, sur une base béton avec raccordement électricité-eau-assainissement, aménagée par les services techniques de la ville. Elle comprend une cabine chauffée munie d’une cuvette, d’un lave-main et de trois urinoirs extérieurs inox, le tout nettoyé et désinfecté automatiquement après chaque utilisation. L'accès est gratuit pour l'instant et répond aux normes d'accessibilité PMR, et des horaires d'ouverture seront affichés (7h-21h, fermé la nuit). Cet équipement installé dans un endroit stratégique du centre-ville, sera très sollicité notamment les jours de marché ou de manifestations. Une réflexion est en cours pour la mise en place d'un deuxième bloc sanitaire à proximité du cimetière pour répondre aux nombreuses demandes.

JMR 20/02/20

P1130465

Posté par ours68 à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2020

Burnhaupt-le-Haut: Concours de scrabble scolaire 2019-2020 avec le collège

Depuis cette année le collège Nathan Katz de Burnhaupt-le-Haut accueille un club de scrabble scolaire les mardis de 13h à 14hr à l’initiative d'Isabelle Gerthoffer, enseignante et de Jean-Louis Paumier, président du Scrabble Club de Masevaux. Sous l’égide de Mme Gorny et de Mr Koegler, professeurs de français, deux classes de 6ème ont participé au concours de scrabble scolaire organisé chaque année par la Fédération Française de Scrabble, et qui permet aux élèves des établissements scolaires de se qualifier pour une finale nationale qui aura lieu le samedi 9 mai à l’Ecole Internationale de Paris. Après des épreuves de qualification qui regroupaient près de 900 élèves en Alsace, 5 élèves de 6ème du collège de Burnhaupt-le-Haut ont participé à la finale départementale qui avait lieu à Ribeauvillé le 15 janvier dernier: Alizé Courtois de Guewenheim a fini 1ère de cette compétition au titre des 6èmes, Antoine Eichinger et Eliott Faihy de Burnhaupt-le-Haut, Tom Luu-Dinh et Manon Cardey de Burnhaupt-le-Bas se sont tous qualifiés pour la finale régionale qui s’est déroulée à Obernai ce mercredi 13 février. Trois places pour la finale nationale étaient en jeu, et Manon Cardey s’est brillamment qualifiée pour aller à Paris défendre les couleurs de son établissement. Toute l'équipe lui souhaite bonne route et pleine réussite pour cette finale nationale, et adresse un grand merci à Eric Miolin, principal du collège qui a permis la création de ce club avec notamment le soutien financier du foyer socio-éducatif pour l’achat du matériel de compétition.

JMR 19/02/20

finale régionale Obernai 12 février 2020 (2)

 

Posté par ours68 à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2020

Kirchberg-Wegscheid: Un après-midi chantant à l'église Saint-Vincent

La météo printanière de ce dimanche après-midi incitait à la promenade, pourtant ce sont près de 200 personnes qui étaient accueillies dans l'église Saint-Vincent de Kirchberg par le président de la chorale Sainte-Cécile de Gildwiller, Alain Schnoebelen. Il a présenté le programme dont la première partie était consacrée à un hommage à la Vierge Marie. Plusieurs pièces chantées par les choristes dirigés par Laurent Schnoebelen, étaient accompagnées par un accordéon, un violon, deux guitares, un piano et des percussions. Deux morceaux ont été rehaussés par Alain Schnoebelen à l'orgue, et l' Ave Marie de Marcello par le choeur d'hommes a cappella a été très applaudi, ainsi que « Je viens du sud » de Sardou. Après la pause, 17 musiciens de la musique municipale de Masevaux dirigés par Gabriel Steger, ont quitté leurs bancs pour prendre leurs instruments. Ils ont accompagné les choristes de Gildwiller, renforcés par des membres d'ensembles amis, pour huit pièces de Boistelle, Williams, et Haendel, et quelques mélodies populaires israélienne et sud-africaine. Le concert longuement salué par le public s'est clôturé par la musique de Vangelis pour le film «1492, Christophe Colomb », «  Conquest of paradise ». A noter que la musique municipale de Masevaux propose son dîner-cabaret le samedi 4 avril à 19h30 à la Maison de Pays de Wegscheid. Réservations 03 89 82 41 99.

JMR 18/02/20

P1130448

 

 

Posté par ours68 à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 février 2020

Masevaux-Niederbruck: Association des Commerçants et Artisans : bilan mitigé et quelques pistes pour dynamiser le commerce local

La salle d'honneur de la communauté de communes de la Vallée de la Doller et du vallon du Soultzbach, accueillait jeudi dernier l'assemblée générale annuelle de l'Association des Commerçants et Artisans de Masevaux et de la vallée de la Doller.

 Le nouveau président des commerçants, Philippe Grunenwald, a ouvert l'assemblée générale de l'association, en saluant la quarantaine de personnes présentes, collègues, partenaires, élus et représentants de la chambre des métiers, du Crédit Mutuel, des Enseignes Thur-Doller, et du conseil départemental. Une projection a présenté un retour sur les animations de l'année 2019, dont les vitrines en folie, l'opération « achats remboursés », la braderie-foire de Masevaux, la vente de Noël, et les décorations fabriquées et mises en place par la commission déco. La secrétaire Aurore Prax a présenté le bilan des chèques cadeaux, de la carte Com'une, et des cartes KDO ( sponsorisées par le Crédit Mutuel et Liberty Gym) qui montre une progression satisfaisante de près de 10%. Enfin le site internet a vu une fréquentation de près de 5000 consultations. Parmi les projets pour 2020, sont prévus en avril la vente de Pâques, en mai la reconduction des achats remboursés pour les fêtes des mères et des pères, en juillet la braderie-foire, en octobre la fête de la citrouille selon l'implication des commerçants, et en décembre la vente de Noël. Parmi les mouvements de commerces, il y a eu plusieurs ouvertures : Au Petit Plus à Sentheim, Vapot'à Gogo, Le Dressing de Lili, et La Bonne Occass à Masevaux, et la boulangerie chez JB à Oberbruck. Quatre commerces et établissements ont changé de main : GF Bâtiment à Masevaux, l'auberge du Graber à Dolleren, le café l'Âme Sœur à Rimbach et l'auberge du Lagenberg à Sewen. Trois enseignes ont fermé l'an dernier : la boucherie DR et le Super U à Masevaux, et le restaurant Club Menu à Wegscheid. Le président a souhaité la bienvenue à un nouveau membre, YlangYlang massages-bien-être. Le comité a vu trois démissions, et les trois membres sortants ont été reconduits : Aurore Annauer, Elizabeth Dirr et Chrsitine Fohrer. Dans son rapport moral, le président a comparé l'association à un orchestre qui a besoin de l'adhésion de tous ses membres pour prévoir une partition (programme) et réaliser ensemble des concerts (animations et événements). Il a remercié pour leur soutien les sponsors et partenaires financiers, la ville et la com com pour leur investissement logistique, et les bénévoles pour leur engagement, mais a déploré la désaffection de certains adhérents.

 « Ce sont toujours les mêmes qui s'activent et occupent les postes importants, et ils s'épuisent, a-t-il conclu. Nous avons réduit volontairement les différentes animations par manque de musiciens. Alors je reste confiant, mais si vous voulez que la musique reste belle, il faudra que nous mettions en commun toutes nos énergies... ». La parole a été donnée aux invités : Patrick Bissler pour la chambre des métiers, Alain Dereux pour les Enseignes Thur-Doller, Raoul Rabischung pour la CMDP, et Rémy With pour le conseil départemental. Ils ont tous rappelé leur soutien, leurs encouragements et leur écoute à l'association des commerçants et artisans, en souhaitant la reconduction de la fête de la citrouille, qui est, avec le commerce local, un atout d'attractivité du territoire. Le maire et président de la com com Laurent Lerch a souligné l'importance du tissu commercial et artisanal qui fait partie de l'attrait d'une ville. Il a déploré la fermeture du Super U et a souhaité une belle saison à l'association. Le curé Frédéric Flota a remercié au nom de l'ARE ( association pour la rénovation de l'église) l'ensemble des commerçants pour leur soutien avec les cartes de membres, et a donné des nouvelles des travaux en cours. Philippe Grunenwald a clôturé la réunion en mettant à l'honneur quatre membres pour leur investissement quotidien dans le bon fonctionnement de l'association: le manager Grégory Billerot et l'ancien président Eric Bianchi ont reçu une carte KDO, la secrétaire Aurore Prax et la trésorière Christel Kempf un arrangement floral.

Enfin, il a annoncé une réunion de préparation de la fête de la citrouille à destination des commerçants, le jeudi 27 février à 19h30 à la salle polyvalente de Masevaux. « La continuité de cette animation dépendra de l'implication des commerçants, a-t-il insisté. Les bénévoles sont prêts à nous suivre, l'équipe du comité en place a beaucoup d'idées mais fatigue... ».

JMR 16/02/20

P1130427

Posté par ours68 à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2020

Guewenheim: Daniel Willmé a présenté son dernier livre: Alsaciens prisonniers de la France

Après plusieurs années de recherches, c'est un sujet délicat qu'aborde Daniel Willmé dans l'ouvrage qui vient de sortir : Les Alsaciens déportés en France pendant la première guerre mondiale.

 Vice-président de la société d'histoire de la vallée de Masevaux, Daniel Willmé voulait présenter personnellement à ses concitoyens de la vallée de la Doller, son livre sur les quelques 8000 à 1000 prisonniers alsaciens soupçonnés de germanophilie ou d'espionnage, déportés entre 1914 et 1919 par les autorités françaises ( l'Alsace du 28 janvier). Pour cela il a accueilli une vingtaine de personnes samedi dernier, dont ses collègues historiens, et quelques élus et représentants des communes voisines, dans l'ancien café Klasser à Guewenheim, là même où le 2 janvier 1915 a été arrêtée la famille Liller. Il est revenu sur ce minutieux travail d'enquête qui lui a pris plusieurs années, à consulter les archives d'une vingtaine de départements jusqu'à Marseille. Il a également contacté les descendants de ces deux familles déportées, dont les enfants de Josef Sutter, ancien instituteur de Sentheim. «  Ce pan de notre histoire régionale est très méconnu, et a été totalement délaissé à l'époque par les historiens, a-t-il précisé. Durant les premières années de leur détention, ces prisonniers, victimes innocentes, n'ont jamais connu le motif de leur arrestation arbitraire dans des conditions dramatiques... Finalement, le drame des otages de 1914 n'est connu, loi du silence oblige, que dans les familles dont un ou plusieurs membres ont passé le temps de la guerre dans les camps français...». Daniel a rappelé que les étrangers résidant en France, notamment les Italiens, ont aussi été réquisitionnés par les autorités françaises, dont la famille de la conseillère départementale Fabienne Orlandi présente à la réunion. Il a remercié tous ceux qui lui ont permit de publier cet ouvrage, dont les descendants des familles Liller et Sutter, Jean-Luc Eichenlaub directeur des archives départementales du Haut-Rhin, et Eric Etwiller, docteur en histoire et président des éditions Unsri Gschicht qui a publié le livre. Ce dernier a félicité Daniel pour ce bel ouvrage sur l'histoire locale qui, loin de vouloir lancer une polémique, tient juste à relever ce qui s'est passé, et comprendre la mentalité des gens de l'époque. Sur sa proposition, plusieurs descendants de déportés sont intervenus pour apporter leur témoignage sur cet épisode de l'histoire alsacienne, ignorée dans le reste de la France. L'ouvrage est en vente dans les librairies listées sur le site unsrigschicht.org. Il est également disponible à la librairie Espace Bureau, 27 rue Foch à Masevaux-Niederbruck (03 89 82 47 29) et chez Daniel (Commande via 06 74 22 32 02 ou dani.willme@wanadoo.fr) qui a prévu de le présenter au public lors de conférences dont la prochaine est prévue le vendredi 13 mars à 20h au Casino du cercle catholique à Masevaux.

JMR 15/02/20

P1130398

Posté par ours68 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2020

Masevaux-Niederbruck: Rétrospective et distinctions au Souvenir Français

Le comité de Masevaux du Souvenir Français s'est réuni autour du président pour un retour sur 2019 et la mise à l'honneur de quelques membres assidus.

 A l'occasion de l'assemblée générale du comité local du Souvenir Français, son président Antoine Ehret accueillait mardi soir à la salle polyvalente de Masevaux, les membres de l'association, les maires et élus de la vallée, les représentants des sapeurs pompiers et de l'UNC. Il s'est réjouit que les effectifs soient passés de 31 membres l'an dernier quand il a repris la présidence, à 56 actuellement, en espérant faire de nouvelles recrues. Il a rappelé la mission que s'est donnée le Souvenir Français : conservation de la mémoire par l'entretien des tombes et monuments, participation et organisation des cérémonies et commémorations patriotiques, et transmission du flambeau aux jeunes générations. Il a souhaité conduite cette AG par l'image, en commentant un diaporama retraçant les actions menées l'an dernier, dont le dépôts de 42 rosiers de la mémoire sur diverses sépultures en hommage aux disparus et la quête de la Toussaint au profit de l'association. Les projets pour 2020 concernent la restauration du monument à la mémoire du commandant Langlois à la Fennematt, celle de la stèle d'Elbée à Burnhaupt-le-Haut, et de la tombe de sœur Louise à Saint-Nicolas ( Rougemont). Il souhaite continuer le recensement des monuments et stèles et leur état, et organiser d'autres visites de sites. Antoine Ehret a également annoncé la création d'une page facebook (Le souvenir français - Comité de Masevaux) et invité l'assistance à la consulter et la diffuser. Il a ensuite appelé cinq personnes que le comité a décidé de mettre à l'honneur : Maurice Ringenbach, Claude Iltis et Didier Sansig ont reçu le diplôme d'honneur du Souvenir Français, Louis Lauber et Albert Battmann ont reçu la médaille du souvenir Français pour leurs 10 ans d'engagement comme porte-drapeau. Les élus ont remercié Antoine Ehret pour la reprise efficace de cette présidence et sa volonté d'attirer les jeunes dans ces actions citoyennes.

JMR 14/02/20

P1130419

Posté par ours68 à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2020

Vallée Doller et Soultzbach: Diagnostic préoccupant sur le dépérissement du sapin

Les résultats de la première tranche de travaux sur les sapins brunissants dans la vallée de la Doller, ont été présentés mercredi dernier. Ces études ont porté en 2019 sur les forêts publiques, et seront poursuivies en 2020 sur les forêts privées.

En automne dernier, une vingtaine d'étudiantsde l'université de Lorraine AgroParisTech, missionnés par l'INRA, ont passé plusieurs semaines dans la vallée de la Doller pour étudier les causes du dépérissement du sapin pectiné. L'objectif était de comprendre le lien de ce phénomène avec les facteurs du milieu et le changement climatique, puis de trouver des solutions . Les résultats de ces études ont été présentés mercredi soir à la salle polyvalente de Masevaux, devant près de 200 personnes, élus, propriétaires forestiers, techniciens ONF, professionnels du bois et public intéressé par le sujet. Après avoir rappelé les origines du projet, Laurent Saint-André directeur de cherches à l'INRA, a présenté les intervenants, élèves ingénieurs et étudiants en master écologie forestière. A tour de rôle ils ont commenté une projection power-point sur leurs travaux, qui montrent que le dépérissement du sapin est un phénomène complexe lié à la combinaison de plusieurs facteurs entrant en compétition : conditions locales, réchauffement climatique, baisse de la pluviométrie et invasion des scolytes. En trois semaines, les étudiants ont réalisé un échantillonnage aléatoire de 300 placettes dont 75 ont été mesurées, en prenant en compte des variables géologiques de sol, la topographie et les mélanges d'essences dans les peuplements.En comparaison avec les données existantes sur l'ensemble du massif des Vosges, il apparaît que la situation ne va pas s’améliorer et que la pérennité du sapin sur la vallée de la Doller est compromise. Actuellement les zones de vulnérabilité potentielles pour les peuplements de sapin sont en basse altitude, sur des versants orientés Sud. Dans le futur, le changement climatique impliquera une diminution globale de l’aire de répartition favorable au sapin, qui seront les zones en altitude, orientées Nord. L’évolution du climat n’est pas un fait ponctuel mais une évolution de fond à laquelle il faudra donc s'adapter. Le dernier axe de réflexion consistait à proposer une liste de nouvelles essences, potentiellement adaptées aux climats actuel et futur. En se basant sur des projets existants et en adaptant les listes de résineux au contexte environnemental, social et au changement climatique dans le futur, une liste de sept essences résineuses est retenue pour répondre au dépérissement du sapin. La méthode sera également appliquée pour les feuillus en 2020 pour identifier un panel d’essence potentielles, compte-tenu de la disponibilité des plants à court et moyen terme.L'exposé a suscité de nombreuses questions auxquelles les intervenants ont répondu dans le cadre de leurs compétences. Leurs explications ont été complétées par Laurent Saint-André, Myriam Legay directrice du centre de Nancy de l' université AgroParisTech, et Christian Piedallu ingénieur de recherche en écologie forestière. Ils ont notamment précisé que ces études n'en sont qu'à leur première phase, puisqu'elles ne concernent que la forêt publique, qu'elles sont en attente des inventaires de la forêt privée, et des analyses de richesse minérale des sols. Il faut se préparer à des changements importants (nouveaux outils, méthodes, moyens, …).

JMR 12/02/20

20191129_120034

P1130382






Posté par ours68 à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2020

Vallée Doller et Soultzbach: L'évolution de la Doller sous la loupe de son syndicat

L'assemblée générale annuelle du Syndicat Mixte de la Doller, était précédé par une visite sur le terrain, des travaux effectués l'été dernier sur le seuil en aval de Bourbach-le-Bas.

 

Une douzaine de personnes s'est rendue mercredi après-midi au bord de la Doller à Sentheim, pour la traditionnelle visite de terrain qui précède l'assemblée générale annuelle. Le groupe a pu découvrir la nouvelle passe-à-poissons aménagée au niveau de la prise d'eau du barrage de Michelbach. Olivia Ghazarian, directrice des Rivières de Haute Alsace, a expliqué que cet ouvrage en enrochements bétonnés de près de 40 m de long sur la rive droite remplace l'ancienne passe sommaire déjà en place. La rusticité de l'ouvrage l’intègre bien dans l’environnement, et sa taille permet à plusieurs variétés de poissons de franchir ce seuil important de 2,50m. Michel Bourguet, président du syndicat du barrage de Michelbach, en a profité pour préciser que les pluies abondantes de l'automne ont permis de remplir le barrage, et que le projet d'un deuxième barrage – qui est encore à l'étude- n'impacterait en rien le débit de la Doller, dont la capacité de remplissage est largement suffisante en hiver. Le groupe s'est ensuite rendu au siège de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach à Masevaux-Niederbruck, où le président du SMD Laurent Lerch a accueilli les représentants des communes riveraines et du service des rivières et barrages. La technicienne Pauline Ollagnon a commenté un diaporama pour présenter les travaux effectués le long du bassin-versant de la Doller l’année passée : à Kirchberg-Wegscheid arasement du banc de graviers en amont de la passe-à-poissons, à Sentheim mise en place d'une passe-à-poissons au seuil de prise du barrage de Michelbach ( visite), à Guewenheim reprise du seuil de la STEP et arasement du banc de graviers, à Burnhaupt-le-Haut création d'un bassin de rétention rue de la forêt, à Burnhaupt-le-Bas reconnexion d'un ancien bras de la Doller en amont de la prise du Steinlebach, à Aspach-le-Bas étude pour un bassin de rétention en amont de la rue du calvaire, à Lutterbach reprise du seuil de l'étang du Wehr et restauration d'un ancien bras mort du Leimbach, à Mulhouse réouverture du Steinbaechlein. Divers travaux de coupes sélectives, plantations et enlèvement d'embâcle ont été effectuées entre Masevaux et Lutterbach. Les opérations en cours concernent à Kirchberg-Niederbruck une étude pour la protection contre les crues, à Niederbruck la reprise du seuil de la passerelle, à Masevaux la diminution du l'envasement de la prise du canal CSA, à Sentheim étude pour la création d'un bassin de rétention rue des charbonniers, à Roderen transformation du deuil en rampe à l'aval du pont de la RD 35, à Burnhaupt-le-Haut études pour la création d'un bassin de rétention sur le Kleebach en amont de la RD 483, à Burnhaut-le-Bas création d'un bassin de rétention sur le Blinger en amont de l'autoroute, et à Heimsbrunn création du bassin écrêteur (étude de sol). Divers travaux restent à réaliser au titre des années antérieures de Dolleren à Lutterbach, principalement des reprises de seuils et de murs, et canaux usiniers, arasement de banc de graviers...mise en place ou amélioration de passes-à-poissons. Pour 2020, des travaux sont programmés le long du cours de la Doller : principalement des travaux dans le cadre du PPRI, des reprises de seuils, consolidation de murs et enrochements, protection de berges et renforcement de digues, coupes sélectives et plantations...

Aux points divers, une exposition itinérante est annoncée à partir de juin sur la crue de 1990, avec un projet pédagogique qui explique le phénomène des crues. Les RHA recherchent des archives photographiques. Pour info, le syndicat précise que la vanne du lac d'Alfeld a été ouverte pour vider le barrage le 1er février en prévision des fortes précipitations. En effet, les 3 et 4 février il a été enregistré 220mm de pluie cumulée au lac d'Alfeld, soit l'équivalent d'une crue biennale. Enfin, le SAGE de la Doller a été approuvé par le préfet et est prêt à évoluer.

JMR 09/02/20

P1130380

 

Posté par ours68 à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]