Le blog de Jean-Marie Renoir

23 juin 2018

Masevaux-Niederbruck: Feydeau revient à la Grange Burcklé avec « le fil à la patte »

Les comédiens de la Ruchêne sont en pleines répétitions de la pièce de l'été, mise en scène par Armand Laurent : « Le fil à la patte » un des vaudevilles les plus échevelés de Georges Feydeau. L'intention de cette comédie est simple et directe: rire et faire rire. Le texte de Feydeau est en effet une merveille comique de précision, de rythme et d'engagement émotionnel. Observateur précis de la société, l'auteur y détaille les bassesses et les médiocrités humaines, ces endroits retranchés où ses contemporains se réfugient lorsque les situations leur échappent. Une douzaine de personnages apparaissent et disparaissent, interprétés par des comédiens habitués de la Ruchêne, rejoints par quelques anciens, et aussi quelques nouveaux enthousiastes. Une comédie délirante d'une heure 30 en deux parties, où s'enchaînent libertinages, quiproquos, émotions et imbroglios pour le plus grand plaisir du spectateur qui n'a pas le temps de s'interroger... les représentations débutent le 13 juillet à 20h pour douze séances avec entr'acte, jusqu'au 28 juillet. Les réservations sont d'ores et déjà ouvertes sur le site www.grange-burckle-masevaux.fr, ou à l'office de tourisme de Masevaux 03 89 82 41 99 (du lundi au vendredi). Les places prépayées sont prioritaires dans la limite des sièges disponibles.

 

Grange Burcklé de Masevaux-Niederbruck : LE FIL À LA PATTE- à partir de 10 ans- tarifs 10, 8 et 4 Euros. Attention les représentations démarrent à 20h, ouverture de la caisse à 19h30.

JMR 23/06/18

Photo annonce FILALAPAT

Entre deux répétitions les comédiens essayent leurs costumes

 



Posté par ours68 à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Masevaux-Niederbruck: Fête de la musique

Dès 19h jeudi soir, les premiers promeneurs arrivaient dans le centre -ville de Masevaux, où les groupes retardataires étaient encore en train de monter leur matériel. Sur la place des Alliés, l'orchestre Osmoz installé depuis l'après-midi, avait déjà bien entamé son répertoire de musique festive.En face la buvette et le stand de tartes flambées de l'association des commerçants tournait déjà à plein régime pour approvisionner le public installé aux tables devant la fronton de l'abbaye, siège de la com com. Devant le Bar le Poenix sur la place Clémenceau, le groupe Pitaya 2.0, avait également commencé son concert pop-rock. En remontant la rue Foch où les sons de deux DJ résonnaient contre les façades, on arrivait devant l'église, où les parents se ruinaient en tours de manèges et en barbe-à-papa. En redescendant, on croisait l'ensemble vocal de la musique municipale qui s'arrêtait ici et là pour interpréter des titres de son répertoire. Un petit crochet par la placette des Tanneurs permettait une halte pour écouter des morceaux de musique populaire d'ambiance et de variétés par trois membres de l'orchestre Melody. Enfin, avant de rejoindre le Cercle Saint-Martin où les amis du cercle proposaient de la chanson française et des morceaux de guitare picking, on pouvait admirer des images de mapping projetées par UNI.K sur des grands panneaux de bois ajourés, en rythme avec les sons acid-techno d'un DJ. Il y en avait donc pour tous les goûts, et la douceur de la nuit a maintenu l'animation dans les rues tard dans la nuit, même si demain, il fallait se lever pour aller à l'école ou au travail. Une fois n'est pas coutume...

JMR 23/06/18

P1090614

P1090611

P1090620

Posté par ours68 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Les collégiens sur les planches de la Grange Burcklé

Les élèves de l'atelier théatre et de l'UNSS cirque du collège Conrad A. Gérard de Masevaux-Niederbruck, ont présenté le fruit de leur travail de l'année, à leurs camarades et leurs familles.

 La Grange Burcklé a vu passer deux vagues de spectateurs enthousiastes, mardi dernier, qui sont venus applaudir les jeunes artistes en herbe du collège de Masevaux-Niederbruck. Sous la direction de Muriel Hernandez, professeur de sport qui anime la section UNSS cirque, et de Alexandre Rosier professeur de français animateur de l'atelier théatre, 25 jeunes de 6ème et 5ème ont travaillé toute l'année pour monter un spectacle autour des valeurs éco-citoyennes. Le long des deux séances, - une pour leurs camarades et une pour les familles-, les saynettes ont alterné avec des exercices d'acrobatie et de jonglerie, guidés par l'artiste circassien Martin Cerf. Ont ainsi été abordés pour le théatre, les thèmes de l'addiction aux écrans et la rupture des liens sociaux, du sexisme et des relations filles-garçons, du racisme, du harcèlement, de la solidarité, et pour les numéros de cirque, c'est l'esprit d'équipe, le secours civique et les gestes qui sauvent, les valeurs olympiques malgré le handicap, l'écologie et la préservation de la planète, le rassemblement des peuples qui ont été illustrés. Les exercices sur fond musical et les prestations théatrales ont été très applaudis tout au long des deux parties du spectacle, entrecoupé par un entr'acte propice à un goûter. Le final a offert aux jeunes artistes une ovation de son public, et les remerciements à toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de ce projet.

JMR 23/06/18

P1090570

P1090578

P1090580

Posté par ours68 à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2018

Masevaux-Niederbruck: C'était chaud à la 6ème nuit du bad

 

Le Doller Badminton Club de Masevaux-Niederbruck organisait samedi soir, la sixième édition de sa nuit du bad au Cosec. Malgré la chaleur, plus d’une centaine de personnes ont pu s’essayer à ce sport et jouer des matchs de doubles à volonté, dans une ambiance des plus conviviales. De nombreuses animations ont également permis à tout le monde de trouver son compte de divertissement. Un petit tournoi par équipe a été organisé au courant de la soirée, et c’est la “Alix Team” qui a remporté le petit trophée ! Aux alentours de minuit, l'ambiance était chaude parmi les joueurs présents, et les portes du COSEC se sont fermées aux alentours de 1h30, à la déception des derniers survivants encore sur les terrains ! Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition !

JMR 20/06/18

DBC3web

 

Posté par ours68 à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2018

Masevaux-Niederbruck: Grange Burcklé : Cinnamon II, le retour fracassant

 

Si le groupe mythique sundgauvien des années 90 devait confirmer sa résurrection, samedi soir à la Grange Burcklé, ses cendres contenaient encore de belles braises ardentes, qui les ont faits démarrer sur les chapeaux de roues. Deux classiques d'Emmylou Harris ont entamé avec la voix appropriée Catherine Heinrich, un pot pourri de reprises country, folk et rock, entrecoupée de compositions et arrangements de Pierre Specker, l'âme de Cinnamon. Les fans de la première heure un peu blanchis par les ans, qui ont eu la bonne idée de préférer la musique au foot, ont retrouvé avec bonheur la qualité des musiciens qui ont insufflé une ambiance venue tout droit de Nashville-Tennessee. Des chansons en alsacien sur des rythmes country ou rock, d'autres arrangées d'après des textes de Nathan Katz ou René Eglès, faisaient suite à un hommage aux Beatles ( While my guitar gently weeps), et aux Birds ( The sount of a beatlebyrd), ou aux trois filles du groupe Dixie Chicks (Voice in my head – Travelin' soldier). Un rappel nostalgique de son séjour en Louisiane, a inspiré à Pierlé quelques morceaux cajun à l'accordéon (l'homme qui a râpé la lune- Moi, j'm'en retourne en Louisiane). Une balade alsacienne qui raconte une veillée dans un village du Sundgau, a été l'occasion d'un instrumental nostalgique à trois guitares : Chaltoba bi s Jobbis. La deuxième partie de soirée a réveillé des airs du bluesmann Robert Johnson « Cross roads », de Bruce Springsteen « Across the border » arrangé en alsacien, ou de Bob Dylan « You ain't goin' nowhere ». Après deux reprises tristes d'Emmylou Harris et des Dixie Chicks, le groupe n'a pu s'empêcher de jouer le titre qui l'a fait connaître «  Evangeline », inspiré du texte du poète Henri Longfellow, qui traite de l'exode imposé aux cajuns par ces maudits Anglais. Le public qui a fredonné avec les musiciens, et rythmé les airs à chaque occasion, a obtenu sans mal deux rappels, dont une adaptation d'une chanson populaire autrichienne «  Ke Büra Maidlé » rehaussée d'un peu de yodlé inattendu une nouvelle fois très applaudi.

JMR 19/06/18

P1090553

 

 

Posté par ours68 à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Masevaux-Niederbruck: Les 10 ans du CSC Créaliance

L'assemblée générale ordinaire 2018 de Créaliance, a été suivie par une belle fête à l'occasion du dixième anniversaire de l'association.

 Après avoir salué les différents officiels, partenaires, personnels et membres, invités à l'assemblée générale ordinaire de Créaliance qui se tenait samedi dernier dans la grande salle du siège rue des école, le président Adrien Tritter a fait un tour d'horizon des différentes réalisations de l'année écoulée. Il a précisé que 1 339 adhérents ont été accueillis au sein des trois espaces d’activités : Enfance, Jeunesse et Adulte, que les bénévoles ont donné 2097 heures de leur temps, et que 59 stagiaires ont été accueillis au sein des Espaces Enfance et Jeunesse sur l’année 2017.

Concernant les perspectives pour 2018, il a cité notamment le Contrat de Projet, la construction par la com com, de l’accueil périscolaire de Lauw, la poursuite du partenariat avec les associations locales grâce à la Newsletter Associative de la Vallée, le déploiement du logiciel ABELIUM se poursuivra avec l’acquisition du Portail Familles, la réflexion avec la com com sur le devenir du bâtiment du centre socioculturel, les changements à l'Espace jeunesse à la rentrée de septembre 2018 concernant les rythmes scolaires avec le retour de la semaine des 4 jours, la 2ème édition d'Handi’Doller, la poursuite de l’élaboration d’une charte des valeurs de Créaliance. La présentation du bilan financier et l'approbation des différentes résolutions ont été suivies par le renouvellement du tiers sortant du conseil d'administration. Les quatre membres sortants ont été réélus, Annie Munck, Gilbert Soliva, Adrien Tritter, et Béatrice Willy. La cinquième candidate non retenue, Cindy Vaud, a été invitée à collaborer aux activités de Créaliance. Adrien Tritter a donné la parole aux invités, dont le président de la com com Laurent Lerch qui a salué le dynamisme et la richesse de l'association comme une référence dans le département. Il a remercié les bénévoles et les membres du bureau par un petit cadeau, et a demandé des applaudissements pour Michel Weigel, président honoraire fondateur de Créaliance. Le dixième anniversaire a débuté par un lâcher de ballons symbole de l'envolée de l'association depuis une décennie, le soufflé des bougies du gâteau d'anniversaire avec sa dégustation, un quiz, un concours de pâtisseries intersites, la visite des divers ateliers de l'Espace Adulte, des jeux surdimensionnés, un parcours de psychomotricité, du maquillage, un atelier contes, etc... de quoi passer une après-midi festive et conviviale en famille.

JMR 19/06/18

P1090542

P1090543

P1090548

Posté par ours68 à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2018

Masevaux-Niederbruck: Les écoliers ont fêté la fin de l'année

La salle polyvalente de Masevaux a accueilli samedi matin, la foule des parents et des familles des enfants des écoles maternelle et élémentaire, invités à applaudir leur spectacle de fin d'année. Il a débuté par plusieurs chants présentés par une centaine d'élèves de l'école des Abeilles, dont le premier intitulé « Amitié », reprenait le thème abordé lors des journées de la coopération à l'école. Il était suivi par «  Les pissenlits», puis « Tout le bonheur du monde », pendant que 80 de leurs camarades répétaient un projet de théatre, qui sera présenté le 26 juin au Cercle Saint-Martin. Les 116 petits des cinq classes de l'école maternelle Pasteur, ont présenté cinq chants et danses sur le thème des oiseaux et des couleurs, accompagnés par leurs institutrices, et encouragés par les parents. La kermesse qui suivait, organisée par l'AAPEM (association autonome des parents d'élèves de Masevaux) sous la houlette de la présidente Nadège Serdidi, s'est déroulée le reste de la journée autour d'un barbecue géant, une buvette, deux structures gonflables, des jeux fabriqués par les parents pour les différentes tranches d'âges des enfants, et une tombola. La deuxième tombola spéciale qui a eu beaucoup de succès, permettait de gagner quatre entrées à Europapark.

JMR 18/06/18

P1090534

P1090536

Posté par ours68 à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2018

Masevaux-Niederbruck: Matinée éco-citoyenne à la cité scolaire

La classe des 3ème prépa-pro du lycée professionnel Joseph Vogt de Masevaux-Niederbruck a participé mercredi dernier à une promenade éco-citoyenne. Armés de pinces à déchets, de gants, de gilets fluos, de sacs poubelle , le tout fourni par la mairie de Masevaux-Niederbruck, et de bonnes chaussures de marche, les élèves ont arpenté les chemins sur les hauteurs de la maison de convalescence du Schimmel, jusqu'au chalet du verger communal du Grambaechle. Chemin faisant ils ont ramassé tous types de déchets dans la forêt, sur les sentiers et aux abords de la route. « Nous avons trouvé énormément de déchets, témoignent Benjamin, Elise, Loïc, Alexandra, et Kylian, un gros sac poubelle plein, des bouteilles de verre et de plastique, de nombreux emballages, des mégots en quantité. Au total, nous avons ramassé plus de 15 kg de déchets divers... ». Sensibilisés par cette expérience, les jeunes qui se sentent plus concernés par l'environnement, ont assuré que désormais ils feront plus attention, comme Elise qui affirme : « Je fais déjà « Haut-Rhin propre » dans mon village, je fais le tri à la maison. Quand je vais en montagne, je ramène mes déchets à la maison... ».

JMR 17/16/18

DSC04293

Posté par ours68 à 15:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 juin 2018

Sentheim: Des écoliers reconnaissants

Les élèves des classes de CE2 au CM2 de l'école de Sentheim ont remercié les sponsors de leur projet de voyage scolaire, qui les a mobilisés pendant toute l’année .

 

Du 20 au 22 juin, les élèves de l'école élémentaire des Tilleuls de Sentheim, partiront à destination de Verdun pour concrétiser leur travail sur l'histoire locale. Autour de Chantal Iltis, la directrice et des enseignantes Bénédicte Baudoin et Estelle Lindecker, ils ont reçu dernièrement les partenaires qui ont rendu ce programme possible grâce aux subventions qu'ils ont versées. L’Union Nationale des Combattants du Haut Rhin (UNC), la société des membres de la Légion d’Honneur, le Crédit Mutuel La Doller de Masevaux , le Souvenir Français, l’association des parents d’élèves, le conseil départemental, l’office central de la coopération à l’école, la Fédération Maginot, l’office national des anciens combattants et la commune de Sentheim ne sont pas restés insensibles à cette volonté de la part des enseignantes de tisser un lien avec l'histoire. Ils comptent ainsi former des jeunes gens qui, en connaissant mieux le passé, appréhenderont plus facilement l’avenir. Cette réception a aussi donné l’occasion à la directrice d’école, à l’inspectrice de l’Education Nationale Fabienne Schlund en poste de 2006 à 2009 dans la circonscription, et à David Tournier, actuel représentant de l’Education Nationale dans le secteur, de saluer la mémoire de Roger Gaugler, président de la Com Com de 2002 à 2014, récemment disparu. Outre son engagement sans faille au service du développement du service public d’éducation, Roger Gaugler a toujours œuvré et mis les moyens pour que puissent se concrétiser les projets novateurs. Il aura d’ailleurs été le premier à s’engager et à soutenir les enseignantes de Sentheim dans la conduite de ce projet.

Les écoliers sentheimois sont à présent prêts à arpenter les chemins de l’histoire pour mieux comprendre la construction de la société d'aujourd'hui.

JMR 16/06/18

IMG_7338

 

Posté par ours68 à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bourbach-le-Haut: 156 Nussbaum pour une cousinade

Le foyer rural François Nussbaum de Bourbach-le-Haut, était tout à fait approprié pour accueillir la première cousinade de la grande famille Nussbaum, samedi dernier.

 

Depuis plus de deux ans, Lucien Nussbaum de Mollau, un descendant de Pierre Nusbaum et de Catherine Andrès mariés le 9 juin 1681 à Sewen , consacre son temps libre à rechercher les descendants de ce couple. Aidé dans sa démarche par Michel Nussbaum de Vieux-Thann, il a retrouvé 320 personnes portant le nom de ce charbonnier qui se déplaçait au fur et à mesure des coupes et vivait le plus souvent sur son lieu de travail. Parmi les 156 personnes venues à cette rencontre samedi dernier à Bourbach-le-Haut, dont 79 descendants directs, les plus éloignés ont fait le voyage depuis l'île de la Réunion, l'Yonne, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques et les départements limitrophes. La doyenne du jour était Marthe de Pfastatt qui affiche 92 ans et 6 mois, alors que le benjamin était Gaëtan âgé de 5 semaines. La journée a commencé par une célébration à l'église Saint-Michel par le diacre Jean-Claude Ducottet, suivie d'un apéritif devant le foyer rural. Lucien a accueilli tout ce monde en présentant les liens des familles par rapport aux autres, et en distribuant des badges de couleurs correspondants, avec les prénoms. Certaines personnes ont ainsi pu découvrir des branches familiales qu'elles ne soupçonnaient pas. Tous se sont retrouvés dans la grande salle du foyer rural, pour partager un bon repas. Dans la salle annexe, une exposition de dix panneaux sur les recherches de Lucien et Michel, montraient l'histoire des Nussbaum: dans les archives, on retrouve le couple Pierre et Catherine derrière les villages de Dolleren en 1681, Niederbruck en 1683, Wegscheid en 1686 et 1688 et enfin à Bourbach-le-Haut en 1691. A partir de cette date, le nom de Nussbaum est indissociable de Bourbach-le-Haut. Pendant 250 ans, cette famille était la plus nombreuse du village avec près de 20 % des actes enregistrés dans la commune, qui fut administrée par Jean de 1826 à 1837, Léonard de 1919 à 1935, Adolphe en 1945 et de 1947 à 1959 et François de 1959 à 1989. Ce dernier a été élu meilleur maire de France en 1973.

Un livre de 368 pages a été édité à cette occasion, qui contient 149 photos de mariages et une soixantaine de photos diverses, et que de nombreux Nussbaum présents se sont empressés de se procurer.

JMR 16/06/18

P1090526

 

 

 

Posté par ours68 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]