Le blog de Jean-Marie Renoir

21 septembre 2017

Lauw: Lauwplast portée par un nouveau projet d’investissement

Lauwplast est une entreprise du groupe alsacien SES-Sterling implanté à Saint-Louis, spécialiste depuis 1928 dans la production d’accessoires de câblage électrique, (protection, isolement et presse-étoupe, repérage, conduit et fixation, outillage). Depuis qu'elle a acquis en 1999 à Lauw, les locaux de ce qui allait devenir Lauwplast, SES-Sterling n’a cessé d’investir dans des travaux de rénovation et d’agrandissement du site. En 2005, le groupe a décidé de produire l’intégralité de sa gamme de goulottes à Lauw et a, pour ce faire, investi près de 3 000 000€ pour la

construction d’un nouveau bâtiment. Le nouveau hall de stockage, en cours de réalisation pour un budget de 1 800 000€, vise à améliorer la compétitivité de Lauwplast sur des marchés internationaux exigeants, vers une cinquantaine de pays dont même le Chine. « Cette réalisation dont l'instruction a tout de même pris quatre années, a été rendue possible grâce à l’aide du maire Emile Ehret, du président de la Communauté de Communes de la Doller et du Soultzbach Laurent Lerch, et du sous-préfet de Thann-Guebwiller Daniel Mérignargues, précisait le président directeur général Patrick Egéa. La réhabilitation concerne 15 000 m2 de bâtiments, dont 5000 destinés au stockage, sont en cours de finition. Le stockage est très important, puisqu'il permet les livraisons rapides, gage de fidélité des clients... ». Les goulottes sont des conduits de filerie servant à guider et protéger les câbles dans les armoires électriques. Mis bout-à-bout les 5000km de goulottes produites chaque année par Lauwplast permettraient de traverser l’océan Atlantique de la Bretagne au Canada ! L’expertise et l’engagement des 25 employés de l’unité de fabrication originaires de la vallée, permettent à l’entreprise d’être compétitive : en effet, toutes les étapes nécessaires à la production des goulottes sont réalisées à Lauw par un personnel travaillant en 3x8. La matière première est extrudée, poinçonnée et les goulottes sont directement conditionnées et expédiées. Enfin, Lauwplast

recycle et ré-utilise la totalité de ses déchets. «  Lauwplast ouvre un nouvel avenir pour l'ancienne usine de tissage Berger-André, concluait Emile Ehret, Il est important et remarquable pour le village et pour toute la vallée, que l'entreprise et les emplois soient pérennisés... ».

JMR 21/09/17

P1070590

P1070570

Le PDG Patrick Egea a guidé le maire Emile Ehret dans la visite de l'entreprise.

 

Posté par ours68 à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mortzwiller: Bernard Thuet a tiré sa révérence dans un dernier sourire

 

Après s'être battu courageusement pendant plus de trois ans contre la maladie, Bernard Thuet s'en est allé à l'âge de 70 ans. Lors de ses obsèques jeudi dernier, l'église de Sentheim était pleine à craquer des très nombreuses personnes venues lui rendre un dernier hommage.

Fils unique de René Thuet et Marie née Mathieu, Bernard Thuet est né le 19 décembre 1946 à Mulhouse. Il s'est marié en 1969 à Kingersheim avec Danielle née Tschirret. Leur fille Magali née 1970, épouse de Philippe Braun, a elle-même une fille Lucille. La famille a construit une maison à Mortzwiller, et s'y est établie en 1981. Après le bac passé au lycée Schweitzer, Bernard a effectué trois années comme rédacteur à la ville de Mulhouse, puis il est entré à la CFPI (Comptoir Français des Produits Industriels) comme responsable administratif jusqu'en 1996. Enfin, féru de sports en commençant tout jeune au basket à l'Asca de Wittenheim, il a pu allier cette passion à sa vie professionnelle en étant secrétaire général de la section de basket au FCM jusqu'en 2004. Grand sportif lui-même, Bernard est passé du football au golf, en passant par le vélo. La fibre associative l'a également mené à la Société d'Histoire de Masevaux et aux Jardins d'Icare, et à fonder l'Association de Défense du Vallon du Soultzbach où il a mené de multiples actions. Soucieux du devenir de la vallée de la Doller et du Soultzbach qu'il affectionnait particulièrement, il a participé aux travaux du Conseil de Développement du Pays Thur-Doller, du Sivom de la Doller, et du conseil municipal de Mortzwiller de 1995 à 2008. Et bien sûr, on ne peut se rappeler de Bernard sans penser à Télé Doller, où il s'est montré indispensable aussi bien sur le plan administratif de la modeste chaîne de télévision, que la caméra au poing sur le terrain des événements. Malgré un optimisme communicatif et combatif, il a été très affecté par la disparition de la chaîne pour laquelle il s'est tant investi. Cet homme foncièrement humain, gentil et bienveillant, généreux et serviable, qui s'est battu pour tout le monde, laisse un grand vide au cœur de ceux qui l'ont connu. L »Alsace présente ses sincères condoléances à ses proches et à tous ceux à qui il va manquer.

JMR. 21/09/17

IMG_6715__2_





Posté par ours68 à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Un nouveau succès pour la fête du sport et des loisirs

Organisée cette année conjointement par la municipalité de Masevaux-Niederbruck et la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach, la quinzième fête du sport et des loisirs a connu un beau succès. En effet, plus de 400 enfants et jeunes de moins de 18 ans se sont inscrits aux différentes initiations sportives et ludiques proposées par une vingtaine d'associations. En comptant les parents et les accompagnateurs, le Cosec ressemblait ce dimanche à une fourmilière géante. Le but de la manifestation n'était pas la recherche de la performance, mais la possibilité pour tous de découvrir les associations locales et de pratiquer librement les activités proposées. Ainsi un bulletin de participation permettait à chaque enfant de tester ses envies, et de gagner une boisson, après avoir fait tamponner au moins trois cases de son bulletin, une motivation de plus pour se défouler. Au programme des animations de la journée, on comptait des démonstrations de gymnastique dont des exercices au sol de « team gym » en musique, une rencontre de judo sous le regard de Teddy Riner en photo grandeur nature, une démonstration de grimpette sur le mur d'escalade, et quelques morceaux choisis dans son répertoire, joués par la musique municipale. Afin d'élargir le concept, les organisateurs souhaitent étendre l’an prochain la fête du sport et des loisirs à l’ensemble de la vallée avec toutes les associations, sur les deux sites de Burnhaupt-le-Haut et Masevaux-Niederbruck.

JMR 21/09/17

P1070656

P1070666

P1070660

P1070650

 

 

Posté par ours68 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Dominique Dorgler et l'aïkido comme règle de vie

 

Professeur d'aïkido au club de Masevaux-Niederbruck, Dominique Dorgler a débuté en 1984. Après 10 ans de pratique elle a passé son 1er dan, et aujourd’hui, elle vient d'obtenir le 5ème dan. L’enseignement est une passion, le partage fait partie des valeurs véhiculées par l’aïkido. Membre du comité directeur de la ligue d'Alsace et responsable de la commission médicale régionale de la FFAAA, à ce titre, défendant la citoyenneté, Dominique a organisé un brevet de secourisme, et des trousses de premiers secours ont été distribuées à tous les clubs du Haut-Rhin. Elle est très impliquée dans la prévention des accidents corporels du quotidien et du sport, et les actions qu'elle anime dans la vallée de la Doller avec le soutien des municipalités, lui ont permis d'enseigner et de s'épanouir auprès de publics différents. Elle enseigne également au sein de l'association "les Castors Sportifs". Et elle vient d'apprendre que le 26 octobre prochain, elle sera récompensée par les trophées du sport 2017, organisés par le conseil départemental du Haut-Rhin, en tant que femme dirigeante remarquable. Dominique s’entraîne beaucoup, ici ou ailleurs, et localement, elle anime les entraînements d'aïkido au Cosec de Masevaux-Niederbruck, les lundis et jeudi à une douzaine d'adultes, de débutant à 1er dan. Elle partage sa passion sans compter, parce qu’elle aussi a été débutante !

JMR 21/09/17

P1070673

Dominique a été félicitée par ses élèves, tous masculins

P1070673

 







Posté par ours68 à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2017

Soppe-le-Haut: Légion d'honneur et noces de platine

Le foyer rural de Soppe-le-Haut accueillait samedi dernier, une double cérémonie inhabituelle : une remise de la légion d'honneur et des noces de platine.

 Dans son mot de bienvenue au foyer rural de Soppe-le-Haut, le maire du Haut-Soultzbach Franck Dudt a rendu un hommage appuyé à François Toussaint, que la République honore de la légion d'honneur pour son engagement au service de la liberté. «  Je suis fier de vous compter comme concitoyen, vous qui faites vivre la mémoire de ces années de guerre auprès des jeunes, à travers vos livres qui relatent fidèlement cette période sombre de notre histoire... a-t-il déclaré, pour terminer son allocution en lisant un poème écrit par le récipiendaire, au fond d'un trou en novembre 1944 : «  La villa des pieds gelés ».

A sa suite, Yves Hubert, président du conseil de surveillance de la caisse d'épargne des Hauts de France, et ami intime de François Toussaint, a retracé sa vie, et son parcours militaire depuis son engagement en octobre 44 à 19 ans dans la 9ème division d'infanterie coloniale. Il a participé à la libération de la poche de Colmar en janvier 45, puis à la campagne d'Allemagne à Karlsruhe et la plaine de la Bade entre autres, qui lui vaudront la médaille militaire et la croix de guerre avec citation à l'ordre du régiment. Il a fait l'éloge d'un homme aux multiples talents, enthousiaste et attentif aux autres.

Devant la nombreuse famille et les amis invités, le colonel François Kubler a procédé à la remise de sa décoration à François Toussaint, soulignée par la Marseillaise chantée par ses arrières-petits enfants. Très ému, il a tenu à partager cet honneur avec ses compagnons, avec sa marraine de guerre qui est devenue son épouse, et avec sa famille.

P1070605

P1070607

 

 

 70 ans de mariage pour Andrée et François Toussaint

Installés à Soppe-le-Haut en 1981 après avoir travaillé quatre années à la construction de leur maison, Andrée et François Toussaint ont fêté samedi dernier leurs 70 ans de vie commune, entourés de leurs familles et de nombreux amis au foyer rural du village. Andrée Agulhon est née le 30 novembre 1926 à Belfort et n'a jamais travaillé. François Toussaint est né le 2 novembre 1925 à Bussang et a travaillé à la SNCF jusqu'à sa retraite. Il a épousé sa marraine de guerre le 13 septembre 1947 à Chèvremont. Le couple qui a eu deux filles, Claude en 48 et Nicole en 52, a suivi les mutations professionnelles de François pour s'établir d'abord à Sevran (93), puis en 1960 à Mulhouse où Andrée a gardé de nombreux jeunes enfants comme gardienne agrée. La famille s'est agrandie de quatre petits-enfants, puis cinq arrière-petits-enfants. A l'heure de la retraite, le couple est venu s'installer à Soppe-le-Haut en 81. L'Alsace présente tous ses vœux au couple de platine, et ses félicitations au médaillé.

JMR 20:09:17

P1070610

 

Posté par ours68 à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 septembre 2017

Masevaux-Niederbruck: Rencontre entre le patrimoine architectural et musical

 

Pour les journées du patrimoine, l’orchestre d’harmonie de la musique municipale de Masevaux-Niederbruck a innové en proposant un concert de trois œuvres sélectionnées par la FSMA (Fédération des sociétés de musique d’Alsace), dans le cadre des manifestations « On va vous faire marcher ». Et pour coller avec une découverte du patrimoine architectural, ce concert était donné dans le choeur de l'ancienne église abbatiale Saint-Léger. Pour cette première expérience, François Humbert, qui dirigeait l'orchestre d'une quarantaine de musiciens, a accueilli une petite trentaine de personnes, en leur présentant les pièces au programme, en commençant par « La marche funèbre » de Gurtner (1879), retrouvée dans les archives de la philharmonie de Sarre-Union. Avant d'aller plus loin, Caroline a lu un rappel historique de l'abbaye, fondée par le comte Mason au 8e siècle, puis vendue comme biens nationaux à la Révolution. En 1859, un incendie se déclara dans la nef entraînant sa destruction et celle de l'imposante tour. Après plusieurs remaniements entre le 14ème et le 18ème siècle, il n'en reste aujourd'hui que le choeur, fermé sur la place par un mur-pignon. Ce monument qui est un des plus anciens de la cité de Masevaux est attesté pour la première fois en 780 quand Charlemagne l'a donné au moine Adam, d’origine alsacienne. Les musiciens ont ensuite interprété « Christus factus est » d’Anton Bruckner (1884), créée en Autriche, transcrite et jouée par les harmonies d’Europe. Enfin, une pièce très différente, beaucoup plus moderne et alerte : «  De fil et d’étoffes » qui illustre l'aventure industrielle textile à Mulhouse et dans les vallées sud-vosgiennes. Elle a été composée en 2017 par Quentin Bussmann, musicien, compositeur et chef, qui co-dirige l’Ensemble des Jeunes de Masevaux. L'excellent niveau de l'orchestre, qui a bénéficié de la parfaite acoustique du lieu, a été très applaudi par le public.

A noter que l'école de musique peut encore accueillir des nouveaux élèves, surtout en éveil musical et en débutants, pour les cours qui démarrent cette semaine. Inscriptions auprès de Christine Ballast 03 89 38 02 09 ou 06 84 42 13 95.

JMR 19/09/17

P1070621

 

 

 

Posté par ours68 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Grange Burcklé: Jackson Mackay rajeunit la musique country

Après bien des voyages géographiques et intérieurs, Jackson Mackay est revenu à la Grange vendredi, dans un look inattendu qu'on ne lui connaît pas : il a troqué ses cheveux longs et son chapeau contre une coupe de cheveux courts, un costume sombre et une chemise blanche sans cravate, pour entamer son concert par une petite balade country des plus classiques. Accompagné aux percussions par son acolyte Bastiaan Sluis, hollandais tout-à-fait intégré, à la technique innovante, il a continué avec une reprise de l'Australien Lee Kernaghan «  People like us ». Le duo très complémentaire autant que complice, a égrené ensuite une vingtaine de ses compositions, en Anglais et en Français, aux titres évocateurs : «  So long, I'm on the road again », « Mary », « Un autre paradis », « Take me on down », « Suzie », « S'il n'y avait qu'un ciel », «  Je vole dans l'air »,« Sensation », «  A glance to the sky ». Avec une courte présentation de leurs inspirations, elles parlent de ses voyages, de ses amours, des rencontres, du temps qui passe, de l'avenir et ses espoirs. Si le look a changé, l'homme est resté le même, simple et décontracté, proche du public à qui il parle de sa vie comme à un copain, à qui il propose de chanter avec lui. Entre des balades en slow-rocks, de Pop en World ou en Reggae, accompagnées tantôt à la guitare sèche, tantôt à l'électrique, il a même mis en musique deux poèmes empruntés à des auteurs africains, « Il est des âmes qui rient » et « La pluie avait parlé », qui l'éloignent un temps de la Country. En rappel, les deux musiciens ont offert une courte balade inspirée de la musique des Appalaches «  Making my way », et une douce et nostalgique reprise de George Strait «  Troubadour », qui furent très applaudies.

JMR 19/09/17

P1070594

 

 

Posté par ours68 à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2017

Masevaux-Niederbruck: 139 chiens à la salle polyvalente

Une dizaine d'éleveurs professionnels et plus de 70 propriétaires particuliers de chiens Altdeutsche Schäferhunde se sont retrouvés ce week-end à la salle polyvalente de Masevaux-Niederbruck, transformée en immense chenil. En effet, l'Union Cynophile Française de l’Altdeutsche Schäferhunde y organisait une exposition des plus beaux spécimens de chiens de berger allemand ancien type. Elle constituait le plus grand rassemblement en France de cette race, depuis cinq ans que l'association existe. 139 chiens étaient exposés, qui ont pour certains, subi le « test de capacités naturelles » samedi, et pour d'autres les confirmations, dimanche. « C'est un excellent chien de famille, joueur et protecteur, dévoué à ses maîtres, précisait la vice-présidente Laetitia Briswalter, qui présentait quelques chiens de son élevage « La légende du loup noir » à Lepuix (90). Il est facile à éduquer, et capable de travailler dans beaucoup de disciplines canines... ». Parmi les visiteurs on a pu remarquer le premier adjoint Raymond Trommenschlager, venu représenter la municipalité, et le président de l'association « L'agriculture au gré des saisons » Bertrand Hirth.

JMR 18/09/17

P1070611

Posté par ours68 à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2017

Lauw: Le périscolaire de Créaliance provisoirement transféré à la maternelle

Les travaux de restructuration de la salle communale Saint Eloi de Lauw, avec mise aux normes, et l'implantation d'un bâtiment mitoyen dédié à l'accueil de la petite enfance ( ACM : accueil collectif pour mineurs) par l'association Créaliance, ont débuté en août. Depuis la rentrée scolaire, les écoliers de Lauw et Guewenheim accueillis jusqu’à présent dans la salle communale Saint Eloi, sont reçus provisoirement à l'école maternelle Pomme d'Api toute proche, et ce jusqu'à la fin du chantier qui devrait durer une l'année. Des aménagements au niveau des sanitaires et de la cuisine ayant été réalisés cet été par la commune, cette solution a été adoptée après concertation entre la municipalité et l'école : l’emplacement de l’école maternelle s’est imposé puisqu'il conserve sur

place et en un seul lieu la même qualité d’accueil des enfants. Le déménagement a eu lieu en juillet avec une équipe des chantiers jeunes de Créaliance. De plus, aucun déplacement supplémentaire n'est imposé aux les parents, et les enfants peuvent déjeuner, goûter et jouer comme à leur habitude. Lors de la visite du maire Emile Ehret accompagné de ses adjointes Brigitte Haffner et Sonia Bischoff chargées du projet avec Michel Uhlen, la responsable Créaliance Katia Kuenemann précisait que les effectifs de la cantine étaient en légère augmentation avec une cinquantaine d'enfants de Lauw, et ceux venus en bus de Guewenheim : «  En tout, 69 enfants sont inscrits, sachant que tous ne viennent pas en même temps. C'est bien la preuve qu'il y a une progression de la demande par rapport aux années précédentes... ». Ce qu'a confirmé la présidente Astride Binder : « Globalement les demandes sont en augmentation sur tous les sites de Créaliance. Pour cette rentrée qui s'est bien passée, les animatrices ont été équipées de tablettes tactiles qui leur donnent accès rapidement à toutes les informations concernant les enfants et leurs familles. ».

JMR 14/09/17

P1070559

Posté par ours68 à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vallée Doller Soultzbach: Les écoles de natation de la com com et du Haut-Soultzbach fusionnent

Lors de la rencontre du 31 août dernier entre les représentants de la Communauté de Commune de la Vallée de la Doller et du Soultzbach, et les animateurs du Club Nautique de la Doller, les deux parties ont décidé que le CND fera partie intégrante de l'école de natation de la com com. L'encadrement se fera par les moniteurs de la CCVDHS qui auront à disposition un référentiel technique et fédéral , à destination des enfants. La com com facturera ces interventions au club, et envisage pour les futures saisons, de donner la priorité aux structures favorisant la compétition au détriment des structures de loisirs. Ainsi il sera mis en place au sein du club une formation complète du nageur (du débutant au compétiteur), et les validations officielles FFN.

Deux groupes vont donc se partager le bassin le mercredi après-midi :

-A 15h : dès 6ans les enfants apprendront à être à l'aise dans le milieu aquatique, à se déplacer sur le ventre et le dos pour passer son premier diplôme FFN : le sauv'nage.

-A 16h : formation complémentaire par l'apprentissage des nages codifiées (brasse, crawl et dos), avec perfectionnement de l'aptitude à se déplacer sous l'eau, à plonger, à faire des virages, vers un second palier de validation : pass'sport de l'eau.

Pour la suite, les moniteurs espèrent leurs donner l'envie de vouloir continuer dans les groupes suivant, les lundis et jeudis pour continuer leur perfectionnement. Attention, le nombre de places est limité.

Tests et inscriptions pour les pré compétitions du CND le lundi 18 septembre à 17h00 à la piscine, et pour l’école de natation, le mercredi 20 septembre à 15h.

Entraînements : lundi et jeudi de 17h à 20h30, mercredi de 15h à 17h (école de natation) et vendredi de 20h à 21h30 ( compétiteurs)

Renseignements : 06.18.50.26.91 (Alain, Entraîneur), 06.21.38.29.64 (Boris, Président), 06.87.00.25.91 (Quentin, Trésorier) - Mail : cnd.piscine@gmail.com

JMR 14/09/17

photo club1

Les jeunes compétiteurs du club fiers de leurs médailles

 

photo club 2

Le CND au meeting du Ludolac de Vesoul en juin dernier







Posté par ours68 à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]