Le blog de Jean-Marie Renoir

21 février 2017

Sewen: Une après-midi chantante de qualité

Depuis 32 ans, la chorale Sainte-Cécile de Gildwiller organise une après-midi chantant dans son église Notre-Dame, et quinze jours après, elle la propose à nouveau dans une autre église du département dédiée à la Vierge. Comme le précisait en introduction le président Alain Schnoebelen, le but est d'abord de partager un moment convivial avec les auditeurs, qui sont invités à chanter avec les choristes. Dimanche c'était au tour du conseil de fabrique de la paroisse de Sewen, d'accueillir la vingtaine de choristes accompagnée par cinq musiciens, qui ont ravi quelques 80 personnes. Le soleil qui filtrait à travers les vitraux, avait probablement invité les habitants de la vallée à la promenade dominicale, de même que la séance du théatre alsacien donnée à la salle polyvalente, plutôt que de venir à l'église. Mais le public présent a beaucoup apprécié la prestation, dont la première partie était constituée de chants religieux, à commencer par un salut à la Vierge qui a tout de suite donné la qualité et le bon niveau des choristes : les voix féminines et limpides se sont élevées sous la voûte du choeur, soutenues par les voix des six hommes de la troupe, dirigée par Laurent Schnoebelen. Huit morceaux qui ont donné l'occasion de plusieurs soli de qualité et un Ave Maria du 17ème siècle par le choeur des hommes a capella. La deuxième partie comportait des chants profanes, dont deux negro spirituals », Je vole » de Sardou, deux musiques de films « Caresse sur l'océan » (Les Choristes) et l' »Hymne des fraternisés » ( Joyeux Noël  dans les tranchées), «  On écrit sur les murs » de Demis Roussos repris par les Kids United, et l'incontournable « Hallelujah » du regretté Léonard Cohen. Selon les titres, les chanteurs étaient accompagnés au piano, à l'orgue, la guitare, le violon et la batterie. Le dernier morceau était une prière du soir à Marie très applaudie, suivie par deux rappels. La corbeille qui a circulé à la pause a contribué à la rénovation du retable de l'église.

JMR 21/02/17

P1060209

Posté par ours68 à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 février 2017

Masevaux-Niederbruck: La commune aux petits soins pour ses écoles

 

Tous les ans, la commune de Masevaux-Niederbruck investit dans la mise aux normes de ses bâtiments, dont les deux écoles. En 2016 chaque salle de classe de l'école des Abeilles a été équipée de l'accès internet très haut débit par câble ( pas de wifi) et en 2017, la mise en sécurité par confinement en cas d'alerte ou événement majeurs sera réalisée, avec système d'interphonie. De plus, une sécurisation de la périphérie des bâtiments de l'école maternelle a été réalisée par la mise en place d'une clôture rigide. Cette semaine profitant des congés scolaires, la commune a complété les travaux de voirie et d'aménagements des abords de l'école maternelle avec reprofilage des rampes d'accès PMR aux bâtiments, réalisées par l'entreprise Royer frères de Moosch durant les vacances d'automne, par le remplacement des anciennes portes vitrées des trois accès principaux ( difficiles à régler et moins étanches) par des portes alu normalisées et sécurisées. L'entreprise Hirth de Sentheim a également mis en place une première série de six volets électriques pour remplacer les rideaux intérieurs en tissus sur la grande baie vitrée de la classe des tout petits. Les 28 volets restant à installer sur la façade sud-ouest, seront mis en place dans le courant de l'année. Enfin, les sanitaires ont été réaménagés pour la mise en conformité d'accès PMR, par la création d'un bloc WC avec lave-main. Le tout sera terminé avant le retour en classe des enfants.

JMR 19/02/17

P1060204

Posté par ours68 à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2017

Burnhaupt-le-Haut: Glaströsch, du sable au vitrage toutes catégories

Dans le cadre des visites d'entreprises et de la découverte des activités industrielles du Pays Thur-Doller, le sous-préfet Daniel Mérignargues a visité l'entreprise Glaströsch implantée dans la zone industrielle de la Doller.

 

Un petit groupe de visiteurs, dont le sous-préfet Daniel Mérignargues, le président de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach Laurent Lerch, et Marie Jeannin représentant l'ADIRA (Agence de Développement d'Alsace) étaient accueillis jeudi matin par Raymond Zehringer, directeur de l'entreprise Glaströsch de Burnhaupt-le-Haut, qui travaille le verre industriel. Fondée en 1905 par la famille Trösch dans le canton de Berne, la société compte actuellement 65 usines implantées en Europe, dont deux en France. L'entreprise qui reste familiale depuis quatre générations, est toujours dirigée par son PDG Eric Trösch et compte 5300 collaborateurs. La partie française se répartit sur deux sites : à Hombourg pour la fabrication du verre à partir du sable (silice), et à Burnhaupt-le-Haut pour le façonnage, la trempe et la métallisation des panneaux de 6m X 3,21m de 4 à 12 mm d'épaisseur. Après un rapide historique de la société, les visiteurs ont suivi une projection power-point commentée par le responsable opérationnel Patrice Nassany. Créé en 1990, Glaströsch Burnhaupt qui emploie une centaine de personnes et traite 7 millions de m2 de verre par an, s'est spécialisé dans deux types d'activités : la métallisation du verre plat ( technique des couches minces) pour les fermetures et façades de bâtiments, et le façonnage et la trempe du verre plat ( float, ou verre flotté), pour fournir les entreprises exclusivement. Les applications de cette industrie sont très vastes, dont quelques exemples de réalisations ont été présentés : le vitrage feuilleté sécurité ( façades, véhicules et avions), les verres teintés ou sérigraphiés, les isolants phoniques et thermiques, la protection solaire, les verres anti-reflet, les verres techniques (écrans), etc... L'entreprise travaille 24h sur 24 et a su s'adapter à l'évolution du marché du bâtiment en restant très réactive et souple. Après une baisse sensible les années précédentes, l'année 2016 a vu une progression de 10% de la production, qui est en perpétuelle amélioration par la recherche de nouvelles performances techniques. Parmi les grandes réalisations auxquelles Glaströsch a participé dans le monde, figurent le Parlement Européen de Strasbourg et la tour Carpe Diem à Paris. Sur les 9000 m2 de l'entreprise, deux ateliers ont été ouverts aux visiteurs : le vitrage sécurité et la métallisation. La présentation puis la visite guidée ont soulevé de nombreuses questions auxquelles les dirigeants de l'entreprise ont répondu avec précision.

JMR 18/02/17

P1060200

Posté par ours68 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2017

Masevaux-Niederbruck: Lycée Joseph Vogt: la vidéo-conférence, une innovation dans l'aide à l'orientation.

Les élèves des classes de 1ère et terminale Baccalauréat Professionnel ELEEC (Electrotechnique Energie Equipement Communicants) du lycée professionnel Joseph Vogt de Masevaux-Niederbruck ont participé dernièrement à une vidéo-conférence avec l'ENEPS (Ecole Nationale de l'Enseignement Professionnel Supérieur – Grenoble).

Organisée par les enseignants Virgile Lang, Frédéric Steger et Olivier Zink, l'objectif était d'élargir les possibilités d'orientation post-bac pour ces élèves. Madame Giovangigli , chargée de projet à l'ENEPS, a présenté l'école grenobloise qui recrute uniquement des bacheliers professionnels pour leur permettre de suivre un cursus exigeant de 2 ans validé par l'obtention du D.U.T Génie électrique et informatique industrielle (GEII). La vidéo-conférence s'est achevée au bout d'une heure intense d'exposé, mais aussi de questions-réponses, qui ont permis de clarifier les possibilités d'hébergement, les coûts de la formation, les modalités de stage, les conseils pour se préparer à intégrer cette école et surtout comment bien faire sa demande d'orientation sur APB.

Les élèves ont pu bénéficier d'une vidéo-conférence de bonne qualité tant sonore que visuelle, grâce à l'aide de Kan Koksal, technicien informatique de l'établissement, et à l'infrastructure fibre optique SFR qui dessert l'établissement depuis mai 2016, à l'initiative de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach.

JMR 17/02/17

IMG_0697

 

 

 

Posté par ours68 à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Grange Burcklé : bilan et projets au menu de l'assemblée générale

L'assemblée générale de la Ruchêne était l'occasion d'exposer le bilan positif de la saison 2016, et de présenter les projets de 2017: divertissement, épanouissement et bien vivre ensemble.

 

L'association CRVS La Ruchêne, a tenu son assemblée générale dimanche dernier au restaurant «  Le Cabanon » à Burnhaupt-le-Bas, à laquelle participait une cinquantaine de membres bénévoles. Elle poursuit la réhabilitation, l’équipement, le fonctionnement, l’administration et la gestion de la Grange Burcklé. Avec le soutien de la ville de Masevaux-Niederbruck, de la communauté de communes et de l'office de tourisme, son but est de promouvoir le patrimoine culturel dans l’aire de la vallée de la Doller et du Soultzbach, en y présentant des spectacles vivants. « La Grange Burcklé est devenue un lieu incontournable de la vie culturelle de Masevaux, de la vallée et de bien plus loin, précisait le président Armand Laurent dans son rapport moral. A nous d'en maintenir et pérenniser son action. Aussi je dédie un grand bravo aux membres du comité et à tous ceux qui donnent de leur temps, sans compter ni espérer de récompense. J'ai l'espoir que de nouveaux membres nous rejoignent pour éviter que la date de péremption ne nous rattrape...». La secrétaire Evelyne Barret a présenté le rapport d'activité : une soixantaine de bénévoles se chargent de l'organisation, la gestion, l'entretien des locaux, et les travaux de rénovation. Ils informent et accueillent le public, veillent à l'installation technique des spectacles, et à la sécurité. Chacun met ses connaissances et disponibilités au service d'une idée forte : offrir des spectacles de qualité à un public de plus en plus diversifié et contribuer à la convivialité, ce qui impliquent d'innombrables heures de présence. Avec sa programmation éclectique, 2016 était dans la continuité des saisons précédentes : 54 représentations tous genres pour tous publics pour une fréquentation de plus de 8300 spectateurs. Aux trois créations de la Ruchêne et une reprise (32 séances), il faut ajouter 11 séances de théatre importé, 11 séances de concerts accueillis, sept séances de spectacles scolaires, plusieurs manifestations officielles, et le soutien à d'autres associations. Après des années de grands travaux, 2016 a plutôt permis de poursuivre des aménagements et améliorations, l'objectif étant de développer dans de bonnes conditions techniques, les divers projets artistiques accueillis, d'offrir un équipement d'accueil du public fonctionnel et sécurisé : nouveaux équipements à l'office, peinture, éclairage, trois rangées de nouveaux fauteuils et strapontins dans la salle, transferts d'amplis et acquisition de deux retours de scène, et nouveaux câblages en régie. Pour 2017 divers travaux d'entretien sont prévus, bardage arrière du bâtiment, éclairage des coulisses, pièges et détecteurs de nuisibles, signalétique, quelques acquisitions ( piano électrique, rampes mobiles de lumière au sol, projecteurs polyvalents motorisés, etc... La programmation définitive pour 2017 devrait être prête pour la fin du lois, et la diversité et la qualité seront de rigueur : la saison débutera le 22 avril avec un concert de Gargarousse, puis une reprise de la Valse des pingouins et d'Adresse inconnue, en mai les Tinoniers, en juin Passage Klezmer et les Flying Squirrels, deux créations de la Ruchêne- Un vrai bonheur en juillet et Tout le plaisir en septembre octobre- et un projet de soirée lyrique en juin : Cosi Fan Tutte... Le renouvellement du comité a enregistré la réélection de tiers sortant, la démission de trois personnes, et l'arrivée de Christian Fels, Alain Scheidecker et Kevin Peter.

Le maire de Masevaux-Niederbruck et président de la com com Laurent Lerch, a exprimé la reconnaissance de la municipalité pour tout le travail de bénévolat accompli par l'association, et a renouvelé son soutien et celui de la com com : « Nous ne nous étions pas trompé en vous aidant à démarrer il y a 17 ans, puisqu'aujourd'hui toute la vallée bénéficie de ces prestations et de l'aura de la Grange, qui dépassent largement les limites de notre territoire. ».

Au cours du repas qui suivait la réunion, tous les membres ont pu, pour une fois, prendre le temps de profiter pleinement d'un moment de rencontre et d'échange convivial.

JMR 17/02/17

P1060193

 

 

 

 

 

 

Posté par ours68 à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 février 2017

Masevaux-Niederbruck: Boxe française: Fred Cousy vainqueur au Gala d’Ostwald

 

Une fois de plus, Frédéric Cousy, boxeur émérite du club de Savate – Boxe française de Masevaux-Niederbruck, a démontré de son haut niveau dans cette discipline qu’il affectionne. Le week-end dernier au gala international d’Ostwald, la délégation alsacienne a été confrontée à des adversaires belges et italiens. La salle comble du centre sportif a ainsi pu acclamé des boxeurs venus de toute l’Alsace qui ont remporté la quasi-totalité des combats face aux boxeurs étrangers.

Frédéric Cousy (catégorie super-mi-moyen-75kg), faisait partie des sélectionnés de l’équipe Alsace. Après sa qualification à Toulouse il y a quinze jours pour la demi-finale du Championnats de France Élite A, il a encore démontré sa détermination à remporter des victoires. L’an dernier à Ostwald il avait dominé le vice-champion du monde croate Antun Vilicic. Cette fois il s’est imposé face au Belge Thibaut Corbusier par arrêt du combat à la fin du 2e round. Le boxeur belge s’est incliné, submergé par sa puissance et sa rapidité.

« On voit maintenant le résultat de tout le travail et tous les progrès accomplis par ce boxeur », précise David Mestroni son entraîneur. « Cela fait cinq ans que Fred travaille avec acharnement, qu’il a gravi les échelons de la compétition combat pour arriver à un très haut niveau de pratique. Ses efforts ont payé : après ses qualifications en Elite B en 2015, le voici maintenant en phase d’arriver sur la plus haute marche de l’Elite A. Les déplacements à l’étranger pour des galas lui ont aussi servi à acquérir une maîtrise de la technique de combat et une meilleure gestion de son stress. Tout le club de Masevaux est fier de ses résultats ! ».

Fort de cette nouvelle victoire, Fred Cousy est maintenant encore plus confiant pour affronter à Pamiers en Ariège en demi-finale le 18 février prochain Kevin Albertus, champion d’Europe et champion de France en titre. « En démarrant la boxe en 2006 je n’aurais jamais pensé arriver à ce niveau de compétition, indique Fred. Je poursuis mon entraînement en me fixant comme objectif de remporter chaque combat ». Rappelons que Fred est cette année le seul Alsacien qualifié pour ce championnat sur cinq boxeurs inscrits ! Nous lui souhaitons de pouvoir poursuivre cette aventure jusqu’à la plus haute marche du podium !

JMR 15/02/16

Fred COUSY

 Fred Cousy entouré de son entraîneur David Mestroni et de Mélisande Iltis, compétitrice combat du club de Boxe française de Masevaux.

Posté par ours68 à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2017

Bourbach-le-Haut: Pour la Saint-Valentin, Alice et Albert, un couple en diamant

C'est le hasard qui a fait se rencontrer Alice et Albert Wieser ( 77 et 78 ans) de Bourbach-le-Haut, qui ont 2 filles, puis 3 petits-enfants et 5 arrière-petits-enfants, et vont fêter leurs 60 ans de mariage en juin prochain: « J'avais 17 ans et j'accompagnais mon copain qui allait attendre sa petite amie à la sortie de l'usine. J'ai remarqué une belle fille toute jeune que j'ai eu envie de suivre, raconte Albert... ». « Je n'avais à peine 16 ans, et c'est le copain qui est venu me demander si je voulais bien sortir avec Albert, un peu trop timide, complète Alice. On s'est revus plus tard à la kilbe de Dornach, et il a osé me relancer... ».

-Qu'est-ce qui vous a plu chez lui, ses qualités et défauts ? « Sa gentillesse, sa galanterie qui durent encore aujourd'hui, il est sérieux et travailleur, mais il est un très mauvais perdant aux cartes... ». « Je la trouvais belle, entreprenante et elle s'est révélée une bonne gestionnaire, mais elle veut toujours avoir raison.. ».

-Parmi les cadeaux qu’il vous a offerts, celui que vous n’oublierez pas ?: « Son premier cadeau a été un collier de perles, mais je n'oublierai jamais la première paire de chaussures à talons ! ».

- Quel est, à votre avis, le secret de l’amour qui dure ?: « Savoir pardonner, sans rancune, et ne pas avoir d'oeillères » répondent-ils en cœur.

-Fêtez-vous la Saint Valentin ? « Bien sûr, nous sortons tous les ans au restaurant, d'autant plus que le lendemain est l'anniversaire d'Albert !... ».

JMR. 14/02/17

P1060153

Posté par ours68 à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2017

Masevaux-Niederbruck: 116 donneurs de sang diplômés

 

La salle du conseil de la mairie de Masevaux-Niederbruck accueillait vendredi dernier, l'amicale des donneurs de sang de Masevaux et environs, pour une remise de diplômes. Dans son mot de bienvenue, le maire Laurent Lerch a rappelé combien le don est un geste particulier et essentiel, et a remercié l'amicale pour son implication dans la vie et les animations de la ville. Il a également félicité les donneurs en rappelant en quelques chiffres, la situation critique des dons de sang, qui suffisent à peine à couvrir les besoins. Le président Eric Kitzinger a remercié les donneurs, en précisant que toute la vallée est représentée à l'amicale, et que l'Alsace est une des seules régions autonomes en la matière, et peut même aider d'autres régions. Il a ensuite appelé les 116 donneurs pour remettre leur diplôme aux personnes présentes : 55 médailles de bronze 1er niveau ( 3 dons pour les femmes et 5 dons pour les hommes), 35 médailles de bronze 2ème niveau (10 dons femmes et hommes), 19 médailles de bronze 3ème niveau (25 dons femmes et hommes), 4 médailles d'argent (45 dons femmes et 75 dons hommes), 3 médailles d'or (60 dons femmes et 100 dons hommes). Les prochaines collectes auront lieu le 12 juin, puis le 16 août et en octobre. L'amicale recherche de nouveaux donneurs qui peuvent prendre contact à l'adresse kit68@wanadoo.fr.

JMR 12/02/17

P1060192

Posté par ours68 à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Kirchberg: Les écoliers ont collecté pour les Restos

 

A la demande des enseignantes de l'école élémentaire du RPI Kirchberg-Wegscheid-Sickert, le responsable des Restos du Coeur de Masevaux-Niederbruck, Yvan Doignée, était venu présenter l'association de Coluche aux élèves mi-décembre. A l'initiative de la classe de CE1-CE2 d'Anne-Sophie Krafft, qui souhaitait sensibiliser les jeunes à la solidarité, une collecte a été organisée, avec des invitations, des affiches, des textes, pour inciter les enfants à apporter des dons. Le bouche-à-oreille aidant, d'autres personnes ont aussi apporté des denrées alimentaires, des produits d'hygiène et des habits. Vendredi dernier, les 102 élèves étaient présents dans la cour de l'école de Kirchberg, pour remettre les dons qui ont été chargés dans la camionnette des Restos, en présence du maire et conseillère départementale Fabienne Orlandi.Yvan Doignée, agréablement surpris par l'importance de la collecte, a remercié les élèves et leurs enseignantes, au nom de l'équipe locale.

JMR 12/02/17

P1060179

Posté par ours68 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2017

Masevaux-Niederbruck: Les gendarmes à la rencontre des élus

 

A l'occasion de l'inspection annoncée annuelle de la communauté de brigades de gendarmerie de Masevaux-Burnhaupt, une réception était organisée à la mairie pour présenter le bilan de l'année écoulée.

Le maire de Masevaux-Niederbruck Laurent Lerch accueillait, jeudi dernier dans la salle du conseil, les commandants d'unités et les militaires de la communauté de brigades de gendarmerie, le sous-préfet Daniel Mérignargues, les conseillers départementaux Rémy With et Fabienne Orlandi, les maires et représentants des communes voisines, des Brigades Vertes et de l'Onema, et les retraités de la gendarmerie. «  C'est une rencontre importante pour le relationnel entre la gendarmerie et les élus, qui attendent les retours de terrain et les échanges d'informations, a précisé le maire, qui a également annoncé la décision d'armer la police municipale après un stage de formation. Merci à vous tous qui faites un métier difficile dans des situations souvent délicates...». L'adjudant-chef Jean-Claude Fontaine a présenté le bilan de l'année 2016 qui compte 1430 procédures dont 439 crimes et délits : « 2016 a été une bonne année pour la communauté de brigades puisque les chiffres sont en baisse, a-t-il précisé avant de donner quelques détails chiffrés qu'a commentés le capitaine Stéphane Mottet, commandant la compagnie de gendarmerie d'Altkirch : 91 faits de violences constatées mais difficilement prévenues (soit une évolution de 23%), 208 atteintes aux biens contre 344 soit une baisse nette des cambriolages dans les résidences principales et les locaux professionnels et associatifs (moins 39,5%), les vols de voitures et deux roues ont été divisés par deux, mais on note une augmentation dans les résidences secondaires isolées. La lutte contre les atteintes aux biens reste la priorité, et les communes les plus touchées se trouvent en début de vallée et à proximité des grands axes routiers. 23 personnes ont été mises en cause pour 48 faits d'escroqueries et infractions économiques et financières, contre 64 en 2015, avec un rappel à la vigilance. Et un acte de grande criminalité avec l'homicide en octobre à Bourbach-le-Haut, dont la commission rogatoire est en cours de résolution. Les infractions liées à l'atteinte à la tranquillité publique ont baissé avec 107 faits constatés, et les infractions à la réglementation ( Urssaf, impôts, CAF, CPAM...) ont relevé 24 infractions à la santé, l'environnement et la réglementation. Concernant la sécurité routière, sept accidents dont un meurtrier, ont été constatés, principalement sur la CD466, mais le nombre va en diminuant. «  Nous constatons une belle activité en matière de lutte contre la délinquance routière, précisait l'adjudant-chef Fontaine, avec 291 infractions au code de la route. Mais les infractions aux grandes vitesses et celles liées aux conduites addictives ( alcool et stupéfiants) sont en hausse en 20126. Nous restons très fermes sur ces infractions, de même que celles liées à l'utilisation du téléphone mobile et aux dépassements...». Le capitaine Mottet a relevé le bon travail de la brigade, et a présenté les nouveaux jeunes arrivés à Masevaux, très bien formés et animés d'un engagement sincère. Il a annoncé la mise en place d'un gendarme référent par commune, qui sera plus sensibilisé sur la problématique locale, et a remis une lettre de félicitation du commandant de groupement départemental au gendarme Romain Mazet, pour son implication active dans le démantèlement d'un réseau de trafic de stupéfiants. Le sous-préfet a remercié les gendarmes pour leur coopération active de proximité, leur aide précieuse lors des manifestations et cérémonies, et leur adaptation aux situations. Ce moment fort de la vie de l'unité, qui est également un moment de rencontre et de convivialité, s'est poursuivi autour d'un verre qui a donné l'occasion d'échanges nourris et instructifs entre les participants.

JMR 11/02/17

P1060166

Posté par ours68 à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]