Le blog de Jean-Marie Renoir

17 janvier 2019

Sentheim: Concours de collecte de textiles à Créaliance: le palmarès

 

Dans le cadre de sa campagne Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, le SMICTOM de la Zone Sous-Vosgienne, en partenariat avec la Communauté de Communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach, et Le Relais EST, a organisé en novembre 2018, un concours de collecte de TLC (textiles, linges de maison et chaussures) dans les centres périscolaires Créaliance. Le but était de sensibiliser le grand public au tri des textiles par le biais des enfants très proches de cette problématique, d'autant plus qu'ils sont dépositaires de l'enviironnment de demain. Les TLC usagés encombrent nos poubelles alors qu’ils peuvent être recyclés, et les armoires débordent souvent de vêtements que l’on ne porte plus. En moyenne, chaque français produit 7kg de déchets textiles par an, et encore trop peu de gens savent que tous les textiles, linge de maison, chaussures et petite maroquinerie se trient, même abîmés, du moment qu’ils sont propres et secs. C'est ce qu'a expliqué Emile Ehret vice-président du SMICTOM, lors de la remise des prix aux directeurs des centres périscolaires participants, qui ont collecté en tout 1390 kg de textiles. Il a précisé que le SMICTOM ne fait pas que ramasser les poubelles, il s'attelle depuis plusieurs années, à sensibiliser la population à la réduction des déchets : en 2018, ils ont réduits de 300 tonnes. La remise des prix a eu lieu mardi au centre de Sentheim, en présence de la directrice de Créaliance Astride Binder, et de la directrice du SMICTOM Alexia Lavallée, qui a dévoilé le palmarès avec le poids de textile collecté en kg par enfant : Lauw avec 6,61 kg, Soppe-le-Bas avec 5,35 kg, Burnhaupt-le-Bas avec 4,03 kg, Kirchberg avec 3,31 kg, Masevaux-Niederbruck avec 2,53 kg, Sentheim avec 2,10 kg, et Burnhaupt-le-Haut avec 1,22 kg. Chaque responsable de centre a reçu un diplôme à afficher dans ses locaux, un sac contenant des jeux de société, et des poubelles comportant des consignes de tri et des sacs réutilisables en plastique recyclé. Le centre gagnant de Lauw a reçu un jeu supplémentaire et les enfants de ce centre se verront remettre une gourde en plastique biodégradable, lors du goûter qui y sera organisé le 24 janvier pour les récompenser de leur participation.

JMR 17/01/19

P1100903

Posté par ours68 à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 janvier 2019

Masevaux-Niederbruck: La crèche gagnante du concours de l'office de tourisme

Le concours de crèches organisé par l'office de tourisme de Masevaux-Niederbruck durant la période de Noël, du 1er décembre au 6 janvier, a rassemblé 11 crèches et une ambiance « village de Noël », exposées par des habitants de la vallée. Les 160 visiteurs pouvaient remplir un bulletin et voter pour celle de leur choix. Et c'est la crèche de Gilles Boeglin de Sickert, qui a obtenu le plus de voix -20 sur 95-, pour sa crèche « écolo-récup », dont le décor était réalisé avec des bois morts, des mousses et des pierres récoltés dans la forêt. Le président de l'association des commerçants Eric Bianchi lui a remis un bon d'achat de 30 €, et une personne tirée au sort parmi les votants a également reçu un bon d'achat de 20 €. D'autre part, l'office de tourisme a décompté 632 contacts et visites dans ses locaux durant la période des fêtes, 120 participants à la chasse au trésor, et le veilleur de nuit a guidé 23 personnes le soir du 25 décembre par les rues de la vieille ville. Les hôtesses sont donc satisfaites de la fréquentation pour les fêtes de fin d'année.

JMR 16/01/19

P1100900

Posté par ours68 à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bourbach-le-Bas: La marche de l'Epiphanie des Amis de la Nature

Armés de cirés, kways et parapluies, une trentaine de marcheurs de l'association" Les Amis de la Nature France- Solidarité-Mulhouse" se sont retrouvés dimanche matin sur la Ladenplatz de Masevaux-Niederbruk, pour la traditionnelle marche de l'Epiphanie. Le départ de cette trente et Nième édition était marquée par la sonnerie des trompes de deux membres de l'Echo du Gsang, pour un parcours de deux petites heures par la rue Mason, le Saegenkopf avec pause café, la Knapphutte et le Lierenbuckel à Bourbach-le-Bas. Le reste des membres dont la présidente Marie-Thérèse Genitrini attendait les marcheurs au chalet ANF pour partager un repas convivial de soupe-saucisses-galette.

JMR 16/01/19

P1100896

 

 

 

Posté par ours68 à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2019

Niederbruck: Voeux, projets et fleurissement

Les habitants de la commune déléguée de Niederbruck étaient invités samedi dernier, aux voeux de la municipalité, dans la salle polyvalente. Avec ses salutations, le maire délégué Jean-Luc Reitzer a présenté ses vœux, avant de commenter un diaporama retraçant les événements de l'année passée. Concernant le bilan 2018, il a cité notamment la forte mobilisation pour le maintien de la deuxième classe primaire, l'aménagement de la rue de la Gare, la sécurisation de l'approvisionnement en eau potable, l'extension du réseau de gaz dans la rue du Château, et la signature tant attendue de l'arpentage pour le PPRI. Au chapitre des projets 2019, l'extension de la salle polyvalente reportée l'an dernier sera concrétisée, de même que la réhabilitation de la rue du Bruckenwald, avec mise en souterrain des réseaux et réfection de la chaussée, et le remplacement de la chaudière de la chapelle sera effectué. Il a également annoncé le prochain départ du secrétaire de mairie Gurvan Picon. Son adjoint Serge Ehret a donné les résultats du concours des maisons fleuries, dont il a remercié les lauréats et les membres du jury.En tant que responsable des forêts, il a fait un point sur la situation critique de la forêt communale, victime des maladies et des intempéries. Concernant la commune nouvelle de Masevaux-Niederbruck, le maire Laurent Lerch a constaté le bon fonctionnement de cette institution, qui a trouvé son rythme de croisière, et permet aujourd'hui de trouver des solutions satisfaisantes pour tous, en restant au plus proche de la population.

JMR 14/01/19

P1100890

Posté par ours68 à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Soppe-le-Bas: Les inondations de juin et leurs conséquences, au cœur des préoccupations des élus pour la nouvelle année

En attendant l'arrivée des invités à la cérémonie des vœux dans la salle communale de Soppe-le-Bas, les habitants ont pu profiter de l'exposition présentée par la section Histoire et Patrimoine, à l'occasion du 11 novembre, sur la vie durant la guerre 14/18. Après avoir salué les élus et représentants des communes voisines, des institutions civiles, militaires et religieuse, et les invités officiels, le maire Richard Mazajczyk a débuté son allocution en abordant, à l'instar probablement de tous ces collègues élus, l'actualité nationale en espérant que chacun des acteurs fasse des efforts de dialogue, s'organise pour se concerter. Dans un rapide tour d'horizon de 2018, il a cité le nouvel éco-point, la nouvelle mairie et l'école élémentaire, le haras du Soultzbach, et bien sûr, les inondations du 4 juin. Cet épisode qui a beaucoup impacté le village et la population, a fortement bousculé les projets de la municipalité pour le reste de l'année passée, et même pour 2019. C'est d'ailleurs cet épineux dossier qui va accaparer l'attention des élus cette année : « Je vous promets de faire tout mon possible et de mettre toute mon énergie afin que les habitants perçoivent cette année le fruit de notre travail et puissent dormir tranquille en ne pensant plus à surélever leurs meubles les jours d’orage. Cela devient intolérable, a assuré Richard Mazajczyk. ». Parmi les autres projets, il a mentionné la réfection des enrobés de la rue de Bretten et de la rue des juifs, la réalisation d’une maison de santé rurale dans l'ancienne école élémentaire, des équipements au cimetière, la réfection partielle de l’éclairage public, de la toiture de l’église et des vitraux. « Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit sont les maîtres mots de notre ligne de conduite, mais ne brûlons pas les étapes, il n'y a pas de baguette magique, a conclu le maire, en adressant ses vœux à l'assistance. ». Le président Laurent Lerch, a rappelé les actions de la com com et ses nouvelles compétences, et a salué le travail du conseil municipal. Le député Raphaël Schellenberger, a abordé le sentiment d'abandon des territoires ruraux, dont les problématiques différentes ne sont pas toujours prises en compte, et a souhaité que les élus de la République s'adaptent rapidement.

JMR 14/01/19

P1100889

Posté par ours68 à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 janvier 2019

Masevaux-Niederbruck: La tombola de Noël des commerçants a fait des heureux

La vente de Noël de l'association des commerçants et artisans de Masevaux et de la vallée de la Doller s'est déroulée tout au long du mois de décembre en deux temps : d'abord le grattage des bulletins qui a fait gagner 1677 bons d'achat ou remises, puis le tirage au sort des tickets marqués « 2ème chance ». Ce dernier a eu lieu jeudi soir au siège de la communauté de communes en présence des représentants des commerçants, des sponsors et du maire Laurent Lerch, que le président Eric Bianchi a remerciés pour leur implication et leur soutien. Il a relevé les efforts de ses collègues et de la commune en matière de décorations de Noël, dont l'illumination de l'église qui a attiré beaucoup de visiteurs. D'ailleurs, cette nouveauté a donné une idée au comité des commerçants, qui songe à remplacer le marché de Noël par une animation du genre «  village de lumières ». Sous l'oeil du policier municipal Philippe Briswalter faisant office d'huissier, les mains innocentes de plusieurs enfants de commerçants ont tiré parmi les quelques 30 000 bulletins, les 59 gagnants de chèques cadeaux, pour une valeur totale de 6000 €. D'autre part, le grand jeu des « Vitrines de Noël » des Enseignes Thur-Doller, proposait à la population d'estimer la valeur d'une vitrine garnie de divers articles provenant des commerces locaux. Le gagnant Patrice Lindecker a été tiré au sort et remporte la totalité de la vitrine pour une valeur de 2910,63€. La remise des lots de la tombola de Noël aura lieu le vendredi 25 janvier à 19 h 30 dans les locaux du Crédit Mutuel de la Doller, à Masevaux-Niederbruck.

 

 Chèque cadeau 50 € : Walher Valérie d'Etueffont, Weiss Christophe de Dolleren, Lhomme Michel de Sentheim, Kubler Pascal de Sewen, Roos Léandre de Kirchberg, Eich Christiane de Bourbach-le-haut, Behra Paul de Kirchberg, Gasser Robin d'Oberbruck, Clua Isabelle de Masevaux, Clerisse Jennifer de Wegscheid, Sitz Marguerite de Lauw, Ottinger Roger de Niederbruck, Landenwetsch Isabelle de Dolleren, Beltzung Denis de Masevaux, Ackermann Marie-Eve de Kirchberg, Gebel Mathieu de Masevaux, Wieser Eliane de Masevaux, Boeglen Marie-Jeanne de Masevaux, Zuschlag Nicolas de Masevaux, Pequignot Maé de Sewen, Andreoli Luca de Bourbach-le-bas, Haas Patrice de Masevaux, Scheubel Jean-Marie d'Etueffont, Boeglen Armelle de Masevaux, Boegly Danielle de Dolleren, Gasser Chantal de Dolleren, Cirino Nicole de Le Pradet, Wurth Stéphane de Sickert, Kammerer Marie-Laure de Kirchberg, Saillard Danièle de Bourbach-le-haut, Ernst Sébastien de Rimbach, Glaess Vincent de Rougemont-le-château, Roos Anita de Kirchberg, Kessler Laetitia de Masevaux, Robischon Simone de Masevaux, Garnier Claudine de Lachapelle sous Rougemont, Bové Martine de Lauw, Bologuesi Mélanie de Flaxlanden, Pechin Christine de Maîche, Sansig Charlotte de Masevaux

Chèque cadeau 100 € : Hamiche William de Rougemont-le-Château, Pingenat Fabienne d'Oberbruck, Thomas Floriane de Thann, Hartmann Jean-Paul de Champagney, Perrod Eva de Sentheim, Kaeffer Marie-Louise de Masevaux, Ehret Serge et Francine de Masevaux, Naegelin Blanche de Masevaux, Briswalter Denise de Sickert, Hirth André de Masevaux

Chèque cadeau 200 € : Wetzel Clément Soppe-le-haut, Poncet Mathilde de Masevaux, Haan Marie-Paule de Bourbach-le-haut, Hans Marie-Antoinette de Leval, Haffner Gabrielle de Kirchberg

Chèque cadeau 500 € : Marchand Floriane de Lepuix, Bejaoui Eric de Mortzwiller, Fritschy Marie de Lauw, Pereira Marie-Laure de Sentheim.

JMR 13/01/19

P1100885

 



Posté par ours68 à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2019

Guewenheim: Se tourner vers l'avenir avec volonté et persévérance

 

Comme à son habitude, le maire de Guewenheim Jean-Luc Barberon a été très éloquent dans sa présentation des vœux de la municipalité. Après avoir salué l'assistance où l'on pouvait distinguer le premier vice-président du conseil départemental Rémy With, le président de la com com Laurent Lerch, les maires des communes voisines, et les représentants de toutes les forces vives du secteur, il a abordé l'épisode des gilets jaunes, qui a pointé le besoin de la population d'être écoutée. «  Mais pour pouvoir écouter et ne pas seulement entendre, pour pouvoir agir rapidement, il ne faut pas seulement promettre, il faut être suffisamment proche, a-t-il insisté. ». C'est par cette proximité et cette réactivité, que les élus de la commune s'efforcent de mettre à disposition des citoyens, un ensemble de biens et de services pour se tourner vers l'avenir. Il a fait le tour des événements et réalisations de l'année écoulée, dont le soutien au milieu associatif, l'amélioration des bâtiments scolaires, et les économies d'énergies. Le gros chantier pour 2019 concerne la restructuration globale de la maison polyvalente, -la première d'Alsace a avoir été construite par des bénévoles-, qui devrait débuter en mai prochain. Ce projet mûri pendant un an constitue pour le conseil municipal, un enjeu primordial pour la pérennité du milieu associatif local et la vie du village. A sa suite, Laurent Lerch a présenté les voeux de la com com, en relevant la deuxième fleur obtenue par Guewenheim cette année au concours régional du fleurissement, et l'ambitieux projet sur la maison polyvalente, malgré les contraintes budgétaires. Rémy With, pour sa part, a rappelé l'élan d'espoir promis par le conseil départemental, qui a retrouvé des marges de manœuvres au profit des communes et de la population, grâce à une gestion rigoureuse et économe de son budget. La cérémonie s'est clôturée autour du verre de l'amitié et de la galette républicaine

JMR 12/01/19

P1100883

Posté par ours68 à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2019

Masevaux-Niederbruck: Antoine Ehret, nouveau président du comité local du Souvenir Français

En février 2018, le décès de Roger Gaugler, a laissé vide le siège de président local du Souvenir Français. Son successeur Antoine Ehret, a été élu lors de l'assemblée générale du 13 décembre dernier.

 En ouverture de l'assemblée générale du comité local du Souvenir Français qui a eu lieu le 13 décembre dernier à Masevaux, le délégué départemental Jean Klinkert a relaté le parcours et le décès de Roger Gaugler, et a demandé à l'assistance d'observer une minute de silence. Président cantonal du Souvenir Français à Masevaux depuis 1991, Roger Gaugler a été nommé délégué général pour le département en 2003. Lors de cette assemblée, Antoine Ehret a été nommé pour le remplacer à la présidence du comité local, avec l'aval du siège parisien. Ingénieur ENSEM, directeur Recherche et Développement et Industriel du groupe Clemmesy, ex-président du Club Vosgien local, lieutenant colonel de réserve, ex-commandant en second du 59ème RA, membre de l'EGEE( Entente entre les Générations pour l'Education, l'Emploi et l'Entreprise), deux mandats de conseiller municipal et de délégué communautaire, il a été élu à l'unanimité des membres présents. Après avoir rendu hommage à Elisabeth Ast secrétaire et trésorière du comité local de longue date, décédée peu après Roger Gaugler, le nouveau président a rappelé les missions que s'est données le Souvenir Français : commémorer la mémoire de celles et ceux qui sont morts pour la France ou qui l'ont honorée par de belles actions, en participant à l'entretien des tombes et des monuments élevés à leur gloire, animer la vie commémorative en participant aux cérémonies patriotiques nationales et en organisant des manifestations locales rassemblant les différentes générations autour de leur histoire, porter le flambeau du souvenir aux générations successives en leur transmettant l'amour de la patrie, le sens du devoir et un idéal de liberté, par des rencontres scolaires et des sorties sur sites. Antoine Ehret est secondé dans le nouveau comité élu ce même jour, par William Sansig (secrétaire et trésorier), Louis Lauber (porte-drapeau), Albert Battmann ( 2ème porte-drapeau , matériel et protocole), Bernard Hirth (relations écoles), Emile Ehret (relations collectivités), et les assesseurs Pierre Gebel, Aimé Bellicam et Jacques Dutoit. Rappelons que le Souvenir Français est né en Alsace-Moselle occupées, où la coutume voulait depuis 1870, que les jeunes filles aillent, le jour des morts, fleurir les tombes des soldats. C'est la seule association habilitée à faire une quête dans les cimetières le 1er novembre, pour laquelle Antoine Ehret remercie tous ceux qui se mobilisent, responsables quête dans les communes et les JSP (Jeunes sapeurs-pompiers )...

JMR 11/01/19

P1100865

Posté par ours68 à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Bonne retraite à l'adjudant-chef Fontaine

Après 36 années passées dans la gendarmerie dont 30 dans la vallée de la Doller, l'adjudant-chef Jean-Claude Fontaine a fêté son départ à la retraite.

 « Le plus illustre de nos gendarmes nous quitte ! » a lancé le maire de Masevaux-Niederbruck Laurent Lerch, en accueillant mardi soir dans la salle d'honneur de la com com, l'adjudant-chef de gendarmerie Jean-Claude Fontaine, qui partageait avec ses collègues, amis et invités, son départ à la retraite. Il lui a présenté toute la reconnaissance des élus et de la population, pour sa coopération et son sens du dialogue, en relevant les difficultés de ce métier par les temps qui courent. Son soutien a été marqué par la remise au partant de la médaille de la ville, et à son épouse d'un bouquet de fleurs. Le major Christian Schlatter, commandant la communauté de brigades de Masevaux-Burnhaupt, a retracé la carrière de son collègue, en insistant sur son professionnalisme et en lui souhaitant, de la part de ses camarades, une belle retraite: originaire du Bas-Rhin, Jean-Claude Fontaine est entré à l'école de gendarmerie de Chaumont (52) le 5 avril 1983 où il a suivi sa formation de gendarme. Après cinq ans de service dans la gendarmerie mobile à l'escadron 3/20 à Auxerre (89), dont des déplacements en  Nouvelle Calédonie et en Corse, il a été affecté à la brigade de Burnhaupt-le-Haut le 1er septembre 1988. Il a passé et réussi le concours d'OPJ ( Officier de police judiciaire) en 1992. Affecté à la brigade de Masevaux le 1 mars 2001 avec le grade de maréchal des logis chef, il a eu la chance d'accéder aux grades d' adjudant - puis adjudant-chef sur place. Depuis cette date, il a assumé à plusieurs reprises le commandement que ce soit de la brigade ou de la communauté de brigade de Masevaux-Niederbruck. A 58 ans, ayant atteint la limite d'âge, il a fait valoir ses droits à la retraite, pour partir le 9 janvier 2019. Marié, il a une fille et est papy d'un petit fils de sept ans. Le chef d'escadron Stéphane Mottet a pris la parole pour saluer l'homme qui, selon lui, « ... incarne l'esprit de la gendarmerie, tel qu'il doit être aujourd'hui, connaissant la population et son environnement, grâce à l'intégration et l'échange. ». Visiblement ému, Jean-Claude Fontaine a raconté l'anecdote de l'arrivée à Burnhaupt d'un pur bas-rhinois, et a présenté ses vœux à sa famille et ses collègues, les élus et les commerçants : «  Ce n'est pas un pot de départ, mais de remerciements, a-t-il insisté. ». En effet, la popularité du gendarme pouvait se mesurer à la bonne centaine de personnes présentes, et à la montagne de cadeaux qui l'attendait sur un table de l'entrée. Le nouveau retraité va rester dans la vallée encore quelques années, puisque son épouse Monique travaille toujours, mais il va occuper son temps libre à la randonnée, et à l'entretien de la ferme familiale qu'il a commencé à retaper à Betschdorf. Bonne retraite Jean-Claude !


JMR 11/01/19

P1100879

Jean-Claude Fontaine et son épouse Monique, entourés par le capitaine Roth, le chef d'exadron Mottet, Laurent Lerch et le major Schlatter.

Posté par ours68 à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2019

Lauw: Pas de sinistrose, investissons différemment en 2019.

Face à la conjoncture difficile, la municipalité de Lauw se mobilise en mettant l'homme au centre de ses préoccupations, et en adaptant ses investissements.

 En ouverture de la cérémonie des vœux de la municipalité de Lauw, le maire Emile Ehret a salué la présence des représentants de la com com et des communes alentour, des corps constitués, des associations et entreprises, ainsi que la population. Avant de passer au bilan 2018 de la commune, il a invité les enfants de l'école à dire un poème et une chanson qu'ils ont préparés. «  Si le début de l'année passée a été perturbé par les crues, la saison estivale a été plus lumineuse que nos finances, a-t-il remarqué. Mais ne nous sommes pas seuls, des solutions sont à trouver en local dans l'échange et le partage... ». Au plan des réalisations, il a cité entre autres la gestion du réseau d'eau potable, le jardin du souvenir, le chantier de la salle Saint-Eloi, l'ouverture de l'entreprise Lauwplast et le rachat de la carrière du Buchberg par le Conservatoire des Sites Alsaciens. Selon Emile Ehret, tout est encore possible pour 2019, en trouvant des solutions innovantes en interne, grâce à la mutualisation et au partenariat avec la com com: il a énuméré l'achèvement de la salle Saint-Eloi et du périscolaire, la toiture de l'église, la mise aux normes de l'ancien projet du sentier de découverte, deux nouveaux lotissements de 30 logements, et l'ouverture au public du parc fitness de la maison médicale. Enfin, il a remercié toutes les personnes qui s'investissent dans le bon fonctionnement de la commune. Le président Laurent Lerch a présenté les vœux de la com com, en souhaitant à l'équipe municipale la santé et le courage pour cette mission de plus en plus difficile. Il a dit son inquiétude sur la période troublée par les derniers événements nationaux, en déplorant la maltraitance aux valeurs de la République. Il a rappelé les préoccupations de la com com qui s'adapte en permanence avec des nouvelles compétences, aux services à la population. La soirée s'est poursuivie par la projection d'un diaporama retraçant les réalisations et les grands événements survenus à Lauw en 2018.

JMR 10/01/19

P1100872

Posté par ours68 à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]