Le blog de Jean-Marie Renoir

11 septembre 2018

Masevaux-Niederbruck: Bel élan de générosité pour Thomas

Par la météo estivale de ce dimanche, de nombreux visiteurs venus de toute la vallée et d'ailleurs, étaient accueillis à l'entrée du stade de Masevaux par deux pom-pom girls. Ils répondaient à l'appel d'un collectif de parents et d'amis, décidés à soutenir Thomas et ses parents. En partenariat avec le FC Masevaux, et le soutien logistique de la commune, le groupe s'est démené pour organiser un tournoi de foot du cœur. Petits et grands formant sept équipes, étaient engagés tout au long de la journée, dans près de 25 matchs mixtes. De nombreuses autres animations étaient à la disposition des enfants, initiation au foot, à la boxe française, parcours d'agilité, maquillage et bricolage, et une tombola superbement fournie par les commerçants de toute la vallée. A 14 ans,Thomas qui se bat actuellement contre le cancer, a pu faire une courte visite en matinée, et rencontrer la CPE du collège Alexandre Gérard où il était scolarisé. Sa maladie engendrant beaucoup de difficultés à sa famille, les bénéfices de cette manifestation serviront à la soutenir et à réaliser le rêve du jeune garçon: nager avec les tortues. En fin d'après-midi, un goûter géant a réuni tous les acteurs de ce grand mouvement de solidarité, qui a mobilisé toute la vallée de la Doller.

JMR 11/09/18

P1100150

 

Même un petit Griezmann est venu soutenir Thomas...

 

P1100155

Pas facile, le chamboule-tout version foot.

 



Posté par ours68 à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2018

Masevaux-Niederbruck: Grange Burcklé : Quand le jazz est là...la nostalgie aussi

Belle soirée vendredi à la Grange Burcklé, où le quatuor international Jazz At Four a réuni les têtes grises pour un voyage parmi les grands classiques du jazz des années 30 à avant-hier. Dès les premières mesures, les genoux ont commencé à marquer le tempo et les têtes à hocher au rythme des titres magnifiquement interprétés la chanteuse Mélanie Schäfer, gracieuse et ondulante au micro. Sa voix claire et inspirée a réveillé les standards de Duke Ellington comme « I'm beginning to see the light » de 1944, ou « Satin Doll » de 1953 reprise par Ella Fitzgerald, Oscar Peterson ou Frank Sinatra, le blues de Walter Donaldson (Makin' woopee de 1928), ou la chanson de Jimmy Davis popularisée par Billie Holiday et Barbra Streisand (Lover man de 1941). Le Brésil aussi a inspiré les jazzmen, avec « Summer samba » de Marcos Valle (19 64), « Girl from Ipanema » de A.Carlos Jobim (1962), ou « Estate » de Bruno Martino (1960), reprise en français par Nougaro sous le titre «  Un été » en 81. Les auditeurs ravis se sont régalés d'une quinzaine de titres, qui ont donné l'occasion de solos époustouflants de Tielman Günter dont les doigts couraient sur les touches du piano, et d'autres du bassiste Alain Quai, le tout rythmé par le jeu précis et varié de Roger Bynen à la batterie. Le concert, trop court, s'est conclu par un rappel, avec le fameux « Route 66 » composé en 1946 par Bobby Troup, grand classique de rhythm and blues d'abord chanté par le crooner Nat King Cole, puis repris par de nombreux chanteurs, dont les Rolling Stones et Eddy Mitchell en français.

JMR 09/09/18

P1100132







 

Posté par ours68 à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2018

Burnhaupt-le-Haut: La CCM La Doller a ouvert son nouveau bureau à ses clients

Le projet du Crédit Mutuel La Doller de déplacer son bureau historique situé rue principale à Burnhaupt-le-Haut, au 7 rue du Pont d'Aspach, a engagé des travaux d'envergure en juin 2017. Après quinze mois de travaux, la construction du nouveau bâtiment de la CCM La Doller vient d'être achevée. A part quelques finitions dans les aménagements extérieurs le chantier qui devait durer un an, s'est terminé fin août et le déménagement s'est bien passé les 3 et 4 septembre. Les premiers clients ont été accueillis le lendemain mercredi 5 septembre à 8h30 par le personnel, et ainsi ont pu découvrir les nouveaux locaux de leur agence bancaire. Le rez-de-chaussée dispose dans un espace ouvert et clair, d'un concept libre-service-bancaire avec quatre automates et une imprimante extraits, un accueil, une zone téléphonie, et protection du domicile. Six bureaux donnent sur le hall pour accueillir les particuliers, et au premier étage, sept bureaux sont dédiés à la gestion du patrimoine des clients et aux professionnels, qui seront accueillis le lundi après-midi sur rendez-vous. La direction insiste sur le fait que le point de vente de Masevaux reste ouvert et fera l'objet de travaux de réaménagement complet du rez-de-chaussée, qui commenceront début 2019. Fermée le lundi, la nouvelle agence de Burnhaupt-le-Haut est ouverte les mardi , mercredi et vendredi de 8h30 à 12h et de 13h45 à 17h45, le jeudi de 10h à 12h et de 13h45 à 17h45, et le samedi de 8h30 à 12h. Contacts au 03 89 36 64 63 ou 03530@creditmutuel.fr.

JMR 07/09/18

P1100117

Le durecteur Raoul Rabischung et son équipe, ont accueilli les premiers clients mercredi matin

Posté par ours68 à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2018

Bourbach-le-Bas: Les dossiers municipaux exposés au sous-préfet

 

Suite aux élections municipales de juin dernier, le sous-préfet tenait à rendre visite à la nouvelle municipalité de Bourbach-le-Bas, pour lui affirmer son soutien.

La rencontre prévue mardi matin entre le sous-préfet de Thann-Guebwiller Daniel Mérignargues avec le maire Pierre-Marie Kolb et ses adjoints Christophe Bihler et Christiane Burckel, a été l'occasion pour faire le point sur différents dossiers. Lors de sa visite, avant de découvrir la mairie, le sous-préfet a profité de l'heure de la récréation à l'école primaire attenante, pour rencontrer la directrice Muriel Moreau. La discussion concernant la problématique du RPI avec Roderen s'est poursuivie dans le bureau du maire, qui a abordé les effectifs scolaires et les menaces qui pèsent sur l'existence d'une classe au village. Pour anticiper le risque de fermeture à la rentrée 2019, et préserver la qualité de l'enseignement, l'idée d'un regroupement avec d'autres communes voisines reste envisageable. Le problème de la téléphonie mobile, qui aurait pu être résolu il y a dix ans, a également été abordé : la couverture à Bourbach-le-Bas est classée en zone grise, ce qui est préjudiciable à la sécurité et la dynamique économique. La municipalité se préoccupe de trouver des solutions, en proposant d'utiliser par exemple la structure existante de l'antenne collective. Concernant les énergies renouvelables, la discussion a abordé les études inachevées portant sur l'implantation en partenariat avec des communes voisines, d'un champ d'éoliennes ou d'une ferme solaire. Le maire a également exposé les incivilités et problèmes de voisinage qui nécessitent une sollicitation d'aide de la gendarmerie. Le projet de mise en conformité de l'église et de l'ancienne école a été présenté, dont la réalisation devrait débuter en janvier prochain pour un chantier de six mois. Le sous-préfet a déclaré qu'il avait entendu les demandes des élus, et qu'il assumerait son rôle de soutien aux collectivités locales: «  Il faut se poser la question de l'avenir que l'on veut pour ce village, sachant qu'il ne sera pas individuel mais collectif et pluri-communal... ». A quoi le maire a ajouté qu'il « ...souhaite que chacun fasse un pas vers l'autre, individuellement nous n'arriverons à rien... ».

JMR 06/09/18

P1100112

Devant la mairie le sous-préfet Daniel Mérignargues, le maire Pierre-Marie Kolb, la nouvelle secrétaire de mairie Sabine Lupfer, et les adjoints Christiane Burckel et Christophe Bihler.

 

 

Posté par ours68 à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2018

Masevaux-Niederbruck: La pasteur Catherine Fritsch quitte la paroisse protestante

En place depuis 14 ans à la paroisse mère luthérienne Saint-Martin de Mulhouse, la pasteur Catherine Fritsch s'occupait également du temple protestant de Masevaux, qui n'a d'ailleurs pas de nom. Mariée et mère de trois garçons, elle souhaitait se rapprocher de son domicile et a obtenu une mutation à la paroisse Saint-Mathieu de Colmar. Elle a célébré son dernier office masopolitain dimanche dernier, dans le jardin du sacristain Freddy Marchal, en face du temple, devant la petite communauté protestante de la vallée. Le président du conseil paroissial Jean-Pierre Eschemann a remercié la partante pour son dévouement, son accompagnement et sa disponibilité dans les bons moments comme pour les moins bons. Le maire Laurent Lerch a souligné la bonne entente et le dialogue qui se sont installés entre la paroisse et la ville de Masevaux. Il a assuré l'assemblée du soutien de la commune pour la rénovation à venir du temple, notamment pour les travaux de toiture. Il a remercié la pasteur pour sa disponibilité lors des événements auxquels elle a été conviée et lui a remis, au nom de la municipalité, un bouquet de fleurs ainsi que la médaille de la ville.

Le curé Frédéric Flota a ensuite pris la parole au nom de la paroisse catholique en présence de Jean-Paul Boeglen président du conseil de fabrique, en précisant que le couple Fritsch a toujours été très engagé lors des études bibliques oecuméniques organisées tous les mois et a remis un livre à Catherine et un coffret de vin à Serge. Eux-mêmes ont remercié la mairie et la paroisse catholique pour les très bonnes relations réciproques, et le plaisir d'avoir pu oeuvrer ensemble dans cette belle vallée.

JMR 05/09/18

P1100101

 

Posté par ours68 à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 septembre 2018

Masevaux-Niederbruck: Rentrée paisible dans les écoles primaires

La rentrée s'est faite en douceur dans les écoles primaires de Masevaux-Niederbruck, où les effectifs sont stables.

Le maire Laurent Lerch a assisté à la rentrée des classes de l'école élémentaire des Abeilles de Masevaux, où il a salué l'équipe enseignante qui accueille deux nouvelles têtes, et a notamment rendu attentifs les parents d'élèves aux consignes de sécurité lors des entrées et sorties, aux abords de l'établissement. Il a rappelé la mise à profit des congés d'été pour effectuer quelques travaux d'entretien, dont le remplacement des fenêtres de la façade nord. Le directeur Denis Franck a présenté ses 10 collègues qui accueillent ette année 196 élèves dans huit classes. Il a rappelé les changements entraînés par la mise en place de la semaine de quatre jours dans toute la

circonscription de Thann, et a souhaité la bienvenue aux anciens élèves ainsi qu'aux nouveaux. Il a également annoncé la mise en place de l'action « Silence on lit », qui ménage un moment de 15 mn dans la journée où tout le monde sort un livre. Cette action qui se développe en France, est née dans les écoles et les entreprises turques, pour inciter à la lecture. Les enseignants ont ensuite appelé leurs élèves classe par classe pour entamer cette nouvelle année scolaire. A l'école maternelle Pasteur, la directrice Lucille Brunn accueillait les enfants sur des horaires échelonnés, les petits lundi matin, et les plus grands l'après-midi. L'équipe stable accueille 115 élèves répartis sur cinq classes d'une vingtaine d'élèves en moyenne, sauf la classe bilingue qui en compte 27. Il n'y a pas eu de gros travaux effectués cet été à part le remplacement du grillage fixe côté accueil périscolaire, et quelques petites réfections. Les horaires ont légèrement changé : de 7h50 à 11h20 et de 13h à 15h50. A Niederbruck, le maire délégué Jean-Luc Reitzer a assisté à la rentrée de la classe maternelle qui compte 17 élèves, et des deux classes élémentaires, maintenues pour l'instant, qui se partagent 28 élèves. Des travaux de peinture et de rangements ont été effectués à la maternelle durant les vacances, ainsi que le remplacement de la rampe d'escalier et des rideaux. De même le crépi de la façade de l'école élémentaire a été terminé.

JMR 04/09/18

P1100105

Posté par ours68 à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sewen: Une stèle à la mémoire de l'aviateur Wilbur Eugene Skinner

Après la visite en octobre 2013 de la famille du pilote américain tombé en 1963 au dessus de Sewen, la municipalité a décidé d'ériger une stèle commémorative sur le lieu de l’accident.

Le 18 août 1963, le capitaine Wilbur Eugène Skinner se crashait lors d’un exercice de l’Otan, au fond de la vallée de Masevaux. Cinquante ans plus tard, son frère et ses enfants étaient revenus sur les lieux du drame, accueillis par la municipalité de Sewen. Afin de concrétiser son vœux d'installer une stèle à l'endroit du crash, les élus ont réinvité la famille vendredi dernier. Le maire Jean-Paul Bindler a accueilli sur les hauteurs du Wissgrut, une trentaine de personnes dont des élus du village, et des représentants de l'Association des amis de l’histoire de l’aviation en Alsace (AAHAA). A part le frère du pilote Bob décédé en 2016, ses deux fils William et James, la belle-fille Lois et leurs deux enfants Scott et Kristi, ont assisté à la cérémonie, sous une petite bruine qui enveloppait les sommets alentour. Après une montée de 300m dans la chaume, le groupe s'est arrêté devant un rocher où le maire a remercié l'assistance pour sa présence. Il a rappelé la visite de 2013 et le souhait de la municipalité de perpétuer la mémoire de cet épisode malheureux, en installant une stèle au bord du sentier qui mène à la Vierge, et qu'empruntent touristes, promeneurs et randonneurs. Le président de l'AAHAA Patrice Dupuy a confirmé cette démarche de l'association, qui complète les jalons déjà posés dans le massif vosgien et la plaine d'Alsace, rappelant les sacrifices de ces militaires pour la défense du monde libre. La plaque posée sur un rocher a été dévoilée par les petits-enfants du pilote, puis la sonnerie aux morts interprétée par la clique des sapeurs pompiers de Sewen a suivi le dépôt de gerbe. Le groupe s'est déplacé d'une trentaine de mètres en contrebas, vers le cratère laissé par la chute de l'avion, dont Charles Marbach a retracé les étapes. La famille américaine visiblement émue, s'est recueillie un long moment, avant de rejoindre les autres personnes à la ferme-auberge du Wissgrut, où la famille Morcely avait préparé une collation conviviale qui a donné l'occasion d'échanges très sympathiques. Très touchés par cet accueil et ces attentions, les parents de Billy Skinner ont promis de revenir dans la vallée de la Doller.

JMR 04/09/18

P1100083

P1100086

P1100088

 



Posté par ours68 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2018

Masevaux-Niederbruck: Cité scolaire : Martine Rak, nouvelle principale adjointe au collège

La rentrée 2018 au collège Conrad Alexandre Gérard de Masevaux-Niederbruck est marquée par quelques changement, dont la nomination de Martine Rak au poste de principale adjointe, en remplacement de Christine Labarre, mutée dans le Bas-Rhin. Précédemment professeur d'histoire-géographie à Nancy-Metz, Paris, Strasbourg, puis 12 ans au collège du Nonnenbruch à Lutterbach, Martine Rak est lauréate du concours de personnel de direction, ce qui lui a permis d'obtenir le premier poste de sa liste de vœux, celui de Masevaux. « J'avais envie d'être au plus près des élèves et de l'équipe pédagogique, mais sur un autre plan que l'enseignement, confie-t-elle. J'ai trouvé une équipe très dynamique avec beaucoup de projets mis en œuvre pour offrir aux élèves les meilleures conditions de réussite, une dynamique très motivante pour une nouvelle carrière... ». La nouvelle principale adjointe s'est déjà attelée à l'organisation de la rentrée qui demande quelques aménagements, puisque l'établissement a perdu une division, ce qui augmente les effectifs des 6èmes et 4èmes à une trentaine d'élèves. Côté enseignants, une nouvelle professeur d'anglais originaire de la vallée a également été nommée, Estelle Trommenschlager. Les travaux de réfection de toiture au dessus du réfectoire sont en cours d'achèvement. Au lycée Joseph Vogt, le proviseur Marc Guillier précise que les effectifs sont stables, et que la rentrée s'annonce paisible à la cité scolaire de Masevaux-Niederbruck.

JMR 01/09/18

P1100079

Posté par ours68 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2018

Vallée Doller Soultzbach: Des « Gourmet-bag » dans les restaurants de la vallée

 

Dans le cadre du projet « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage », le Sictom de la zone sous-vosgienne, en partenariat avec l’UMIH 68 (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) et la CCI, espèrent sensibiliser les restaurateurs et les consommateurs au gaspillage alimentaire, en proposant le « gourmet bag », version française du doggy bag.

Après avoir sillonné le Territoire de Belfort et la Haute-Saône, Angélique Simart, chargée de mission au Sictom, a entamé la tournée des restaurants et fermes-auberges de la vallée de la Doller. Vendredi dernier, elle était à Wegscheid, pour présenter le gourmet-bag au Club-Menu. «  Nous proposions déjà à nos clients qui le souhaitent, de repartir avec leurs restes du repas, cela fait partie de l'esprit de la maison, confiait le patron Grégory Spiess. Comme nous utilisons des produits frais, nous avons déjà pu réduire de moitié nos déchets de cuisine ( découpes de viandes et légumes) en les revalorisant en eaux de cuisson, fonds de sauces ou garnitures aromatiques, le reste est composté. Le gourmet-bag est un complément à cette démarche, puisque tout ce qui est touché par le client ne peut pas être recyclé. Le principal est que cela reste un service gratuit... ». Comme chaque restaurateur du territoire du Sictom qui souhaite adhérer à cette démarche, Club Menu a reçu gratuitement un lot de box de un litre, accompagné d'un kit de communication : sur chaque table du restaurant les clients trouveront un petit dépliant expliquant le principe du gourmet bag, afin que

chacun puisse s’en informer et, s’il le souhaite, repartir avec son gourmet-bag sans complexe. De plus, sur la porte d’entrée, une affichette signalera l'adhésion de l'établissement à cette démarche, comme 40 % des restaurants, hôtels, gîtes, tables d’hôtes et fermes auberges de la communauté de communes des Vosges du Sud, qui ont déjà signé la charte et se sont dotés depuis le début de l'été, de ce kit anti-gaspi.

JMR 29/08/18

P1100019

Posté par ours68 à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Masevaux-Niederbruck: Grange Burcklé : Poésie et humour coquins

 

La Grange Burcklé était bien remplie pour la reprise de son programme : pour leur retour après une dizaine d'années d'absence, Virginie et Dominique Zinderstein avaient concocté samedi soir, une série de chansons de leur composition. Chantées à deux, poétiques ou joyeuses avec un brin d'humour, accompagnées à la guitare et au hautbois, elles racontaient la vie de couple avec ses hauts et ses bas : Quand je reviendrai, Lorsque tu t'en iras, La fille du train, Maux d'amour... D'autres chansons « ...qui n'engagent que nous », parlaient d'un tour du monde gastronomique, de souvenirs d'enfance, d'une cantatrice folle, et aussi de critiques de la société moderne, des bourgeoises en 4X4, du bénéfice net capitaliste, ou du « Bonheur est dans le prêt »... qui ont provoqué des rires enjoués et des applaudissements. Après la pause, les lumières rouges et les tenues rouge et noir ont présagé du thème abordé : Chatouille-moi. Des reprises d'auteurs connus du 16ème au 20ème siècles, abordaient des textes peu connus sur des musiques de Dominique aux rythmes divers : tango, samba, jazzy, voire rocky. Les spectateurs amusés ont pu découvrir des poèmes courts souvent à double sens, souvent osés et parfois crus, à ne pas mettre dans toutes les oreilles, de Louise Labé ( Baise m'encor), de Nicolas Restif de la Bretonne ( La jolie fournalière), de Victor Hugo ( Elle était déchaussée), de Paul Verlaine ( Ydille life), ou de Louis Aragon ( La pine et le con), et même un poème surréaliste d'Apollinaire ( Ô ma tendre putain). Les artistes ont invité a reprendre certains refrains, dont „Concordances“ de Théophile Gautier, que le public a volontiers suivi avec plaisir sur une grande feuille tenue par une spectatrice. Il a eu droit à deux rappels, une composition sur le rêve d'un horticulteur qui cultive des penséesn et la femme du boucher. Soit une trentaine de morceaux pour une belle soirée sympathique, pleine de joyeuses surprises...

JMR 29/08/18

P1100055

P1100061





Posté par ours68 à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]