La réception de la classe 56 dimanche matin à la mairie de Masevaux-Niederbruck, était bien différente des autres réceptions de classes, pour la bonne raison que le maire Laurent Lerch accueillait ses camarades de classe. Sur les 75 invitations lancées par lui et son ami Hervé Uhlen, 36 classards étaient présents, dont un venu spécialement de Poitiers, et quelques nouveaux venus. Ceux d'Amérique et d'Australie ont regretté de ne pas pouvoir faire le déplacement, ainsi que plusieurs autres pour raisons de santé. Evidemment, c'était l'occasion de réveiller tout un tas de souvenirs, anecdotes et autres bêtises de jeunesse, se remémorer les surnoms des copains, les fratries dont deux paires de jumelles et une de jumeaux, et de lancer un coup d'oeil dans le rétro. « Nous avons grandi ensemble à Masevaux à une belle époque, commentait Laurent Lerch avec une pointe de nostalgie. C'était le temps de l'insouciance et de l'enfance heureuse, dans cette cité qui a connu depuis une énorme évolution dans tous les domaines...». Avec Hervé Uhlen, ils ont lu chacun des lettres et messages envoyés par les absents, dont certains très émouvants. Après avoir trinqué à leur retraite, les membres de la classe 56 qui se retrouvent tous les 10 ans autour d'une bonne table, ont ensuite partagé un repas au restaurant « Le Green » du golf de Rougemont-le-Château.

JMR 26/10/16

P1050663