Devant le monument aux morts de Sickert, le maire Roger Gaugler a accueilli vendredi soir ses invités et la population à commémorer la libération du village. Après les sonneries d'usage jouées par la clique des pompiers de Masevaux, et le salut au drapeau du 2ème bataillon de Choc porté par une élève du lycée parisien Janson de Sailly, il a invité les lycéens et les enfants du village, à déposer une bougie de la mémoire devant la stèle. Plusieurs textes ayant pour thème l'hommage aux libérateurs, au souvenir, à la fidélité et à l'amitié, ont été lus, puis le maire a rappelé l'historique de cet épisode de la vie de la vallée. Les trois derniers libérateurs présents et les représentants des anciens combattants, ont déposé des gerbes au pied du monument aux morts, avant d'entonner la Marseillaise. La municipalité a ensuite invité l'assistance au foyer rural pour une rencontre autour du verre de l'amitié.

JMR 28/11/16

P1050752