Annulée l'élan dernier pour cause d'état d'alerte, la cérémonie commémorative de la libération de Bourbach-le-Haut a eu lieu comme les années antérieures, samedi après-midi, devant la stèle au dessus du col du Hundsruck. L'amicale des anciens du bataillon de choc et des combattants étaient accueillis par le maire Joël Mansuy, qui a salué les derniers libérateurs présents et les élèves et le proviseur du lycée Janson de Sailly. Après les sonneries d'usage jouées par la clique des sapeurs pompiers de Bourbach-le-Bas, le maire a rendu hommage à l'engagement des femmes et des hommes qui ont combattu pour la liberté. Dans une légère brume naissante, les représentants des élèves parisiens ont accompagné les libérateurs pour déposer une gerbe au pied du monument. La minute de silence a été suivie par la Marseillaise chantée par les enfants de l'école. Après un arrêt devant le monument aux morts du village où une gerbe a également été déposée, tout le monde a rejoint le foyer rural pour se réchauffer autour d 'un vin ou d'un jus de pomme chaud offert par la municipalité.

JMR 28/11/16

P1050758