Le 25 janvier dernier lors d'une tournée dans la forêt communale de Sickert, le technicien ONF chargé du secteur Michel Farny, a constaté que l'abri pour randonneur du chalet du Sickertbach avait entièrement brûlé. Sur le site qui a été rapidement sécurisé, il ne reste que quelques poutres calcinées, la cheminée, et tout près le préau qui abrite le barbecue et une table de pique-nique.

Il avait été construit en 1999 par les bûcherons du Sivom de la Doller, et inauguré par le maire Roger Gaugler le 29 mai de la même année. Il faisait partie des 10 chalets financés à l'époque par le Sivom, devenu depuis l'actuelle com -com de la vallée de la Doller et du Soultzbach. Tous les chalets sont situés sur des croisées de sentiers balisés du Club Vosgien, qui avait aussi participé au projet, ou sur l'emplacement de beaux points de vue. Ils sont destinés aux randonneurs, et sont ouverts à tous, gratuitement tout au long de l'année. Les chalets de la Doller sont bâtis en mélèze et en épicéa choisis sur les sites d'implantation, selon la méthode dite de la "fuste". Cette technique consiste à tailler des "joues" dans chaque pièce de bois de manière à les imbriquer au plus juste, rendant ainsi l'isolation idéale.Une fois le montage terminé, chaque chalet est poncé et enduit d'huile de lin naturelle pour une protection décennale. Ils font l'objet annuellement d'entretien lors de journée de travail organisées par les communes concernés. Très affecté par ce sinistre regrettable dont on ne connaît pas l'origine, le conseil municipal de Sickert a décidé, lors de sa séance de vendredi dernier, de le reconstruire dans le courant de l'année. «  Et comme le dit la chanson, nous le reconstruirons plus beau qu'avant !...» précisait le maire Roger Gaugler.

JMR 30/01/17

P1040841