L'assemblée générale de la Ruchêne était l'occasion d'exposer le bilan positif de la saison 2016, et de présenter les projets de 2017: divertissement, épanouissement et bien vivre ensemble.

 

L'association CRVS La Ruchêne, a tenu son assemblée générale dimanche dernier au restaurant «  Le Cabanon » à Burnhaupt-le-Bas, à laquelle participait une cinquantaine de membres bénévoles. Elle poursuit la réhabilitation, l’équipement, le fonctionnement, l’administration et la gestion de la Grange Burcklé. Avec le soutien de la ville de Masevaux-Niederbruck, de la communauté de communes et de l'office de tourisme, son but est de promouvoir le patrimoine culturel dans l’aire de la vallée de la Doller et du Soultzbach, en y présentant des spectacles vivants. « La Grange Burcklé est devenue un lieu incontournable de la vie culturelle de Masevaux, de la vallée et de bien plus loin, précisait le président Armand Laurent dans son rapport moral. A nous d'en maintenir et pérenniser son action. Aussi je dédie un grand bravo aux membres du comité et à tous ceux qui donnent de leur temps, sans compter ni espérer de récompense. J'ai l'espoir que de nouveaux membres nous rejoignent pour éviter que la date de péremption ne nous rattrape...». La secrétaire Evelyne Barret a présenté le rapport d'activité : une soixantaine de bénévoles se chargent de l'organisation, la gestion, l'entretien des locaux, et les travaux de rénovation. Ils informent et accueillent le public, veillent à l'installation technique des spectacles, et à la sécurité. Chacun met ses connaissances et disponibilités au service d'une idée forte : offrir des spectacles de qualité à un public de plus en plus diversifié et contribuer à la convivialité, ce qui impliquent d'innombrables heures de présence. Avec sa programmation éclectique, 2016 était dans la continuité des saisons précédentes : 54 représentations tous genres pour tous publics pour une fréquentation de plus de 8300 spectateurs. Aux trois créations de la Ruchêne et une reprise (32 séances), il faut ajouter 11 séances de théatre importé, 11 séances de concerts accueillis, sept séances de spectacles scolaires, plusieurs manifestations officielles, et le soutien à d'autres associations. Après des années de grands travaux, 2016 a plutôt permis de poursuivre des aménagements et améliorations, l'objectif étant de développer dans de bonnes conditions techniques, les divers projets artistiques accueillis, d'offrir un équipement d'accueil du public fonctionnel et sécurisé : nouveaux équipements à l'office, peinture, éclairage, trois rangées de nouveaux fauteuils et strapontins dans la salle, transferts d'amplis et acquisition de deux retours de scène, et nouveaux câblages en régie. Pour 2017 divers travaux d'entretien sont prévus, bardage arrière du bâtiment, éclairage des coulisses, pièges et détecteurs de nuisibles, signalétique, quelques acquisitions ( piano électrique, rampes mobiles de lumière au sol, projecteurs polyvalents motorisés, etc... La programmation définitive pour 2017 devrait être prête pour la fin du lois, et la diversité et la qualité seront de rigueur : la saison débutera le 22 avril avec un concert de Gargarousse, puis une reprise de la Valse des pingouins et d'Adresse inconnue, en mai les Tinoniers, en juin Passage Klezmer et les Flying Squirrels, deux créations de la Ruchêne- Un vrai bonheur en juillet et Tout le plaisir en septembre octobre- et un projet de soirée lyrique en juin : Cosi Fan Tutte... Le renouvellement du comité a enregistré la réélection de tiers sortant, la démission de trois personnes, et l'arrivée de Christian Fels, Alain Scheidecker et Kevin Peter.

Le maire de Masevaux-Niederbruck et président de la com com Laurent Lerch, a exprimé la reconnaissance de la municipalité pour tout le travail de bénévolat accompli par l'association, et a renouvelé son soutien et celui de la com com : « Nous ne nous étions pas trompé en vous aidant à démarrer il y a 17 ans, puisqu'aujourd'hui toute la vallée bénéficie de ces prestations et de l'aura de la Grange, qui dépassent largement les limites de notre territoire. ».

Au cours du repas qui suivait la réunion, tous les membres ont pu, pour une fois, prendre le temps de profiter pleinement d'un moment de rencontre et d'échange convivial.

JMR 17/02/17

P1060193