Dans le cadre des visites d'entreprises et de la découverte des activités industrielles du Pays Thur-Doller, le sous-préfet Daniel Mérignargues a visité l'entreprise Glaströsch implantée dans la zone industrielle de la Doller.

 

Un petit groupe de visiteurs, dont le sous-préfet Daniel Mérignargues, le président de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach Laurent Lerch, et Marie Jeannin représentant l'ADIRA (Agence de Développement d'Alsace) étaient accueillis jeudi matin par Raymond Zehringer, directeur de l'entreprise Glaströsch de Burnhaupt-le-Haut, qui travaille le verre industriel. Fondée en 1905 par la famille Trösch dans le canton de Berne, la société compte actuellement 65 usines implantées en Europe, dont deux en France. L'entreprise qui reste familiale depuis quatre générations, est toujours dirigée par son PDG Eric Trösch et compte 5300 collaborateurs. La partie française se répartit sur deux sites : à Hombourg pour la fabrication du verre à partir du sable (silice), et à Burnhaupt-le-Haut pour le façonnage, la trempe et la métallisation des panneaux de 6m X 3,21m de 4 à 12 mm d'épaisseur. Après un rapide historique de la société, les visiteurs ont suivi une projection power-point commentée par le responsable opérationnel Patrice Nassany. Créé en 1990, Glaströsch Burnhaupt qui emploie une centaine de personnes et traite 7 millions de m2 de verre par an, s'est spécialisé dans deux types d'activités : la métallisation du verre plat ( technique des couches minces) pour les fermetures et façades de bâtiments, et le façonnage et la trempe du verre plat ( float, ou verre flotté), pour fournir les entreprises exclusivement. Les applications de cette industrie sont très vastes, dont quelques exemples de réalisations ont été présentés : le vitrage feuilleté sécurité ( façades, véhicules et avions), les verres teintés ou sérigraphiés, les isolants phoniques et thermiques, la protection solaire, les verres anti-reflet, les verres techniques (écrans), etc... L'entreprise travaille 24h sur 24 et a su s'adapter à l'évolution du marché du bâtiment en restant très réactive et souple. Après une baisse sensible les années précédentes, l'année 2016 a vu une progression de 10% de la production, qui est en perpétuelle amélioration par la recherche de nouvelles performances techniques. Parmi les grandes réalisations auxquelles Glaströsch a participé dans le monde, figurent le Parlement Européen de Strasbourg et la tour Carpe Diem à Paris. Sur les 9000 m2 de l'entreprise, deux ateliers ont été ouverts aux visiteurs : le vitrage sécurité et la métallisation. La présentation puis la visite guidée ont soulevé de nombreuses questions auxquelles les dirigeants de l'entreprise ont répondu avec précision.

JMR 18/02/17

P1060200