Avant de se rendre en forêt de Niederbruck, les élus et membres de la commission forêt de Masevaux-Niederbruck ont abordé le thème de l'équilibre entre forêt, agriculture et gibier.

 Serge Ehret, adjoint chargé des forêts, accueillait samedi dernier, ses collègues membres de la commission forêt dans la salle du conseil de Niederbruck, où il a donné quelques chiffres sur 2016 : 5700 M3 de bois prélevés contre 9000 M3 en moyenne depuis 10 ans, qui ont rapporté 130 000 €, en sachant que 2017 et 2018 seront plus faibles afin de coller au plan de gestion de l'ONF. «  L'exploitation de nos forêts occupe 40 personnes, a indiqué Serge Ehret, ce qui est important pour l'économie locale. La filière bois devrait pouvoir profiter de la construction comme c'est le cas ailleurs... ». Après la présentation des actions prévues pour 2017 lors de la dernière réunion 4C ( Commission consultative de la chasse communale), les participants ont visionné un film réalisé dans la vallée de la Thur sur «  Forêt, agriculture, faune sauvage, quel équilibre ? ». La visite de terrain a amené le groupe près du captage au lieu dit Rhone, où les agents techniques de l'ONF Jean-Charles Vuillaume et Martin Legraux, ont développé la problématique soulevée par la projection : selon les secteurs l'impact de la faune sauvage sur la régénération naturelle de la forêt et sur la biodiverstié est catastrophique. Les dégâts causés par les cervidés concernent d'abord les résineux, remplacés par le hêtre qui va bientôt supplanter toutes les autres essences, mais lui-même sera attaqué aussi prochainement. Les sangliers également en surpopulation s'attaquent plutôt aux prés et espaces ouverts agricoles. La situation est problématique pour les communes dont la forêt est souvent la première ressource victime de la pollution, du manque d'eau et des dégradations par le gibier. Ils ont présenté les dispositifs et actions mis en place pour tenter d'y remédier. La suite de la visite a abordé les aménagements prévus pour le franchissement des cours d'eau, la sécurisation de l'alimentation en eau potable de Niederbruck, les parcelles forestières de Niederbruck ne bénéficiant pas du régime forestier.

JMR 05/04/17

P1060519