Les conseillers municipaux de Burnhaupt-le-Haut ont approuvé à l'unanimité le compte administratif 2016 et le budget primitif 2017, présentés par le 1er adjoint Claude Kirscher. Le budget investissement s'équilibre à 1 839 142 € et le budget fonctionnement à 1 541 077 €, soit un total de 3 380 220€. Ils nt décidé de maintenir les taux des impôts, puis se sont penchés sur une vingtaine de points à l'ordre du jour, dont six particulièrement importants.

Aménagement d'une plateforme de covoiturage au Pont-d'Aspach :

Lors de la réunion de travail du lundi 27 mars qui réunissait en mairie les services concernés du département, du pays Thur-Doller, de la communauté de communes et de la commune, plusieurs projets ont été proposés. Compte-tenu des échanges techniques et des possibilités financières annoncées lors de cette réunion, le maire Véronique Sengler a proposé à l’assemblée d’adopter un projet qui correspond à une version améliorée de la solution de base. Il respecte les contraintes financières imposées dans la limite des participations des co-financeurs: création de 66 places de stationnement avec la mise en place d’un portique à l’entrée, l’implantation d’une borne électrique de recharge pour deux véhicules électriques, délimitation de la partie publique et de la partie privée appartenant au restaurateur par un grillage rigide sur muret, maintien d’un cheminement piéton et d’une liaison piétonne/cyclable vers le centre-village. Le conseil municipal a approuvé le projet à l’unanimité, sachant que la commune va toucher pour cette plateforme plusieurs subventions: 60 000€ de l’Etat au titre des fonds «Territoire à Energie Positive et Croissance Verte», ainsi qu’une participation du département et de la communauté de communes, dont les montants restent à préciser.

Auto-consommation des ateliers du service technique, achat d'un véhicule électrique avec cession de l'ancien véhicule et modernisation de l’éclairage public :

L'adjoint Jean-Michel Clog a annoncé à l’assemblée que la commune peut bénéficier d’une subvention très intéressante de l’Etat pour la mise en place de panneaux photovoltaïques sur le toit d’un bâtiment public, à savoir 80% du montant de l’investissement. Après des études plus approfondies, le projet d'installation de panneaux à des fins d’autoconsommation sur le toit du Foyer Martin Studer, a été abandonné au profit de celui des ateliers du service technique. Le conseil a approuvé à l'unanimité cette modification. De même, ces subventions s’appliquent pour l’achat d’un véhicule électrique pour les besoins du service technique, en remplacement de l’utilitaire actuel, (68% du montant de l’investissement et 6 000 € de bonus écologique), ainsi que pour le remplacement de 43 têtes de luminaires énergivores par un éclairage LED plus économe. Ces projets s’inscrivent dans la continuité de la démarche écologique « zéro pesticide», pour laquelle la distinction de «3 libellules» a été obtenue par la commune. Le Pays Thur Doller a soutenu financièrement les trois projets de transition énergétique précités via les fonds TEPCV.

 

Projet de reconstruction d'une gendarmerie :

Le conseil a réaffirmé très fortement sa volonté de reconstruire une nouvelle caserne de gendarmerie au lieu-dit du Pont-d’Aspach, comportant les locaux de service et techniques, ainsi que les logements nécessaires pour des effectifs correspondant aux besoins de la gendarmerie, avec attribution d’une subvention de l’Etat. Pour l'instant, malgré les multiples démarches engagées par le maire, l'avancée du projet reste soumise au dépôt par la gendarmerie de la demande d’agrément auprès du Ministère.

 

L'adjointe Isabelle Anastasi a présenté à la dernière assemblée générale de l’Office des Sports et de la Culture, un projet de règlement d’occupation des salles communales, l’objectif étant d’assurer une meilleure gestion dans la mise à disposition de ces salles. Un dossier sera réalisé pour chaque association, qui contiendra notamment une convention de mise à disposition d’une ou plusieurs salles à l’année, avec possibilités également de locations ponctuelles.

JMR 06/04/17

P1060495

Le parking du Pont d'Aspach devrait accueillir la plateforme de covoiturage