L'Asame (Association de Soins et d'Aides Mulhouse et Environs) et la communauté de communes de la Vallée de la Doller et du Soultzbach, avaient convié mercredi dernier, les élus de la vallée, le Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins et les professionnels de santé à une réunion d'information sur la télémédecine. Au début de la réunion 25 acteurs de santé de la vallée - médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, biologistes, pharmaciens-, sont restés sur le pas de la porte et leur porte-parole a lu un texte qui expliquait leur refus de participer à l'échange: «... Débattre sur l’utilité de la télémédecine n’est que le prétexte à promouvoir l’essor de l’Asame, association qui menace les réseaux de soins existants en ne respectant aucune règle et qui pose sa concurrence déloyale financée par l’argent public... Si nous, acteurs de soins primaires de la vallée de la Doller, sommes rassemblés ici ce soir, c’est pour vous rappeler notre cohésion dans le travail commun engagé de longue date et pour proposer la mise en place d’un projet de coordination conforme aux derniers textes de l’ARS (Agence Régionale de Santé), pour le bien-être et la sécurité de notre bassin de population...». Après la lecture, le groupe est reparti... Le président de la com com Laurent Lerch a déclaré ne pas comprendre cette réaction, et s'est dit désolé de ce refus de discussion, de poser les problèmes à plat pour trouver des solutions. Le Dr Jean-François Cerfon président du CDOM a rappelé que l'ordre n'a aucun lien d'intérêt avec l'Asame, que 34% de médecins du département partiront à la retraite dans les 5 ans à venir, et que l'idée de l'installation d'un médecin par village est révolue. Paul Mumbach président de l'Asame a regretté le manque de dialogue, en soutenant que l'association ne bénéficie pas d'argent public : «  Si la télémédecine existe, c'est qu'il y a un besoin, mais il faudra passer sur les malentendus de départ pour progresser ensemble vers des solutions... ». Cathy Hanser chef de projet Télémédecine « Resosoins.net » a commenté une projection sur le projet de mise en place de la télémédecine dans le Sud Alsace, puis le Dr Yann Groc président du comité de pilotage, a présenté le matériel de téléconsultation et quelques applications pratiques. De nombreux échanges ont eu lieu sur le sujet, et tout le monde s'est accordé à dire qu'il y a des besoins et des solutions, mais qu'il faut se laisser le temps de la réflexion...

JMR 08/04/17

P1060540