Depuis la mi-mars, les habitants de la rue de l'Eibourg et du boulevard du chemin de fer à Masevaux sont témoins des va-et-vient des pelleteuses et des camions de l'entreprise SADE qui travaille sur le chantier de mise en souterrain du nouveau réseau d'eau potable. Il s'agit de la première tranche de sécurisation de l'alimentation en eau de Sickert et Masevaux : après la mise en attente de 480 mètres de tuyaux sur Masevaux, et 360 mètres sur Sickert, la fosse restant ouverte sur le boulevard servira aux prélèvements d'analyses de l'eau puis aux branchements définitifs. Le passage délicat du Willerbach se fera sur le tablier du pont, puis les travaux suivront le côté droit de la D 466 jusqu'à Sickert. Cette première tranche est chiffrée à 400 000 €, pour un projet global d'un million d'euros, subventionnés par l'Agence de l'eau et le Département. L'objectif à long terme est la réalisation d'un maillage dans la logique de la compétence en eau de la com com entre Sewen et Guewenheim. La suite de cette première tranche est déjà en cours dans la rue de la Transhumance, pour assurer la liaison de sécurisation globale et compléter le maillage depuis le réservoir de Stoecken, vers le centre-ville et Lauw. Depuis la sécheresse de 2003, il est devenu important d'assurer la qualité et la quantité d'eau de la commune nouvelle en cas d'étiage, en ajustant les raccords avant l'été. Ces chantiers ont bien avancé grâce à une météo clémente.

D'autre part, Enedis va entreprendre début mai le prolongement de la mise en souterrain du réseau d'électricité 20 000 volts sur le boulevard du chemin de fer, jusqu'au chemin menant au Zollenbourg à la sortie de Masevaux, qui devrait atteindre Sickert début juin.

JMR 09/04/17

P1060530