Sur le superbe parcours « Au fil de l’histoire », allier la découverte du patrimoine  et faire entendre l’appel du « Comité Français contre la Faim et pour le Développement » Terre Solidaire : « Prendre le parti de la solidarité », tel a été l’objectif que s’est donné son équipe locale l'autre dimanche. Les étapes de la visite, commentées par Jean-Marie Ehret et André Reitzer, ont vite pris une ambiance de fête populaire, grâce à l'accordéon de Julien et la guitare de Jérémy. Les participants venus de la Vallée de la Doller, de la Thur ou la région de mulhousienne, ont ainsi découvert des faits qui ont marqué la cité, et qui l'imprègnent encore aujourd'hui. Masevaux a été une ville célèbre et prospère, mais qui a connu aussi ses heures douloureuses avec les guerres et les fermetures des usines. La solidarité a été un des principaux moyens de réagir à ces événements, pour ne pas se laisser emporter par la fatalité. C’est ce qu’a voulu faire entendre le CCFD durant cette marche de découverte du patrimoine historique de Masevaux. « Pour lutter contre la faim, c’est aussi la solidarité qu’il faut mettre en œuvre en relayant les 15 propositions du CCFD autour de nous, précisait la responsable locale Bernadette Kretz-Michaud, mais aussi aux candidats à la présidentielle et aux législatives. Pour mettre fin à la faim, la précarité, la pauvreté, chacun a la capacité d’agir... ». En fin d'après-midi, les participants ont rejoint les enfants qui jouaient dans la cour de l'école des Abeilles, pour partager un moment convivial autour de différentes soupes, tartines, et pâtisseries toutes aussi bonnes les unes que les autres.

JMR 13/04/17

ccfd 2 avril 109