Pour favoriser l'accessibilité à leurs offres de service dans les zones rurales enclavées, en limitant les déplacements pour les demandeurs
d'emploi en situation de précarité, Pôle Emploi Thann et Caritas Réseau Secours Catholique de Masevaux, ont signé une convention de
partenariat. Elle a pour but d'offrir un service de proximité aux demandeurs d'emploi de la vallée de la Doller et du Soultzbach, en leur
proposant une aide dans leur démarche d'inscription, de suivi et de recherche d'emploi. Une permanence-emploi sera mise en place dans les
locaux de Caritas, pour proposer un accès à internet, à une imprimante scan, et à un appui pour l'utilisation de toutes les fonctionnalités du
site pole-emploi.fr.
Mercredi dernier, en préambule à la signature au siège de Caritas Masevaux, Albino Fernandes responsable Caritas Haut-Rhin a présenté
l'action de la section locale masopolitaine en quelques chiffres : 40 bénévoles ont rencontré 160 situations de précarité, soit 340 personnes
soutenues en lien avec les services sociaux, ce qui représente 891 passages dans le local pour 6409 heures de bénévolat. Après avoir qualifié
le secteur de « vallée généreuse » il a vivement remercié Jeanine Demey, qui pendant 18 ans a été le pilier de l'équipe locale, et présenté sa
successeuse Marie José Cuny qui a dit quelques mots sur sa nouvelle fonction et l'orientation qu'elle souhaite donner à Caritas Masevaux.
Jacques Barbier, référent emploi, a présenté son équipe et le travail réalisé en 2016, et a lancé un appel à de nouveaux bénévoles pour étoffer
son groupe. Marie-Christine Waltersberger représentant Pôle-Emploi Thann, a détaillé l'objet de la convention, les moyens matériels et
humains mis en œuvre, et son utilité dans la vallée. «  Je citerai comme exemple, le cas d'une gardienne d'enfants qui, en prévision de le
départ de plusieurs enfants à garder, souhaitait se reconvertir comme chauffeur de bus, a-t-elle rapporté. Grâce au soutien de Caritas et
Pôle-Emploi, elle a réussi sa reconversion professionnelle dont elle est très satisfaite... ». Le maire Laurent Lerch, secondé par son adjointe:
Marie Galliot, a salué la complémentarité de ces deux acteurs de la vie sociale à travers les échanges et la coopération, et le curé Frédéric
Flota a exprimé ses encouragements à ce maillon paroissial indispensable pour la reconnaissance mutuelle des compétences et de l'entr'aide.
La signature officielle de la convention valable un an renouvelable deux fois par tacite reconduction, a été suivie du verre de l'amitié.

JMR 10/06/17

P1060963