Le groupe Orchestra Euro Salsa, qui a apporté le soleil de Cuba à la Grange samedi soir, aurait mérité de jouer en plein air, tant sa musique démangeait les pieds des spectateurs. Les neufs musiciens de cet ensemble mixte et international, a débuté par le cha-cha-cha très connu «  Rico Vacilon », pour donner le ton de la soirée qui s'annonçait chaude autant dedans que dehors. Ils ont égrené une série de morceaux rythmés chantés, dont les thèmes se reconnaissaient dès les premières notes enflammées comme « Pico pico », « Son de la Loma », « El Carratero », «  Lloravas », puis une impro de salsa cubaine, une composition «  Mi Jazmin » du bassiste Ramiro Gonzalez qui dirigeait le groupe, et une reprise du Buena Vista Social Club, « El cuarto de Tula ». Après la pose, une autre compo «  Ave negra » a donné lieu à une série de solos, avant une série de salsas endiablées que les auditeurs étaient invités à rythmer en tapant dans les mains, pendant que quelques bénévoles de la Grange se sont même mis à danser dans les dégagements. Une reprise version cha-cha du tube de Santana «  Evil Ways », révélé à Woodstock en 1969, était suivi du symbole national cubain «  Guantanamera », composé en 1928 par Joseito Fernandez, que tout le, monde a fredonné en souvenir de Jo Dassin. Les applaudissements nourris ont réveillé un autre standard cubain «  Lagrimas negras », chanson triste sur un amour perdu, pour finir sur un tube du BVSC, «  Chan-chan » complétait le dépaysement qui donnaient l'envie de savourer un mojito ou un daïquiri...

JMR 13/06/17

P1060984