A l'occasion du dixième anniversaire du Plan Climat, le Pays Thur-Doller a sollicité la commune de Burnhaupt-le-Haut pour accueillir cet événement dans une des belles réalisations du territoire : l'école à énergie positive.

En introduction à la cérémonie des 10 ans du Plan Climat, les invités et partenaires ont pu visiter l'école élémentaire « Les Sources » de Burnhaupt-le-Haut et l'exposition retraçant les démarches du Plan Climat-Energie Territorial engagées depuis 2007 par le territoire Thur-Doller. Le maire Véronique Sengler a souhaité la bienvenue aux 80 personnes présentes, dont le sous-préfet Daniel Mérignargues, le conseiller régional Jean-Paul Omeyer, et les élus des com com. Elle a rappelé les grandes étapes de ce projet d'école moderne lancé en 2008, ainsi que ses caractéristiques techniques. Le président du PETR ( Pôle d'Equilibre Territorial et Rural) du Pays Thur-Doller Laurent Lerch, a présenté les dynamiques de ce territoire, et a remercié les partenaires de ces initiatives, sans qui elles n'auraient pas vu le jour. Le vice-président du PETR Guy Staedelin a détaillé quelques projets emblématiques de ce Plan Climat, véritable feuille de route stratégique pour le territoire dont l'enjeu majeur est le réchauffement climatique. Il vise les projets suivants : faire diminuer les consommations d'énergie, développer les énergies renouvelables, réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la qualité de l'air extérieur, favoriser l'économie locale et l'aménagement durable du territoire, et adapter le territoire aux effets du changement climatique. Parmi les 250 actions menées pour atteindre ces objectifs, les plus remarquables sont l'Espace Info-Energie, la plate-forme de rénovation thermique Oktave, et la labellisation TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte). Après la projection d'une rétrospective Mr Staedelin a affirmé que la première partie du chemin jusqu'à 2020 est déjà atteinte, en l'illustrant de quelques chiffres encourageants pour la période 2005 à 2014 : réduction de 46% des émissions de gaz à effet de serre et de 44 % de consommation énergétique primaire dans l'industrie et la construction, réduction de 11 % et 6 % dans le transport routier, et de 31 % et 22 % dans le résidentiel. Il a salué au passage l'initiative de développement de la filière bois et le dispositif «  L'aide au poêle » mise en œuvre le mois dernier.

 

Des récompenses ont ensuite été remises à différents acteurs du Plan Climat sous forme d'un parapluie commémoratif des 10 ans à : Jean-Pierre Baeumler ancien président du syndicat mixte, François Tacquard ancien président du Pays Thur-Doller, Laurent Lerch son président actuel, Jacques Muller premier élu en charge de l'environnement, Eric Gignet très engagé en faveur du climat, Jérome Hammali référent Espace Info Energie, Guy Staedelin dont les multiples fonctions se résument dans Monsieur Plan Climat, et les présidents successifs du Conseil de Développement Joseph Binder, François Hubert, Freddy Gilk, et Régis Absolu. En font également partie les animateurs Ludovic Philippe et Guillaume Combe, les partenaires financiers, dont Jean-Paul Omeyer, et les agents de développement Charlotte Lelong et Cindy Kuhn. Le sous-préfet Daniel Mérignargues, invité à clore la réunion, a félicité tous les acteurs du Plan Climat et a encouragé tout le monde à continuer sur la lancée de ce programme exemplaire.

JMR 18/07/17

P1070232

Guy Staedlin, Laurent Lerch et Eric Gignet ont soufflé les bougies du 10ème anniversaire

P1070228

Les acteurs du plan climat ont reçu un parapluie aux couleurs du Plan Climat Thur-Doller

 

 

Encadré : Gyropodes : Le président Laurent Lerch excédé !

Depuis 4 ans, l’Office de Tourisme de Masevaux et de la Vallée de la Doller propose à ses visiteurs des sorties en gyropodes. Libres ou accompagnées d’un guide, ces sorties permettent de découvrir les beautés de la Vallée, de manière écologique et silencieuse. Dans cette démarche éco-responsable, seuls les chemins de plus de 2m sont empruntés, en prenant bien soin de ne pas utiliser les sentiers du Club Vosgien. Ces sorties sont en outre des moments de sensibilisation du public à la préservation de la forêt et de l’environnement en général. Or depuis cette année, l’ONF veut interdire la circulation de ces gyropodes sur les chemins forestiers, menaçant de verbaliser les promeneurs et de saisir les gyropodes. « Je déplore cette attitude qui va à l’encontre d’une démarche touristique, économique et qui plus est écologique, et j'espère que le bon sens l’emportera pour le bien de tous, a-t-il affirmé. ».