Une grande fête familiale a réunit dernièrement les descendants des frères Alphonse Reitzer de Niederbruck et Léon Reitzer de Sickert, le premier ayant eu six enfants, le second deux.

Originaire des vallées de la Doller et de Saint-Amarin, le patronyme Reitzer est recensé dès le tout début du XVII ème siècle à Kirchberg, puis la famille a essaimé principalement Niederbruck et Sickert. Les festivités du jour ont commencé par une messe à l'église Saint-Martin de Masevaux-Niederbruck, célébrée par le curé Gérard Ballast, en hommage aux défunts de la famille. Puis cette belle journée ensoleillée s'est poursuivie à la salle polyvalente de Niederbruck, où un apéritif a permis aux participants de se rencontrer et de partager un buffet froid, livré par le traiteur Briswalter de Rougemont-le-Château.. Après le fromage et le dessert, tout le monde s'est regroupé devant la chapelle pour immortaliser cet événement. Puis, le tracteur vert du grand père Phousi, attelé à sa remorque équipée de ballots de foin, a servi de transport en commun : une bonne quinzaine de personnes ont pris place, pour une balade fort sympathique dans le village. Une projection de photos et de cartes postales ont permis de se replonger dans le passé, et se remémorer des souvenirs.

Cette rencontre, organisée par les cousins Jacques Ringenbach et Joseph Reitzer, a rassemblé plus de 90 personnes, sur quatre générations, la plus âgée ayant 92 ans, le plus jeune 4 mois. Seule une cousine a dû se déplacer des environs de Lourdes, les autres membres habitant dans le secteur. Les premières cousinades de la famille ont eu lieu en 1987, une seconde en 2008. La date de la prochaine n’est pas encore fixée, mais vu la réussite de cette journée, celle-ci ne sera pas la dernière, avec peut-être la présence des cousins d’Amérique...

JMR 02/09/17

La photo 2017