Après la fête familiale proposée samedi après-midi par l'association Familiale Protestante Evangélique de Mulhouse, un concert gratuit de Gospel était donné au Cercle Saint-Martin de Masevaux-Niederbruck. Les amateurs du chant chrétien noir américain, cousin du blues et du negro spiritual, occupaient les trois quart des sièges du théatre. Une quinzaine de jeunes de 17 à 30 ans, accompagnés par un piano, une guitare basse et une batterie ont entamé leur prestation par un chant qui présentait leur chorale : Let's Praise God. Inspirés par Sister Act, ils ont d'abord interprété quelques standards du gospel, comme Amazing Grace, Alleluia Amen, What a mighty god... Puis les voix de qualité des jeunes pleins d'un talent joyeux, sont passées à des chants plus modernes, en français ou en anglais, sur des rythmes de slow-rock, samba, soul ou reggae, et deux meddleys teintés d'Afrique -Magounda-, et d'Antilles -Gloua à Jezi-. Plusieurs fois, le chef a proposé à l'assistance de se lever pour chanter en suivant les paroles qui défilaient sur un écran géant, en tapant dans les mains. Excepté le message religieux qui n'a peut-être pas intéressé tout le monde, en tout une douzaine de titres ont empli la salle de leurs sonorités entraînantes, pour terminer par le très connu Oh Happy Day, qui a ravi les auditeurs.

JMR 28/09/17

P1070715