Depuis 2016, le Ballon d'Alsace est officiellement engagé dans une démarche de labellisation «  Grand Site de France ». La première d’une série de réunions citoyennes sur le projet s'est tenue à Sewen.

Une cinquantaine de personnes étaient accueillies mardi soir par Jean-Paul Bindler maire de Sewen, à la salle polyvalente du village. Elles répondaient à l'invitation des représentants du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et de l'Etat, qui ont présenté l'OGS (Opération Grand Site) aux habitants des quatre communes alsaciennes concernées : Sewen, Dolleren, Rimbach et Oberbruck. La soirée qui s'est déroulée en deux temps, avait pour objectif d'informer et de renseigner sur la démarche et ses enjeux, et de recueillir les attentes et les réactions des participants.

En première partie, les intervenants ont expliqué le principe de labellisation en prenant en exemples quatre des 17 sites français déjà classés: elle est proposée par l’Etat pour aider les collectivités territoriales à restaurer et à gérer le site, lorsque celui-ci a les potentialités d’un futur "Grand Site de France". Le lancement officiel de l'Opération Grand Site permet la mise en place de la gestion locale et la concertation auprès des élus et des acteurs socio-professionnels locaux. L'objectif : préciser le périmètre, définir les axes de travail et les premières actions. Après le dépôt de candidature en 2014, le ministère de l'environnement, a donné en mars 2016 son accord au lancement de ce projet ambitieux. En concertation avec les communes, les communautés de communes et le Syndicat Mixte Interdépartemental du Ballon d'Alsace, l'animation et la mise en oeuvre de la démarche Grand Site sont assurées par le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, en coordination avec les préfets du Haut-Rhin et du Territoire de Belfort. En effet, le massif du Ballon d'Alsace situé à la croisée de quatre départements et de deux grandes régions, comprend deux sites classés au titre de la loi de 1930 sur les sites et paysages : le Ballon d'Alsace et le Rouge-Gazon et Neufs-Bois, étendus sur 3 500 ha. Ceux-ci forment le coeur du projet dont le périmètre d'étude s'étend sur 18 000 ha. Il concerne les sites proches, pour rayonner jusqu'au pied du Massif, dans les vallées soit sur 22 communes.

 

D'ailleurs en juin 2016, Fabienne Orlandi, présidente du SMIBA, s'est rendue dans le sud de la France pour prendre exemple sur des lieux qui possèdent déjà le label "Grand Site", label qui atteste des efforts en matière de protection du paysage et de développement local durable. De plus, à la clef, il est attendu un impact touristique et des retombées économiques pour les vallées. En deuxième partie de réunion, les intervenants ont donné la parole au public, qui a posé beaucoup de questions au sujet de l'organisation, des financements, et de l'impact sur l'économie locale. Quelques problèmes liés à la fréquentation des lieux touristiques ont été soulevés, concernant notamment les nuisances sonores et la pollution dues à la circulation, et l'impact sur le faune et la flore. Un questionnaire a été distribué pour recueillir les idées d'actions des participants, leur contribution au projet, et la vision qu'ils ont de l'avenir du site.

JMR 05/10/17

 

balllon2

Le Ballon d'Alsace bientôt classé Grand Site de France?

 

P1070744

Les participants ont pu découvrir sur des panneaux, quatre des spet grands sites de France