Les bancs de l'église Saint-Martin de Masevaux-Niedebruck étaient quasiment occupés jusqu'au dernier, pour le dixième concert des Rois donné dimanche par l’Ensemble vocal et les Petits Chanteurs de Guewenheim. Dans son mot d'accueil, le curé Flota a rendu hommage à Pierre Schneider, fondateur de la chorale qu'il a dirigée pendant 50 ans, avant de passer dernièrement le flambeau à Benoît Ruthmann. Le concert divisé en deux parties, annonçait en début de programme des pièces classiques et contemporaines dirigées par Pierre Schneider. Un agréable intermède musical interprété à l'orgue par Florian Edel, titré « Noël français », a été très apprécié du public. La première partie s'est terminée par le chant populaire russe Katioucha dirigé par Philippe Ziegler accompagné à l'accordéon et au piano, et « Nathalie » de Bécaud. La pause a été l'occasion pour l’association humanitaire des Petits Chanteurs « Les Voix du Cœur », de remettre deux bons d’achat de 1000 € aux représentantes de Caritas Alsace et des Restos du Cœur de Masevaux. Le nouveau chef Benoît Ruthmann a dirigé la deuxième partie composée de chants traditionnels de Noël italiens, anglais, ou français , dont « Il est né le divin enfant » que le public a été invité à chanter avec les choristes, et qui a résonné jusqu'au fond de la nef de l'église. Les chaleureux applaudissements du public ont salué le rappel «  Noël c'est l'amour » rapporté d'une tournée au Québec, suivi de l’éternel « Stille Nacht », que les choristes ont chanté en rejoignant le fond de l'église une petite lumière à la main.

JMR 11/01/18

P1340128

Philippe Ziegler a chanté un couplet de Katioucha en russe