Conformément à la décision du conseil municipal de Burnhaupt-le-Haut en avril dernier, l'achèvement de l'aire de co-voiturage du Pont d'Aspach a été couronné par son inauguration officielle.

 Au terme de deux ans de réflexions, d'études et de travaux, l'aire de co-voiturage du Pont d'Aspach vient d'être terminée fin décembre 2017, à Burnhaupt-le-Haut. Le maire Véronique Sengler assistée de son adjoint Jean-Michel Clog, a convié lundi les représentants du conseil départemental dont la présidente Brigitte Klinkert, et les représentants du Pays Thur-Doller, dont le président Laurent Lerch également président de la com com, pour le coupé de ruban. En tant que co-maître d’ouvrage avec le cabinet Berest, la commune de Burnhaupt-le-Haut a porté ce projet dont le montant s’élève à 190 000 € HT. Le département du Haut-Rhin l’a accompagnée, le projet intervenant sur le domaine public départemental, avec à la fois une contribution technique, administrative et financière et l’attribution d’un complément d’aide de 16 000 €.  Les autres aides complémentaires sont constituées de subventions : de l'Etat par une dotation de soutien à l'investissement public local pour 57 000 €, et du TEPCV ( «Territoire à Energie Positive et Croissance Verte») pour 60 000 €, les 57 000 € restant sont à la charge de la commune et de la com com. Cette dernière a également mis en place une borne interactive touristique gérée par l'office de tourisme, et qui matérialise l'entrée de la vallée. Ce carrefour stratégique est à la croisée des axes routiers majeurs que sont la 2x2 voies RD 83, l’autoroute A 36 et la RD 466 de la vallée de la Doller. Il est à présent doté d'un parking de 64 places pour VL ( dont deux places pour véhicules électriques avec un projet de borne de recharge), un abri à vélos, et un emplacement pour motos. Ce parking de covoiturage offre un stationnement sécurisé et exclusivement dédié aux particuliers, ainsi qu’un accès au transport collectif public et à l’offre locale de services, et de commerces. La partie publique est délimitée de la partie privée appartenant au restaurateur par un grillage rigide sur muret, et un cheminement piéton et une liaison piétonne/cyclable vers le centre-village ont été maintenus. Enfin, le département s’est chargé de la réhabilitation de l’aire spécifique aux poids lourds dont le coût se chiffre à 72 000 € : mise en place d’un réseau d’assainissement, élargissement de la plate-forme pour la création d’une aire d’arrêt des convois exceptionnels et le stationnement des poids lourds de part et d’autre de la voie, renouvellement de la couche de roulement, organisation du stationnement et création d’un accès en sens unique. Quelques petits travaux de finition sont prévus durant les prochaines semaines.

JMR 06/02/18

P1080712

G à D: Dominique Studler (PTD), Fabienne Orlandi, Laurent Lerch, Brigitte Klinkert, Rémy With, Véronique Sengler et Guillaume Combe (PTD)