Dans son mot d'accueil à l'assemblée générale du Club Vosgien Masevaux, le président René Hirth a salué la cinquantaine de personnes présentes, dont les invités officiels, puis a demandé une minute de silence pour les membres disparus durant l'année écoulée. Jean-Luc Reitzer, maire délégué de Niederbruck, qui accueillait la réunion dans sa salle polyvalente, a présenté la commune et son histoire. Pendant qu'un diaporama retraçant les activités et sorties de l'année organisées par le club en 2017, les responsables de sections ont présenté leur rapport d'activités : sport d'été, travaux au refuge du Neuweiher, escalade, sorties d'une journée et randonnées alpines, environnement... Au chapitre de l'entretien des sentiers, il a une nouvelle fois été fait allusion au problème de leur dégradation dûe à la fréquentation par les VTT. Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu, et le temps presse pour trouver des solutions qui conviennent à tous, entre autres par l'élaboration d'une charte difficile à faire respecter. Le président a tenu à remercier par un cadeau, Maurice Blessing qui s'occupe du site internet, et a appelé quatre jeunes grimpeurs pour leur remettre le diplôme de participation à la coupe d'Alsace d'escalade microbe-poussin-benjamin, qui a eu lieu à Strasbourg le 1er mars : Léa Waltzer, Erin Welsch, Jules Ernst, et Timéo Fluhr.

Robert Jacquot, responsable du district 6 du Club Vosgien, a donné des nouvelles de la fédération. Laurent Lerch, maire de Masevaux-Niederbruck et président de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach, a rappelé le soutien des deux collectivités, dans la limité des possibilités financières et matérielles : «  Si notre vallée est la plus belle du monde, c'est en partie grâce à vous, au même titre que les agriculteurs, les forestiers et les chasseurs, a-t-il précisé. Vous contribuez à l'atout touristique de notre territoire par le sport, les loisirs et le relationnel humain... ». A sa suite, le député Raphaël Schellenberger a relevé la mission du Club Vosgien dans la transmission de valeurs et d'engagement pour le respect de l'environnement : «  Quand la société évolue vers l'individualisme, il est urgent de s'adapter et d'assurer la relève pour préserver la place de la forêt et de la montagne dans notre société de consommation... ». Avant de clôturer la rencontre, René Hirth a remercié tous les membres qui s'investissent pour l'association, et a lancé un appel aux bénévoles pour la relève des anciens qui commencent à fatiguer.

JMR. 14/03/18

P1080914