Le Relais Assistantes Maternelles de la vallée de la Doller et du vallon du Soultzbach, au cœur de l’espace Enfance de Créaliance, est chargé de différentes missions par la CAF, dont la gestion de l’offre et de la demande entre les parents qui cherchent un mode d’accueil et les assistantes maternelles disponibles, l’accompagnement des parents dans l’établissement des contrats de travail, et l’amélioration de la qualité d’accueil chez les assistantes maternelles. Concernant ce dernier point, le RAM propose toutes sortes d’activités qui participent à l’éveil et la socialisation des enfants, et il offre un cadre d’échanges pour ces professionnelles de la petite enfance. Régulièrement, il facilite l’organisation d’actions de formation continue sur différentes thématiques, en faisant appel à SAHNEO, un organisme de formation dans le domaine de l'aide à domicile, du sanitaire et du social. Dernièrement les assistantes maternelles ont ainsi été formées pour leur mission d’assurer la sécurité des enfants qu’elles accueillent : dix d’entre elles ont bénéficié du soutien de leur parent-employeur, qui a été sensibilisé à l’intérêt de la démarche, et ont passé avec Cathy Sinngrun, deux samedis dans la salle polyvalente de Guewenheim. L’accent était d’abord mis sur la prévention, puis elles ont revu la théorie avant de passer aux cas pratiques (inconscience, hémorragie, étouffement, malaise, brûlure thermique et chimique, traumatisme, massage cardiaque).

D’autres temps de formation sont prévus prochainement, dont une soirée sur l’observation en septembre avec Dominique Ditner, psychologue, une journée en novembre avec d’autres rams du département, et surtout la suite en matière de sécurité pour d’autres groupes d’ assistantes maternelles dès début 2019.

 

Deux adresses, un seul RAM : 2, Rue de l’Ecole à Masevaux-Niederbruck-03.89.82.47.35

et 1, rue du petit prince à Burnhaupt-le-Haut- 03.89.62.72.00

Site internet : ram.mas@crealiance.org

Deux responsables : Bernadette Marlien et Christine Jecker

JMR 12/04/18

P1090064

 Les aides méternelles ont pu mettre en pratique les gestes de premier secours, avec appel au 15.