L'équipe municipale de Soppe-le-Bas a inauguré samedi les deux projets phare de sa mandature : la nouvelle mairie et l'école Thomas Pesquet.

Victime des intempéries en début de semaine dernière, qui ont occasionné de nombreux déboires et stress de toutes sortes, la municipalité de Soppe-le-Bas a néanmoins maintenu la cérémonie d'inauguration de ses nouveaux bâtiments communaux. C'est donc devant la nouvelle mairie, que le maire Richard Mazajczyk et ses adjoints ont accueilli la population, les partenaires, les nombreux invités officiels, et les principaux acteurs politiques de la région et de l'Etat, qui ont découvert les locaux après un premier coupé de ruban. En empruntant le cheminement piétonnier vers l'espace du Lauragais, la foule a rejoint la nouvelle école élémentaire Thomas Pesquet, où un deuxième ruban a été coupé. Le directeur Marc Hoog a présenté l'établissement qui accueille 46 élèves dans deux classes faisant partie du RPI du vallon du Soultzbach. Lors de la visite des différentes salles de l'école, les visiteurs ont pu découvrir une exposition réalisée par les enfants sur le thème de l'espace. Sous la direction de leur enseignant, les élèves ont interprété un chant en allemand « So ein scöner Tag » pour illustrer ce jour de fête particulier. Puis le maire s'est approché du micro pour saluer les personnes présentes, en particulier le sous-préfet Daniel Mérignargues, le député Raphaël Schellenberger, les sénateurs Catherine Troendlé et René Danesi, la présidente du conseil départemental Brigitte Klinkert et les conseillers Fabienne Orlandi et Rémy With, le président du conseil régional Jean Rottner et son vice-président Jean-Paul Omeyer, le député honoraire et maire de Cernay Michel Sordi, le président du Sictom Patrick Miesch, l'inspecteur de l'EN circonscription de Thann David Tournier, et le président du Pays Thur-Doller et de la com com Doller Soultzbach Laurent Lerch. Après un aparté sur les événements météorologiques récents qui ont durement impacté l'organisation de cet cérémonie, le maire a remercié de leur soutien toutes les personnes qui y ont participé dans un grand mouvement de solidarité. Puis il a retracé les différentes étapes de la réalisation de ces deux projets ambitieux pour la municipalité: « Quoi de plus noble que de construire l'avenir de notre village en mettant en avant deux piliers de la République : la démocratie et l'enseignement, la mairie et l'école. Le premier est le trait d'union entre la population et l'Etat, et le deuxième est l'apprentissage du savoir, du savoir faire et du savoir être... ». Richard Mazajczyk a ensuite donné la parole aux officiels qui ont unanimement félicité la municipalité pour ces réalisations. La suite de la journée s'est déroulée en animations diverses proposées par les associations comme l'aéroclub de l'Ochsenfeld, les Faucheurs de Marguerites (ULM), le club d'astronomie de Wittelsheim, les parents d'élèves, le club de danse country, etc...

JMR 14/06/18

P1090501

P1090512

P1090518