La communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach a invité les élus et officiels à une visite de quelques activités emblématiques de son territoire.

 Dans le bus qui a pris en charge samedi matin, une trentaine de personnes, le président de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach Laurent Lerch, a souhaité la bienvenue à ses invités, avec une pensée pour les absents retenus par des soucis dus aux derniers orages. Outre les délégués communautaires, il a salué le sous-préfet Daniel Mérignargues, le député Raphaël Schellenberger, le conseiller régional Jean-Paul Omeyer, la sénatrice Catherine Troendlé, le personnel de la com com et de l'office de tourisme. Cette matinée était destinée à présenter et mettre en avant quelques atouts économiques et touristiques du territoire communautaire, dont le premier était l'entreprise Glaströsch, dans la zone industrielle La Doller. La délégation a été accueillie par le directeur Raymond Zehringer qui a présenté l'activité générale et les projets de l'entreprise produisant du verre plat de revêtement pour le bâtiment et l'architecture d'intérieur. L'unité de Burnhaupt-le-Haut, une des vingt filiales mondiales du groupe, prévoit une extension qui doit générer une quinzaine d'emplois, et devrait bénéficier avec toute la zone d'activité, du soutien de la com com qui investira avec l'aide de l'Etat, dans l'augmentation de la puissance du réseau d'électricité. La visite s'est faite en deux groupes, guidés par le responsable opérationnel Patrice Nassany, et un responsable technique.

Le volet touristique s'est ouvert quelques centaines de mètres plus loin, avec la visite du camping « Les castors », où Marie-Christine et Michel Eckendoerffer ont accueilli le groupe. Depuis cinq ans, avec leur équipe, ils ont donné un second souffle au camping grâce à des subventions de la région et du Fonds Européen Leader, pour un investissement dans l'aménagement paysager et le locatif varié, mobil'homes, petites maisons en bois sous ou dans les arbres, sur l'eau, insolites et pleines de charme. Juste à côté, le parc aventures Burn'hopark, a été conçu, réalisé et est exploité par Patrick Jacquemain, qui gère également celui du Ballon d’Alsace. En son absence, Thomas Diemunsch a guidé la visite en présentant les ateliers déjà en place et les projets.(Voir l'Alsace du 9 juin).

En passant le rond-point du Pont-d'Aspach, Laurent Lerch a fait remarquer que de secteur évolue avec le projet de la nouvelle gendarmerie, l'extension du Super U et la construction du bâtiment du Crédit Mutuel. La suite de la sortie a transporté le groupe au bord du plan d'eau de Burnhaupt-le-Bas, site de 45 hectares ( dont 17 en eau) idéalement situé sur les grands axes de communications, que le maire Alain Grieneisen a présenté comme le dernier poumon économique à développer dans le secteur, à côté de la zone d'activités industrielles déjà existante. Le site de cette ancienne gravière creusée pour réaliser le remblai de l'autoroute dans les années 70, constitue un plan d'eau remarquable avec une faune intéressante et variée, et présente, avec un projet d'acquisition foncière et le deuxième secteur de l'ancienne tuilerie, un intérêt certain pour un futur aménagement d'une zone économique et d'une structure touristique, voire hôtelière.

JMR 15/06/18

P1090482

Le directeir de Glaströsch Raymond Zehringer ( à droite) a accueilli la délégation.

P1090488

Patrice Nassany (au centre) a guidé un des groupes pour la visite.

P1090497

Quelques élus ont grimpé les marches de la cabane dans les arbres .

P1090499

Thomas Diemunsch a détaillé les ateiers exixtants et les projes à venir.