Soleil estival et petit vent frais pour l'inauguration du chalet du Sickertbach

La chanson interprétée par Hugues Aufray en 1993 était tout à fait de circonstance dimanche matin, sur les hauteurs de Sickert. En effet, le maire Bertrand Hirth accueillait au lieu dit Klingenbach, les invités officiels et la population pour l'inauguration du nouveau chalet. Sur cette ancienne prairie utilisée autrefois par les agriculteurs du village, le maire récemment disparu Roger Gaugler, avait eu la bonne idée de faire construire en 1999, un chalet en rondins faisant partie de la série « les chalets de la Doller ». Malheureusement, le chalet du Sickertbach qui servait de halte et de refuge aux randonneurs, a brûlé entièrement en décembre 2016, ne laissant qu'un tas de cendres. « La municipalité a suivi son maire, pour décider de le reconstruire, a expliqué Bertrand Hirth entouré de ses adjoints. Je suis heureux de vous associer aujourd'hui à l' inauguration de ce nouveau chalet qui portera le nom Roger Gaugler. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à ce projet par leurs subventions et leurs aides techniques ou bénévoles. ». Laurent Lerch, président de la com com et maire de Masevaux-Niederbruck a rappelé l'initiative du précurseur qu'était Roger Gaugler sur le plan touristique et environnemental dans la vallée. Fabienne Orlandi et Rémy With ont approuvé ce projet, soutenu par le conseil départemental, et le sous-préfet Daniel Mérignargues a rendu un hommage appuyé à l'ancien maire pour la mise en valeur de ce lieu magnifique, symbole de refuge et de souvenir. Après le coupé de ruban et le dévoilement de la plaque en mémoire de Roger Gaugler, auxquels était invitée son épouse Christine, la cérémonie était suivie d’une fête champêtre animée par Pierre Tottoli, qui a réuni les participants autour d'un barbecue, et d'une buvette.

JMR 03/07/18

P1090776

P1090779