Comme dans beaucoup de villages, cette année le fleurissement des maisons pâtit de la sécheresse, mais aussi du vieillissement des jardiniers amateurs dont la relève peine à suivre. C'est ce qu'a observé le jury du concours des maisons fleuries qui a parcouru vendredi les rues des deux communes déléguées du Haut-Soultzbach, Soppe-le-Haut et Mortzwiller. Sous la conduite des deux adjoints Henri Stasche et Philippe Ringenbach, Serge Ehret de Masevaux-Niederbruck, Marguerite Bindler de Guewenheim, Jean-Claude Glardon de Soppe-le-Bas et Sonia et Noémie Stevens, mère et fille de Lauw, ont apprécié le fleurissement des maison avec jardin, visibles de la rue, sur les critères d'entretien, d'harmonie, d'aspect visuel et de variété. Les résultats de leur délibérations seront publiés dans le bulletin municipal de fin d'année.

JMR 05/08/18

P1090945