Après une cinquantaine d'années derrière son comptoir et dans son labo, Jacky Jung a quitté la boucherie en ayant largement dépassé l'âge de la retraite.

 Les habitués de la rue piétonne au centre-ville de Masevaux, ont bien remarqué qu'une nouvelle vitrine était vide depuis quelques temps. En effet, fin juillet a eu lieu une sympathique réception à laquelle Eric Bianchi, le président de l'association des commerçants, a invité ses collègues pour le départ à la retraite de Jacky Jung, gérant de la boucherie du même nom. Se sont associés à l'événement le maire Laurent Lerch, Christian Keller président de la chambre des métiers de Mulhouse et Norbert Behra élu de la CMA, et Paul Kachler le maire honoraire. Le président d'honneur des commerçants Christian Blind a rappelé le parcours de ce masopolitain issu d'une véritable dynastie de bouchers-charcutiers installés depuis le milieu du XIXème siècle : après des études secondaires à Lyon puis Mulhouse, Jacky a suivi un apprentissage de boucher-charcutier dans plusieurs établissements de la région, jusqu'au brevet de compagnon en 1970 (1er prix avec un stage de 55 semaines à l'Ecole Supérieure des Métiers de la Viande à Paris offert par la CMA). Il a travaillé avec son père Julien pendant 17 ans, en obtenant au passage son brevet de maîtrise en 1979, puis a repris le magasin familial en 1987. Dans les différentes allocutions, tout le monde à remercié Jacky pour son travail et son implication dans l'association des commerçants dont il était membre du comité pendant plus de 25 ans. Le seul bémol dans ce beau parcours professionnel, est une nouvelle fermeture d'un commerce dans la rue piétonne, mais tous, collègues, élus et clients espèrent que la boucherie trouvera un repreneur. Laurent Lerch à remis à Jacky Jung de la part de la municipalité, la médaille de la ville de Masevaux en remerciement de ses engagements au service de la collectivité, et Eric Bianchi, lui à également remis un cadeau de la part des membres de l’association des commerçants. Tous ont souhaité à Jacky Jung et à son épouse Michèle une longue et paisible retraite bien méritée après 50 années de travail au service du commerce local.

JMR 10/08/18

P1020097