Dans le cadre du projet « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage », le Sictom de la zone sous-vosgienne, en partenariat avec l’UMIH 68 (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) et la CCI, espèrent sensibiliser les restaurateurs et les consommateurs au gaspillage alimentaire, en proposant le « gourmet bag », version française du doggy bag.

Après avoir sillonné le Territoire de Belfort et la Haute-Saône, Angélique Simart, chargée de mission au Sictom, a entamé la tournée des restaurants et fermes-auberges de la vallée de la Doller. Vendredi dernier, elle était à Wegscheid, pour présenter le gourmet-bag au Club-Menu. «  Nous proposions déjà à nos clients qui le souhaitent, de repartir avec leurs restes du repas, cela fait partie de l'esprit de la maison, confiait le patron Grégory Spiess. Comme nous utilisons des produits frais, nous avons déjà pu réduire de moitié nos déchets de cuisine ( découpes de viandes et légumes) en les revalorisant en eaux de cuisson, fonds de sauces ou garnitures aromatiques, le reste est composté. Le gourmet-bag est un complément à cette démarche, puisque tout ce qui est touché par le client ne peut pas être recyclé. Le principal est que cela reste un service gratuit... ». Comme chaque restaurateur du territoire du Sictom qui souhaite adhérer à cette démarche, Club Menu a reçu gratuitement un lot de box de un litre, accompagné d'un kit de communication : sur chaque table du restaurant les clients trouveront un petit dépliant expliquant le principe du gourmet bag, afin que

chacun puisse s’en informer et, s’il le souhaite, repartir avec son gourmet-bag sans complexe. De plus, sur la porte d’entrée, une affichette signalera l'adhésion de l'établissement à cette démarche, comme 40 % des restaurants, hôtels, gîtes, tables d’hôtes et fermes auberges de la communauté de communes des Vosges du Sud, qui ont déjà signé la charte et se sont dotés depuis le début de l'été, de ce kit anti-gaspi.

JMR 29/08/18

P1100019