Après la visite en octobre 2013 de la famille du pilote américain tombé en 1963 au dessus de Sewen, la municipalité a décidé d'ériger une stèle commémorative sur le lieu de l’accident.

Le 18 août 1963, le capitaine Wilbur Eugène Skinner se crashait lors d’un exercice de l’Otan, au fond de la vallée de Masevaux. Cinquante ans plus tard, son frère et ses enfants étaient revenus sur les lieux du drame, accueillis par la municipalité de Sewen. Afin de concrétiser son vœux d'installer une stèle à l'endroit du crash, les élus ont réinvité la famille vendredi dernier. Le maire Jean-Paul Bindler a accueilli sur les hauteurs du Wissgrut, une trentaine de personnes dont des élus du village, et des représentants de l'Association des amis de l’histoire de l’aviation en Alsace (AAHAA). A part le frère du pilote Bob décédé en 2016, ses deux fils William et James, la belle-fille Lois et leurs deux enfants Scott et Kristi, ont assisté à la cérémonie, sous une petite bruine qui enveloppait les sommets alentour. Après une montée de 300m dans la chaume, le groupe s'est arrêté devant un rocher où le maire a remercié l'assistance pour sa présence. Il a rappelé la visite de 2013 et le souhait de la municipalité de perpétuer la mémoire de cet épisode malheureux, en installant une stèle au bord du sentier qui mène à la Vierge, et qu'empruntent touristes, promeneurs et randonneurs. Le président de l'AAHAA Patrice Dupuy a confirmé cette démarche de l'association, qui complète les jalons déjà posés dans le massif vosgien et la plaine d'Alsace, rappelant les sacrifices de ces militaires pour la défense du monde libre. La plaque posée sur un rocher a été dévoilée par les petits-enfants du pilote, puis la sonnerie aux morts interprétée par la clique des sapeurs pompiers de Sewen a suivi le dépôt de gerbe. Le groupe s'est déplacé d'une trentaine de mètres en contrebas, vers le cratère laissé par la chute de l'avion, dont Charles Marbach a retracé les étapes. La famille américaine visiblement émue, s'est recueillie un long moment, avant de rejoindre les autres personnes à la ferme-auberge du Wissgrut, où la famille Morcely avait préparé une collation conviviale qui a donné l'occasion d'échanges très sympathiques. Très touchés par cet accueil et ces attentions, les parents de Billy Skinner ont promis de revenir dans la vallée de la Doller.

JMR 04/09/18

P1100083

P1100086

P1100088