Suite aux élections municipales de juin dernier, le sous-préfet tenait à rendre visite à la nouvelle municipalité de Bourbach-le-Bas, pour lui affirmer son soutien.

La rencontre prévue mardi matin entre le sous-préfet de Thann-Guebwiller Daniel Mérignargues avec le maire Pierre-Marie Kolb et ses adjoints Christophe Bihler et Christiane Burckel, a été l'occasion pour faire le point sur différents dossiers. Lors de sa visite, avant de découvrir la mairie, le sous-préfet a profité de l'heure de la récréation à l'école primaire attenante, pour rencontrer la directrice Muriel Moreau. La discussion concernant la problématique du RPI avec Roderen s'est poursuivie dans le bureau du maire, qui a abordé les effectifs scolaires et les menaces qui pèsent sur l'existence d'une classe au village. Pour anticiper le risque de fermeture à la rentrée 2019, et préserver la qualité de l'enseignement, l'idée d'un regroupement avec d'autres communes voisines reste envisageable. Le problème de la téléphonie mobile, qui aurait pu être résolu il y a dix ans, a également été abordé : la couverture à Bourbach-le-Bas est classée en zone grise, ce qui est préjudiciable à la sécurité et la dynamique économique. La municipalité se préoccupe de trouver des solutions, en proposant d'utiliser par exemple la structure existante de l'antenne collective. Concernant les énergies renouvelables, la discussion a abordé les études inachevées portant sur l'implantation en partenariat avec des communes voisines, d'un champ d'éoliennes ou d'une ferme solaire. Le maire a également exposé les incivilités et problèmes de voisinage qui nécessitent une sollicitation d'aide de la gendarmerie. Le projet de mise en conformité de l'église et de l'ancienne école a été présenté, dont la réalisation devrait débuter en janvier prochain pour un chantier de six mois. Le sous-préfet a déclaré qu'il avait entendu les demandes des élus, et qu'il assumerait son rôle de soutien aux collectivités locales: «  Il faut se poser la question de l'avenir que l'on veut pour ce village, sachant qu'il ne sera pas individuel mais collectif et pluri-communal... ». A quoi le maire a ajouté qu'il « ...souhaite que chacun fasse un pas vers l'autre, individuellement nous n'arriverons à rien... ».

JMR 06/09/18

P1100112

Devant la mairie le sous-préfet Daniel Mérignargues, le maire Pierre-Marie Kolb, la nouvelle secrétaire de mairie Sabine Lupfer, et les adjoints Christiane Burckel et Christophe Bihler.