A l’initiative du maire de Bourbach-le-Bas, Pierre-Marie Kolb, la municipalité et les habitants étaient conviés dernièrement à une sortie en forêt communale. Accompagnés par un magnifique soleil automnal, les participants ont pu bénéficier des connaissances sylvicoles de Marc Tschaegle, agent patrimonial de l’ONF, qui a guidé cette promenade éducative. Le garde forestier a notamment évoqué la gestion forestière qui s’appuie sur le plan d’aménagement forestier, et qui régit les actions à mener en matière de sylviculture, plan prévisionnel des coupes, etc. Le plateau de l’Eichwald avec ses semis de chênes issus de la régénération naturelle et ses plantations a particulièrement retenu l’intérêt des participants. Là encore, Marc Tschaegle a fourni de nombreuses explications sur la particularité de la sylviculture du chêne et ses enjeux face au réchauffement climatique.

La forêt communale de Bourbach-le-Bas a, comme ailleurs, souffert de la sécheresse de ces dernières années, et le sapin pectiné est particulièrement impacté par le déficit de précipitations. L’important volume de bois secs à commercialiser sur tout l’est de la France et en Europe sature le marché et va immanquablement faire chuter les cours, mettant fin à la légère embellie connue en 2018. Les coupes de résineux, hormis les coupes sanitaires, devront être reportées à une date économiquement plus propice, ce qui ne manquera pas de bouleverser le calendrier des coupes. La gestion du patrimoine forestier est décidément un exercice complexe.

JMR 25/11/18

20181103_101457