Comme à son habitude, le maire de Guewenheim Jean-Luc Barberon a été très éloquent dans sa présentation des vœux de la municipalité. Après avoir salué l'assistance où l'on pouvait distinguer le premier vice-président du conseil départemental Rémy With, le président de la com com Laurent Lerch, les maires des communes voisines, et les représentants de toutes les forces vives du secteur, il a abordé l'épisode des gilets jaunes, qui a pointé le besoin de la population d'être écoutée. «  Mais pour pouvoir écouter et ne pas seulement entendre, pour pouvoir agir rapidement, il ne faut pas seulement promettre, il faut être suffisamment proche, a-t-il insisté. ». C'est par cette proximité et cette réactivité, que les élus de la commune s'efforcent de mettre à disposition des citoyens, un ensemble de biens et de services pour se tourner vers l'avenir. Il a fait le tour des événements et réalisations de l'année écoulée, dont le soutien au milieu associatif, l'amélioration des bâtiments scolaires, et les économies d'énergies. Le gros chantier pour 2019 concerne la restructuration globale de la maison polyvalente, -la première d'Alsace a avoir été construite par des bénévoles-, qui devrait débuter en mai prochain. Ce projet mûri pendant un an constitue pour le conseil municipal, un enjeu primordial pour la pérennité du milieu associatif local et la vie du village. A sa suite, Laurent Lerch a présenté les voeux de la com com, en relevant la deuxième fleur obtenue par Guewenheim cette année au concours régional du fleurissement, et l'ambitieux projet sur la maison polyvalente, malgré les contraintes budgétaires. Rémy With, pour sa part, a rappelé l'élan d'espoir promis par le conseil départemental, qui a retrouvé des marges de manœuvres au profit des communes et de la population, grâce à une gestion rigoureuse et économe de son budget. La cérémonie s'est clôturée autour du verre de l'amitié et de la galette républicaine

JMR 12/01/19

P1100883