Le discours des voeux du maire Joël Mansuy était teinté de doutes, mais aussi d'espoir pour la société de demain, dont l'avenir dépend de la volonté de ses citoyens.

 Le foyer rural François Nussbaum accueillait samedi soir, la cérémonie des vœux de la municipalité de Bourbach-le-Haut. Le maire Joël Mansuy a salué les invités officiels, les élus et les habitants, avant de faire un tour d'horizon critique de l'année 2018 nationale et internationale. A l'échelle du village, des idées nouvelles ont émergé grâce à une vie associative riche et une belle démographie : sur 430 habitants, 45 enfants ont fait leur rentrée en septembre. Côté réalisations, il a cité la zone humide de l'ancienne décharge, l'accessibilité de la mairie-école et du foyer rural, des travaux de voirie, l'aménagement vélo à l'école maternelle, et une réflexion sur la réalisation de l'éco-quartier du Kirchbuhl. Pour 2019, sont prévus la poursuite des travaux de transformation et d'isolation des ateliers et du presbytère, et aussi du CPI qui continue puisque de nouvelles recrues sont venues renflouer le corps des sapeurs pompiers. Les accessoires de jeux pour la nouvelle place ont été commandés, et l'aménagement et la sécurisation de la place du village sont à l'étude. Enfin, le maire a invité la population à un débat sur les différents thèmes proposés, et a souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants. Une projection a illustré les grands moments de la vie du village durant l'an dernier. Le premier vice-président François Horny a donné des nouvelles de la communauté de communes de Thann-Cernay, qui accompagne par ses nombreux services, la vie des seize communes de la communauté et leurs habitants, et a rappelé le vingtième anniversaire de la création du Pays Thur-Doller et ses actions. La cérémonie s'est terminée par des mises à l'honneur : deux jeunes du village qui viennent d'intégrer le corps des JSP ont été encouragés, Max Anchisi et Lucas Guyonnet. La maire a également remercié Serge Lerch pour son travail durant dix ans à entretenir et faire vivre le blog de la commune, à la suite de Christian Tarozzi.

JMR 21/01/19

P1100921