Comme tous les ans, les musiciens de la société Sainte-Cécile de Guewenheim proposaient leur concert de nouvel an, dimanche après-midi à l'église Saint-Maurice. Les mélomanes qui avaient fait le déplacement, ont été accueillis par le président Adrien Kuenemann, qui a dédié ce concert à l'ancien président décédé dernièrement, André Bindler. Sous la direction alternée de Pascal Helbling et Michael Kuenemann, les 26 musiciens, dont le plus jeune a 11 ans et le plus âgé 69, ont interprété une dizaine de titres de leur répertoire, en ouvrant par une composition d'après « Fanfare for the common man ». Ont suivi le Libertango de Piazzola, Let the sun shine de la comédie musical « Hair », un Ave Maria du 16ème siècle et un pot pourri de traditionnels russes. La deuxième partie a continué avec quelques petites discutions islandaises ( Little talks), un morceau tout en douceur et quiétude Pavane in blue, pour terminer sur un Pump it up rythmé et entraînant de l'artiste belge Danzel. Les applaudissements nourris ont gagné en rappel l'incontournable Marche de Radetzky de Strauss père, que le public a accompagné en tapant dans les mains. Le verre de l'amitié servi à la salle polyvalente a clôturé ce concert.

JMR 22/01/19

P1100930