Parmi les points abordés lors de la réunion du comité du Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la Zone Sous-Vosgienne, certains concernent la haute vallée de la Doller.

 Après que le président du SMICTOM de la Zone Sous-Vosgienne Patrick Miesch a ouvert la séance, divers points administratifs et décisionnaires ont été abordés. Parmi les bilans présentés, celui de l'opération « foyers témoins » 2018 révèle une hausse de 3 % des tonnages de collecte du verre, et 3,81 au niveau des déchetteries (cartons, pneus, meubles, cartouches d’encre …). L'opération est donc très positive avec de fortes baisses des déchets. Sur les 22 familles participantes, 12 ont envoyé leurs pesées régulièrement : leur baisse de 38% des Omr, de 25% des recyclables et de 40% du verre, sont visibles ( 47,6 kg par habitant).

La collecte des biodéchets au 1er janvier 2020, concerne des déchets alimentaires et des autres déchets naturels biodégradables. Une partie de ces déchets peut être évitée, par exemple grâce à la lutte contre le gaspillage alimentaire et le compostage individuel ou collectif : il existe une obligation de trouver une solution pratique de tri à la source des biodéchets avant 2025 (échéance du 3 décembre 2023 pour l’UE). Le comité décide de lancer une étude sur la collecte des biodéchets, en parallèle de celle du SERTRID sur la partie traitement, avec sollicitation d'un financement de celle-ci auprès de I’Ademe.

Depuis le 24 mars 2016, une convention pour la collecte du verre dit perdu lie le SMICTOM et la société Adam Boissons, qui permet au SMICTOM de capter le verre des professionnels de la restauration. Le bilan 2018 de cette convention affiche un tonnage collecté de 167,06 tonnes pour 16 enlèvements, soit un poids moyen par benne de 10,44 tonnes. A la vue des tonnages apportés, Adam Boissons souhaiterait qu'il n'y ait plus de facturation pour la location de la benne mise à disposition. La gratuité de la location mensuelle de la benne est accordée, à condition que le tonnage annuel de 2018 soit maintenu.

En avril 2017, le Comité Syndical délibérait en faveur d'une modification des tarifs des pneus non conformes. Pour rappel, il existe 2 catégories de pneus : celle dite conforme à la filière ALIAPUR pour les pneus pour véhicule léger (VL) secs, propres et déjantés qui sont repris gratuitement à la déchetterie, et la catégorie dite non conforme, concernant les pneus VL sales ou jantés, les pneus poids lourds (PL) et les pneus agraires qui eux sont facturés aux usagers. Les nouveaux tarifs TTC validés par pneu sont : pneu non conforme VL 3.36 €, pneu PL 32.4 €, pneu agraires 66 €, pneu génie civil 600 €. Un coût supplémentaire pour pneus avec jantes est à prévoir de 21,60 € à 120 €.

L’ensemble des délibérations sont consultables dans les bureaux du SICTOM ouvert du Lundi au Vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h30.

JMR 15/03/19

P1110184Depuis le début de l'année le SMICTOM a pris en charge le traitement des déchets verts collectés à Masevaux par la société Agrivalor.