Il n'y a pas que les communes qui égayent notre environnement avec des décorations, notamment au moment des fêtes. Certains particuliers suivent cet exemple en remettant au goût du jour une coutume qui avait tendance à s’oublier un peu. Comme ce particulier qui, après avoir installé sur son tas de bois au moment de Noël, la belle crèche du Chemin de fer, récidive pour Pâques, avec un enclos grillagé vivant, où évoluent deux poules et un lapin, au milieu d'un joli décor de fleurs et de sujets de circonstance. Et les passants s'arrêtent pour prendre des photos, ou juste pour le plaisir des yeux et du cœur...

JMR 14/04/19

P1110352