La salle polyvalente de Masevaux-Niederbruck pouvant être adaptée aux consignes sanitaires, accueillait mercredi dernier la réunion de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach, retransmise en direct sur facebook.

 Dans son mot d'accueil, le président de la communauté de communes de la vallée de la Doller et du Soultzbach, Christophe Beltzung, a remercié tous les collaborateurs et les vice-présidents pour leur engagement et leur travail intense au cours des derniers mois. «  Cette réunion technique sur les orientations budgétaires futures, est l'occasion pour beaucoup de nouveaux conseillers de découvrir les différents points budgétaires de la com com, a-t-il précisé. Nous allons faire face à de plus de plus de difficultés, qui vont nous amener à réfléchir différemment. Nous avons de nombreuses ambitions, mais notre com com s'appauvrit du fait de la baisse régulière de moyens financiers... ». Avant de demander l'approbation du procès-verbal de la réunion du 12 décembre, et des comptes-rendus de bureau suivants, il a donné la parole à l'assistance. Concernant la réunion du 13 janvier, Laurent Lerch a suggéré qu'il serait judicieux de s'intéresser à la proposition du syndicat intercommunal d'eau potable de Guewenheim concernant le projet de maillage du réseau d'eau de la basse vallée vers la haute vallée. Il lui a été répondu que la question reste ouverte : bien qu'elle ne relève pas des compétences de la com com, les discussions sont en cours et tous les efforts seront faits dans ce sens. Ce premier point a été approuvé à l'unanimité, de même que les suivants, à savoir : le budget général (compte administratif 2020 et ses annexes SPANC et OM), et le budget prévisionnel 2021. La directrice Delphine Pernot a présenté les orientations budgétaires détaillées en chiffres par Bernard Hirth, qui font ressortir une dette en capital par habitant au 31/12/20 de 351,21€ : malgré les efforts et le peu d'investissements ce montant est encore supérieur à la moyenne nationale. Les finances de la com com sont stables, la dette maîtrisée, mais la crise sanitaire et économique fragilise la fiscalité économique, et la fiscalité des ménages n'offre pas de marge de manœuvre, a précisé le président qui a invité les différentes commissions à travailler sur les pistes de réflexion présentées, dont un recours éventuel à l'emprunt. Philippe Schoen a présenté et expliqué la LOM (loi d'orientation des mobilités) dont la modification des statuts a été approuvée. Maxime Beltzung a présenté la création de la CLECT (commission locale d'évaluation des charges transférées) également approuvée à l'unanimité . Aux points divers, Emile Ehret a rappelé que l'enquête publique sur le PLUi a démarré et que les communes doivent rester attentives aux délais, la période restant sensible pour le droit au sol. Jean-Luc Bischoff a demandé à voir une esquisse des plans du projet de gendarmerie de Burnhaupt-le-Haut, et a posé la question du maintient de celle de Masevaux. Auguste Burner a souhaité un bilan financier de l'opération ALSH de Lauw.

JMR 27/02/21.