Une bonne gestion de la crise sanitaire dès le début du mois de mars 2020, et une campagne de vaccination optimale, ont permis de préserver au maximum résidents et personnel de l'Ehpad Castel Blanc.

 Dès le 1er épisode Covid déclaré du 15 mars au 29 avril 2020, le directeur de l'Ehpad Castel Blanc de Masevaux-Niederbruck Laurent Braesch, a assuré la bonne gestion des stocks de matériels (oxygène mural dans l’ancien hôpital, masques, matériels de protections, …). Le médecin chef Hubert Englebert, secondé par les trois cadres de santé, a permis de sauver des vies grâce son expertise et son évaluation médicale avec l’instauration d’un traitement novateur anti-coagulant. L’établissement a ainsi enregistré en 2020 une plus faible mortalité (- 5 %) qu’en 2019 sur la même période grâce aux différents protocoles mis en place. La gestion de « l’ humain » a été très importante, tant des résidents, de l’absentéisme que de l’information aux familles, et l’Ehpad a également bénéficié de renforts de personnels extérieurs. Des secteurs Covid ont été mis en place par les soignants avec l’aide logistique et organisationnelle de l’EOHIE (Equipe Opérationnelle d’Hygiène Inter Etablissements, du GHRMSA) et les services techniques du Castel Blanc. " Lors du 2ème épisode Covid du 20 mai au 30 juin 2020, précise le directeur, une campagne de tests RT-PCR à partir du 20 mai a révélé un personnel asymptomatique, mis en éviction, et deux résidents asymptomatiques : fort heureusement il n’y a pas eu d’autres cas. Durant le 3ème épisode Covid déclaré du 15 décembre 2020 au 4 janvier 2021, seuls 3 décès de résidents sont à déplorer, 2 soignantes hospitalisées sous oxygénothérapie entre 7 jours et 10 jours.". Des tests antigéniques ont été livrés à l’Ehpad depuis octobre 2020 et ont permis de réaliser plus de 360 tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) chez les personnels, bénévoles ou résidents entre fin octobre 2020 et mars 2021, en complément des tests RT PCR en laboratoire. Les consignes issues du Ministère de la Santé ou de l’ARS sont respectées pour les recommandations de bonnes pratiques. Du début de la 1ère campagne de vaccination le 26 janvier 2021 à la 3ème campagne qui s'est achevée vendredi 12 mars 2021, il a été administré 204 vaccins Pfizer répartis entre 47,30 % au personnel selon les consignes gouvernementales (priorité aux salariés de + de 50 ans etc....), 77% aux résidents ( 11 refus et 12 malades sous trois mois), et 30 % aux bénévoles et intervenants extérieurs. Une gestion rigoureuse des commandes et l'ajustement des doses, a permis d'éviter les pertes de vaccins.

JMR 18/03/21

P1000524